Marvel Point One

Marvel One-Shots

Who Is The Watcher ?

Original Sin (2014)

No One Is Watching

Original Sin (2014)

Bomb Full of Secrets

Original Sin (2014)

Secret Warriors

Original Sin (2014)

Open Your Eye

Original Sin (2014)

Nick Fury vs. the World

Original Sin (2014)

The One Who Watches

Original Sin (2014)

Auteurs : Jason Aaron, Mike Deodato Jr

Uatu a été tué. Le meurtre a eu lieu sur la Lune, avec une arme inconnue, capable d'abattre un extra-terrestre vivant là depuis des millénaires. Ses yeux ont été dérobés et ce détail macabre soulève une importante question : qui possède désormais les secrets amassés par le Gardien ? Une grande saga qui aura des conséquences dramatiques pour les héros Marvel.
(Contient les épisodes US Original Sin 0-8 et Point One (2012 1 (I), publiés précédemment dans l'album MARVEL ABSOLUTE : ORIGINAL SIN)

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Une mini-série qui fait l'effet d'un pétard mouillé. Si les premiers épisodes se concentre sur la traque de l'assassin de Uatu, la fin est juste une gueguerre entre héros comme Marvel le fait régulièrement ces dernières années. La seule chose à sauver est Mike Deodato qui fait un travail formidable.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Un event qui aura été difficile à cerner et qui finalement n'aura pas laissé un grand souvenir, ni un grand impact. C'est pourtant une histoire bien construite, à l'ambiance polar assez intimiste et inédite pour un grand event Marvel tel que celui-là et qui partait sur de très bonnes bases. L'intrigue changeant de direction en plein milieu pour s'orienter vers quelque chose de plus classique est clairement le gros défaut de cette histoire concoctée par l'excellent Jason Aaron. Si vous aimez les dessins de Deodato Jr, vous allez être servis.

  • Longshot
    Longshot

    il y a 3 ans

    Aie aie aie...
    J'adore Aaron mais quel calvaire à lire...

    Totalement imcomprehensible... Et ça change d'orientation completement à la moitié (foutant en l'air toute la premiere partie).
    des team up completement foireux (Strange/Punisher...), des heros inutiles (Hulk...)

    Et les secrets revelés pour les persos sont a suivre dans leurs serie respectives, quasiment rien ici...
    En fait cette serie est un tie in aux series regulieres habituelles (alors que cça devrait etre l'inverse...)

Le rythme des crossovers et autres évènements ne ralentit pas chez Marvel. Et autant le dire, on s’y perd un peu. Je vous mets au défi de citer tous les events qu’a proposé l’éditeur depuis 10 ans (en gros depuis Civil War), dans l’ordre de parution. Pas facile hein ? Non, pas facile. Original Sin se situe en gros entre Infinity et AXIS, et peut sembler au premier abord très secondaire. Ce n’est pas totalement faux si on le compare à Secret Wars par exemple. Mais ça ne veut pas dire qu’il est mauvais, c’est même plutôt une bonne surprise.

L’accroche de départ de cette mini-série est très simple : Uatu, le Gardien, a été assassiné. Les Avengers vont alors enquêter pour découvrir le coupable. Si vous êtes nouveau dans l’univers Marvel, peut-être ne connaissez-vous pas Uatu. Il s’agit d’une entité extra-terrestre, un bonhomme avec une grosse tête, qui habite sur la lune, et observe le monde sans dire un mot, et sans jamais interagir. Il existe depuis 1963, date à laquelle il a été créé sous la plume de Stan Lee et Jack Kirby. C’est donc la fin d’un vieux personnage. Ne vous inquiétez cependant pas, l’album s’ouvre sur un Point One qui permet de bien comprendre qui est le Gardien. Ensuite, nous avons le #0 avant le début de la mini-série, et d’ailleurs dans un ton bien différent. On nous y présente le nouveau Nova, qui est un enfant je le rappelle, et sa relation avec Uatu. On lit les pensées de Nova qui rendent le récit très léger, dynamique et assez amusant. Les dessins de Jim Cheung sont toujours sympathiques. C’est une histoire assez touchante entre un être vieux comme l’univers et un jeune garçon.

Et puis, on passe aux choses sérieuses avec la mini-série principale. Au scénario, c’est Jason Aaron, et il fallait bien quelqu’un de son talent pour raconter la mort d’Uatu. Au dessin, c’est Mike Deodato, toujours fidèle à lui-même avec des personnages très détaillés. Il semble cependant avoir développé une nouvelle technique (sûrement informatique) pour ses décors, mais ça rend plutôt bien. Plusieurs équipes se forment pour enquêter sur la mort du Gardien. Les Avengers sont composés de Captain America, Black Widow, Wolverine, Thor, Iron Man et… Nick Fury. Le vrai Nick Fury. C’est d’ailleurs une chose étonnante de cette histoire, c’est sa présence et son rôle important dans l’event. On va découvrir un pan inconnu de sa vie qui chamboule en partie tout ce qu’on pouvait connaître du personnage. C’est assez osé, mais plutôt intéressant. En parallèle de cette équipe, plusieurs binômes inattendus (par exemple, Dr Strange et Punisher) sont envoyés pour enquêter par un mystérieux commanditaire.

D’ailleurs, les mystères, il y en aura dans ce récit ! Le Gardien n’a pas été seulement assassiné, on lui a aussi volé ses yeux. Oui, c’est assez malsain, et le dessin très organique renforce ce sentiment. On se demande donc pourquoi les yeux ont été volés, et par qui. Petit-à-petit, des pistes émergent, des indices apparaissent, et on comprend de mieux en mieux. On est captivé par ce récit, et on a constamment envie d’en savoir plus. Aaron a vraiment réussi à créer une ambiance énigmatique peu commune finalement dans les gros events. Les super-héros deviennent assez secondaires, le récit prend des tournures cosmiques. De plus, le scénariste arrive à nous surprendre avec certaines révélations. On reprochera peut-être juste qu’au milieu de l’album, il cherche de manière poussive à garder le secret sur certains éléments de l’histoire, à base phrase non terminée entre autres.

Malgré cette sauce rallongée un peu artificiellement, on finit par voir où l’auteur veut en venir. Et la conclusion est très satisfaisante. Alors bien sûr, un event, c’est composé de tie-in. Original Sin jouait beaucoup sur l’idée que des secrets de l’univers Marvel allaient être révélés. Au final, dans la mini-série de base, peu le sont. Et peut-être est-ce dans les tie-in qu’on en apprend plus. Mais cet album se suffit à lui-même avec une bonne introduction, et une conclusion. Il peut se lire sans problème totalement indépendamment du reste. Alors, même si on se perd dans la timeline Marvel, ce récit est un bon petit crossover hors du temps, que l’on peut lire même si on a lu trois comics Marvel dans sa vie. Et c’est très bien comme ça !

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

La présence du vrai Nick Fury
Les énigmes
Le dessin

LES POINTS FAIBLES

Le côté parfois poussif
Beaucoup de personnages très secondaires

 

4

Surprenant

Conclusion

Un bon crossover qui peut se lire indépendamment de tout le reste.