Auteurs : Brian Michael Bendis, Stuart Immonen, David Lafuente

Les premiers X-Men s'adaptent peu à peu à leur nouvelle époque. Tandis que Jean Grey repousse les limites de ses pouvoirs, un autre membre prend la décision de rejoindre Cyclope et son équipe de révolutionnaires. Puis, les jeunes X-Men sont confrontés aux Uncanny Avengers.
(Contient les épisodes US All-New X-Men 11-15, publiés précédemment dans les revues X-MEN (V4) 5 à 8)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Bendis prend son temps, comme à son habitude, mais la magie opère. Il a su trouver le ton juste et la voix des personnages (sauf pour le jeune Iceberg), ce qui n'était pas gagné d'avance. Son concept de jeunes X-Men projetés dans le futur apporte un vent de fraîcheur plus que bienvenu dans l'univers X et lui permet d'enchaîner les rebondissements. Addictif et magnifiquement illustré.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 7 ans

    On a ici des épisodes de transition avec une confrontation avec X-Men de Cyclope puis les Uncanny Avengers. Le prochain tome devrait contenir Battle of the Atom. C'est beau, mais c'est leeeeeent.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Un tome qui conclut quelques petites intrigues avant l'arrivée du crossover Battle Of The Atom. Les confrontations entre équipe de X-Men sont toujours très divertissantes et apportent de belles oppositions qu'on ne se lasse pas de lire. L'intrigue avec Raven, elle, est un peu moins passionnante. Enfin, Bendis se permet quelques libertés avec les X-Men originaux, dans un numéro illustré par Lafuente. Dans l'ensemble, c'est toujours frais, divertissant et superbement illustré, exactement ce que l'on demande à cette série.

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 7 ans

    Un tome dans la lignée des deux précédents : c'est profond, frais, divertissant et percutant à de nombreuses reprises. Bendis gère son sujet, les personnages sont soignés et l'auteur donne aussi la part belle à l'action. Les dessins ne sont pas en reste et Immonem nous offre une prestation plus que correcte.

  • Pixy
    Pixy

    il y a 7 ans

    Je rejoins un peu l'avis général, sur le fait qu'on a l'impression que ce tome est un tome de transition. J'avais vraiment adoré les deux premiers tome, une bonne idée de faire revenir les premiers X-men, mais là il ne se passe pas grand chose... La venue des Uncanny Avengers n'a pas de réel intérêt, l'histoire avec Mystique n'est pas folle, on ne voit pratiquement pas l'équipe de Cyclope de maintenant, bref j'espère que le prochain tome sera mieux. Par contre, c'est toujours aussi beau !

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 7 ans

    #11 Confrontation avec débats interposés entre les X-Men, les X-Men originaux venus du passé et les Uncanny X-Men du recherché Cyclops. Ces derniers cherchent des nouvelles recrues pour leur Révolution mutante. Durant ce temps, Mystique, Sabertooth et Mastermind cherchent toujours à décrédibiliser les X-Men et entraîner des tensions entre homo sapiens et homo superior. Toujours bon dans les dialogues et les dessins mais un manque d’action dans ce volet.4/5 #12 Bendis et Immonen misent toujours sur l’émotion et les dialogues plus que sur l’action. L’émotion est ici retranscrite sur Alex Summers alias Havok, mutant leader des Uncanny Avengers, qui retrouve son frère aîné, Scott Summers alias Cyclops, qui est là plus jeune que lui car venant du passé. Bendis/Immonen toujours au top.4/5 #13 L’équipe originale d’ados des X-Men venue du passé enquête pour se disculper de plusieurs braquages violents. A leur côté, Wolverine et Kitty Pride. De leur côté, Mystique, Dents de Sabre et Lady Mastermind ont accumulé des richesses et se paient de nouveaux alliés dans les personnes de Lady Hydra et du Silver Samuraï (tiens tiens y’a pas un film qui sort bientôt ?! ;-)). L’affrontement est inévitable et risque de réveiller une entité que tous redoutent. Toujours du bon X-Men par le duo Bendis/Immonen à retrouver bientôt en kiosque VF. #14 Mystique et ses comparses en ont trop fait pour ruiner la réputation des X-Men (qu’ils soient membres de la première équipe ou pas). Du coup Wolverine ne discute plus. Il part à la chasse à la Brotherhood en utilisant les seuls X-Men qu’il a sous la main, à savoir Kitty Pryde et quatre mutants échoués dans le temps...qui n’ont pratiquement pas d’expérience au combat? Encore du très bon de la part du duo Bendis & Immonen. De l'action, de l'humour avec de bonnes punchline servis par de très belles planches. Un plaisir de voir les X-Men originaux en action aux côtés de Wolverine !! 5/5 #15 Petite pause humoristique pour les X-Men du passé et du présent avant le cross-over Battle of Atom. Toujours signée Bendis, l’histoire est illustrée par David Lafuente qui remplace provisoirement Stuart Immonen. Le côté teenie de l’artiste est appropriée pour cette histoire tout en humour et amourettes adolescentes. D’ailleurs la couverture spoil un peu trop l’histoire de ce volet et promet pour la suite et la modification temporelle des choix des jeunes mutants du professeur Xavier. Assez original et marrant avant de se replonger dans l’action.4/5 Un recueil nous plongeant directement après les précédents volets des tomes 1 et 2 et dans l'action et finissant par une histoire un peu plus potache et humoristique. Bendis réussit toujours sa mission de nous donner de l'attrait dans cette situation inédite de confronter les 1ers X-Men venus du passé à leurs héritiers et leur double de la période contemporaine. Stuart Immonen est toujours au top au niveau illustration remplacé par David Lafuente sur le dernier volet.

