Transmetropolitan - Transmetropolitan 25

Transmetropolitan 25

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 26

Transmetropolitan 26

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 27

Transmetropolitan 27

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 28

Transmetropolitan 28

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 29

Transmetropolitan 29

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 30

Transmetropolitan 30

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 31

Transmetropolitan 31

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 32

Transmetropolitan 32

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 33

Transmetropolitan 33

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 34

Transmetropolitan 34

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 35

Transmetropolitan 35

Transmetropolitan

Transmetropolitan - Transmetropolitan 36

Transmetropolitan 36

Transmetropolitan

Scénario: – Dessin: Robertson Darick

La Ville, antre de perdition et de fourmillements perpétuels, s’avère pour certains un lieu de solitude intraitable. Surtout pour un journaliste tel que Spider Jerusalem, vénéré autant qu’il peut être méprisé. Mais bien sûr, face à la récente élection du Sourire à la tête du pays, ses états d’âmes sont le cadet de ses soucis. Dans une société décérébrée où tout peut être acheté, volé et produit en masse, la Vérité est une denrée rare. Spider est pourtant bien déterminé à la maintenir sur le marché, et ce quel qu’en soit le prix.
(Contenu : Transmetropolitan #25-36)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Corrosif, impitoyable et méchamment drôle, Warren Ellis livre une avec Transmetropolitan une de ses meilleures oeuvres. S'appuyant sur le dessin solide de Robertson, il dénonce avec toujours autant d'humour et de cruauté les travers de la société. Cependant, l'effet de surprise ne jouant plus, il aurait sans doute pu écourter son récit de quelques numéros. Mais comme la qualité est là, on ne se plaindra d'en avoir plus à déguster. Fortement recommandé à ceux qui ont des pensées subversives. Et indispensable pour ceux qui n'en ont pas encore.

  • FitzBDnetNation

    L'après campagne présidentielle n'est pas facile pour Spider Jérusalem. La série évolue et Warren Ellis pose les bases de ce que sera l'affrontement final pour le journaliste misanthrope le plus cool du monde. Toujours aussi critique. Toujours aussi trash. Toujours aussi juste.