Panini Comics

1 / 1 (2021)

Urban Comics

1 / 1 (2021)

Urban Comics

1 / 1 (2021)

Urban Comics

1 / 1 (2021)

Le Joker sort de l'Asile d'Arkham, mais il n'est pas content. En son absence, ses amis lascars ont partagé sa part du gâteau et l'ont vendu, pensant qu'il ne reviendrait plus. Mais le Joker est de retour et il est bien décidé à mettre Gotham à feu et à sang, même s'il doit pour ce faire affronter de nouveau son ennemi de toujours... Batman !


  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 12 ans

    Bon, bon, bon... par où commencer tout ça... Bon, tout d'abord, pour répondre à LA question que tout le monde se pose, OUI, c'est le même Joker que celui de Dark Knight, OUI, cela pourraît être la suite POSSIBLE des évènements en ce qui concerne le Joker ; une sorte de mini épisode entre The Dark Knight et le futur troisième opus. Maintenant les détails du livre lui-même en commençant par le plus simple à savoir les dessins et l'encrage... Ils sont très bons. Les dessins sont vraiment grandioses si ce n'est certains qui sont un peu déroutant mais ils restent très peu nombreux. On ressent réellement Gotham comme une ville déchet, sans foi ni loi, c'est vraiment très sombre comme bouquin et je suis convaincu que cela en déroutera plus d'un. Mais pas moi, j'étais dans mon élément, un réel plaisir de découvrir ses dessins dont certains sont devenus cultes de mon côté comme lorsque le Joker sort d'Arkham (cf le résumé). Au niveau du choix des couleurs, c'est toujours aussi sombre, aucune couleur qui "ressort" réellement du décors, pas de rouge tape à l'oeil pour Quinn ni de grand vert pour Nigma ; que du sobre, que du noir. Parfait ! Niveau cadrage en encrage rien à dire non plus. Au niveau des design des personnages, il ne faut pas se leurrer, ça change énormément des designs que nous connaissons pour plus coller à l'univers "Nolanesque". Ainsi, nous avons son Joker et un Dent assez ressemblant bien que pas non plus totalement identique mais aussi une Harley Quinn totalement loufoque et surtout, un Nigma comme on en a jamais vu ! Une sorte d'Hippie tout bizarre, c'est assez choquant. Seul Batman m'aura un peu déçu finalement mais bon, on ne le voit presque pas donc, le problème ne se pose pas ^^ Enfin, au niveau du scénario... de l'humour, pas mal d'humour, du fin, du noir, du pour tous les goûts en somme mais pas au point d'en faire un bouquin comique. Non, c'est minitieusement réparti pour ne pas gaver les lecteurs et surtout, pour bien coller à nouveau avec cet univers sombre. Beaucoup de sang et de scènes choquantes également notamment le meurtre de Monty. Mais aussi, à l'instar de Dark Knight, beaucoup de mystère autour du Joker. Par exemple, impossible de deviner comment il s'est démerdé pour sortir d'Arkham (il doit bien y avoir quelque chose, ils ne l'ont tout simplement pas relâché, ça ce voit dès la première image qu'il est toujours aussi toc toc). Mais finalement n'est-ce pas pour tous ses mystères que l'on accroche particulièrement au bouffon de Nolan ? Un bon point pour ce Graphic Novel encore une fois donc. Un énorme bravo également pour l'histoire de Jonny Jonny Frost que j'ai particulièrement aimé, notamment sa liaison avec le Joker qui est indescriptible et surtout, surtout, sa fin... Une fin tragique comme on les aime pour le valet qui voulait rejoindre le trône du roi. Le Joker veut rester seul dans les hauteurs de Gotham, il n'a besoin de personne, on l'a bien compris. Et de part les bons moments qu'ils avaient passé ensemble et surtout le fait qu'il sauve la vie du Joker, on ne peut s'empêcher d'avoir de la pitié pour ce petit malfrat en la personne de Frost. Mais bon, comme on dit, "tu savais qui j'étais lorsque tu m'as sauvé" et le Joker ne m'a absolument pas déçu. Pour résumer, un excellent bouquin que j'ai pris plaisir à lire par deux fois ainsi qu'à résumer et à commenter. Une sorte de chef-d'oeuvre pour tout fan du film The Dark Knight et qui mérite d'être reconnu comme une valeur sûre de chez Batman aux côtés de "The Killing Joke", "A Death in the Family" et beaucoup d'autres. Un livre à avoir dans sa collection si l'on a aimé le film et si l'on aime les bons comics car vraiment, je ne pense pas que l'on puisse être déçu par ce livre s'il on aime cette vision chaotique du Joker. Et ma foi, pour ceux qui n'ont pas excessivement accroché au film de Nolan, vaudrait mieux passer votre chemin, les chances que vous appréciez ce Novel restent très minces... Pour les autres, n'hésitez plus... Foncez !

