• BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 1 mois

    L'intrigue de Justice League continue d'avancer très lentement. La partie la plus sympa reste la discussion entre Flash et Hyppolyta; le reste est toujours du combat sur le monde de Naomi. Heureuseent, Marquez assure à la partie graphique. La Justice League Dark reste bien meilleure en seulement 8-10 pages où les choses avancent bien aussi, même s'il y a un petit deus ex machina pour expliquer des choses, ce qui est un peu dérangeant.