All New X-Men #11

All New X-Men (2012-2015)

All New X-Men #12

All New X-Men (2012-2015)

All New X-Men #13

All New X-Men (2012-2015)

All New X-Men #14

All New X-Men (2012-2015)

All New X-Men #15

All New X-Men (2012-2015)

Le deuxième tome d'All-New X-Men se terminait sur un gros cliffhanger : l'un des X-Men originaux souhaitait quitter son équipe pour rejoindre le camps du Cyclope adulte. Qui ? Et comment réagiront ses coéquipiers ? Réponses de Bendis, Immonen et Lafuente, qui nous ont cuisiné un 3e tome certes toujours aussi bon, mais qui ne fait pas avancer le schmilblick.

All-New X-Men était un pari ambitieux pour le scénariste Brian Bendis, pari tenu durant les deux premiers tomes de la série. Le final du dernier semblait d'ailleurs réellement lancer la série, après plusieurs (très bons) numéros de présentation de l'univers... Sauf que non ! Bendis se sépare simplement d'un de ses héros (celui qui l'inspirait le moins ?) et passe à autre chose. Pas de bataille, de crise dans l'équipe: les personnages sont légèrement peinés mais pas assez pour les empêcher de partir en mission. C'est un peu gênant d'autant que le lecteur n'a aucune info sur le sort du X-Man en question, la série Uncanny X-Men (sur les X-Men du Cyclope adulte) n'étant pas encore publiée en librairie au moment où j'écris ces lignes. Et quand bien même vous l'avez lu, ça ne changera pas grand chose : Bendis ne le développe même pas et le personnage est inutile au sein de cette seconde école. Il reste tout de même regrettable que Panini n'ait pas publié le premier tome d'Uncanny X-Men, pour au moins présenter au nouveau public le camps de Cyclope et donner un parallèle à l'évènement.

L'un des gros reproches que l'on pourrait faire au tome, c'est bien cette sensation que Bendis est passé en mode "pilote automatique". L'auteur se repose beaucoup sur son talent de dialoguiste et sur son cahier des charges, et il n'y a rien à dire de ce côté: les répliques fonctionnent, les X-Men sont bien développés et on a même un premier combat X-Men vs Vilains Mutants pour ceux qui se plaignaient du manque d'action. Mais en fermant le tome il y a cette impression que l'histoire n'a pas bien avancé... voir a faire marche arrière ! Bendis n'ajoute pas d'intrigues solides et quand il est question de régler l'affaire Mystique, le scénariste préfère la jouer "Vous m'avez bien eu, je fuis pour mieux me venger plus tard ! Muhahahaha !!". Mais la bonne idée de Bendis, c'est d'avoir fait intervenir les Uncanny Avengers, cette équipe réunissant Avengers et X-Men menée par Havok, le frère de Scott. D'une part parce qu'il était temps qu'Alex Summers rende visite à son frère et que ce dernier constate que tout ne va pas si mal à notre époque, que certains se battent encore pour une co-existance humains/mutants. D'autre part, Bendis a l'occasion de répondre à Remender sur certaines idées lancées dans la série Uncanny X-Men mais aussi revenir sur le passé récent de Marvel, notamment House of M et révéler à ses jeunes X-Men l'acte commis par la Sorcière Rouge et son pardon un peu facile. Tout cela est bien mis en scène et les nouveaux lecteurs ne devraient pas être trop perdus. Cette rencontre est à la fois touchante et violente, bref l'un des moments forts de ce tome.

Stuart Immonen est quant à lui toujours aussi excellent. C'est un quasi sans-faute et étant donné le rythme de parution de la série on peut applaudir cette régularité. Que ce soit lors des scènes d'action, très explosives, ou des scènes plus intimes, c'est un vrai plaisir à lire. Son découpage et les couleurs choisies y sont aussi pour quelque chose. Un autre dessinateur se joint à eux, David Lafuente (qui comme Immonen, a dessiné quelques temps Ultimate Spider-Man). L'espagnol s'occupe du dernier chapitre du tome, qui se concentre sur deux duos des X-Men originaux restants. Cette histoire a un aspect de bonus mais n'en est pas moins sympathique, développant une amitié quasi-absente dans l'histoire des X-Men et une Jean toujours aussi tourmentée par son futur. Le style de David Lafuente, un mix entre le manga et le comics, peut déplaire et certains profiteront peut-être du côté hors-série de l'histoire pour sauter le chapitre. C'est un trait auquel il faut s'habituer pour réellement l'apprécier et son style correspond bien au scénario, plus orienté humour et romance adolescente que le reste de la série. Une fin plus légère avant d'enchainer prochainement sur un arc plus sombre, Battle of the Atom.

En Résumé

 

LES POINT FORTS

- La présence des Uncanny Avengers.
- Les dialogues de Bendis.
- Immonen toujours aussi bon.
- Lafuente, parfait pour son histoire.

LES POINT FAIBLES

- Uncanny X-Men manque à l'appel.
- Des épisodes moins passionnants.

 

3.5

Petite baisse de qualité


Conclusion

Des trois premiers tomes c'est bien celui-ci le plus faible. La qualité est toujours là mais les numéros sont moins ambitieux, moins passionnant. La venue des X-Men originaux ne semblent n'avoir aucune conséquence exceptée sur eux-même, on se demande alors pourquoi Hank a pris le risque de les amener. Mais ne boudons pas notre plaisir, la série est toujours l'une des meilleures de Marvel Now !  et devrait largement satisfaire les fans des premiers tomes.