  • Woulfo
    Woulfo

    il y a 12 ans

    Voilà pas mal de temps que j'attendais de lire ce graphic novel. Et je n'ai pas été déçus ! Loin de là ! Comme notre Scarecrow l'a fait remarquer, ce Joker ressemble énormément à celui de The Dark Knight et ce livre fait énormément penser à la suite du film ! Mais loin s'en faut ! En effet, les premières planches du graphic-novel ont été dévoilées bien avant ceux de The Dark Knight... Alors, Nolan plagieur ? Tout de même pas. Parce qu'il faut l'avouer ce livre est à part. L'atmosphère est glauque, on est présent devant une bonne série noir, saignante. Vous allez me dire que Batman, ça a toujours été ça mais ce graphic-novel est bien plus "Dark" qu'on a l'habitude. Atmosphère en comics c'est souvent synonyme de dessin ou en tout cas, ça en est la représentation. Et là, le dessinateur retransmet bien cette sensation oppressante avec une palette de couleur totalement efficace, des designs de personnages vraiment accrocheurs et ces détails qu'on pourra s'amuser à visualiser lors de plusieurs re-lectures. Au niveau du scénario c'est loin d'être bon mais loin d'être mauvais aussi. En effet, on est devant un pitch relativement classique mais tout de même les blagues toute au long de la lecture viennent ponctuer le récit d'une dose qui nous libère de ce sentiment de claustrophobie. Même si certaines blagues sont noires, très noires. A noter aussi la personnalité du Joker extrêmement bien ficelée qu'on a pas l'habitude de voir tout les jours. On est pas devant celle du Joker de Nolan ni celle du Joker de Moore mais on est devant celle de Brian Azzaello et c'est donc pour ça que le graphic-novel a une personnalité. Au final on est devant une perle rare, qu'on se doit de lire qui aurait pu être un chef d'œuvre si le scénario aurait été légèrement été plus travaillé mais on ne peut quand même pas avoir tout !

  • Ben1138
    Ben1138

    il y a 12 ans

    Bon alors, j'ai trouvé ce petit graphic novel sympa, avec l'ambiance glauque de Gotham et sa violence. J'ai bien aimé aussi la narration du point de vue de Johnny et sa descente progressive vers la folie. Les dessins de Lee Berjemo sont bon sans être parfaits et j'ai bien aimé sa version des vilains de Batman (Killer Croc et Harley Quinn ^^ ) mais malgré tout, j'ai trouvé l'histoire est un peu trop simple à mon gout et j'ai eu un peu du mal avec cette version du Joker (pourtant j'ai bien aimé The Dark Knight). Alors certes, j'ai passé un bon moment mais dans le même style, j'ai préféré de loin Lex Luthor : The Man of Steel.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 8 ans

    Après avoir lu l’excellentissime graphic novel par la même équipe Lex Luthor : Man of Steel, j’attendais un aussi bon numéro consacré au clown anarchiste de Gotham. Bermejo dessine toujours aussi bien, l’histoire, noire et violente, est écrite du point de vue d’un homme de main du Joker ; ce qui donne dans l’originalité. On regrettera juste le fait que le Joker est représenté ici comme un simple chef de gang alors qu’il est normalement tout autre. Le clown de Gotham est un criminel anarchiste qui se moque de l’argent et du pouvoir.