Panini Comics

Panini Comics

La série des Quatre Fantastiques revient pour un numéro exceptionnel de 100 pages entièrement écrit par Hickman. Préparez vous à tout !
Suite de FF (2011) #11

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 10 ans

    Jonathan Hickman réussi à m’impressionner une de fois de plus, on n’est plus à ça près vous me direz, et pas seulement parce qu’il a écrit à lui tout seul l’intégralité de ces 96 pages (ce qui n’est déjà pas rien en soi). Je suis impressionné par la cohérence de son histoire et de tout ce qu’il a construit depuis son arrivée sur les FF, la continuité qu’il a réussi à installer, à tel point que peu importe les trucs qu’il se passe dans ce numéro, ça nous semble tellement naturel. Toutes les pièces du puzzle commencent à s’imbriquer et on s’aperçoit de l’énormité du truc, et je pense qu’on n’a pas encore tout vu, loin de là. Concernant ce numéro en lui-même, malgré les différentes parties, il est vraiment de qualité assez égale, ce qui n’est pas toujours évident. Le fait qu’Hickman dédie tout le numéro à son run y joue surement pour beaucoup, c’est rare ce genre de numéro anniversaires comme celui-ci, d’habitude on a pleins d’auteurs et des histoires en hommage au personnage. Le premier segment reprend directement après FF#11 et sans être la meilleure partie du numéro s’en sort plutôt bien pour ce qu’il doit faire, décrire une grosse bataille. Le cliff a beau avoir été révélé par Marvel, on a beau s’y attendre fermement, ça n’empêche qu’il est jouissif et très efficace. La deuxième partie est le gros morceau de ce numéro et elle est juste géniale ! Je ne dévoile rien mais Hickman, sans être des plus originaux, nous offre une très bonne histoire dans les règles de l’art, reprenant tous les codes du genre, avec quelques petites surprises et bonne inspirations par-ci, par-là. De bons dessins qui vont avec. En un mot, épique ! Et le découpage de l’histoire avec la première histoire du numéro est vraiment intéressant et fait encore plus apprécier la lecture. Vient ensuite 3 petites histoires. Celle sur la reine noire est peut-être la plus faible dans le sens où on n’est pas forcément autant intéressé par le personnage que pour les autres, mais je l’ai trouvé très bien écrite et c’est toujours un plus d’approfondir des personnages secondaires. Le segment de Galactus est des plus intéressants par contre, Hickman continu de faire un sans faute avec ce personnage. Et les pistes lancées pour la suite sont alléchantes. On finit avec un segment humoristique consacré à Franklin et c’est vraiment très drôle ! Hickman réussi très bien à parodier le genre de manière très fine et intelligente, comme quoi il sait tout faire ! Et mine de rien, on a une grosse révélation qui risque d’être énorme pour la suite. Ce 600ème numéro anniversaire des FF (on va pas s’attarder sur la numérotation abracadabrantesque de Marvel) est une vraie réussite et laisse le champ libre à Hickman pour nous montrer tout son potentiel et élever son run à niveau supérieur. C’est du lourd, mes amis.

  • Guillaume
    Guillaume

    il y a 10 ans

    G.E.N.I.AL Ma meilleure lecture de l'année. Difficile de trop développer sans spoiler l'intrigue (dantesque) mais sur 100 pages, tout est à dévorer !!! Les fans de la série seront ravi comme d'habitude avec Hickman.