Animal Man (2011-2014) - Rotworld : The Red Kingdom Epilogue

Rotworld : The Red Kingdom ...

Animal Man (2011-2014)

Animal Man (2011-2014) - The Funeral

The Funeral

Animal Man (2011-2014)

Animal Man (2011-2014) - Tights Part 2

Tights Part 2

Animal Man (2011-2014)

Animal Man (2011-2014) - Splinter Species Part 1

Splinter Species Part 1

Animal Man (2011-2014)

Animal Man (2011-2014) - Splinter Species Part 2

Splinter Species Part 2

Animal Man (2011-2014)

Animal Man (2011-2014) - Animal Man Annual #2

Animal Man Annual #2

Animal Man (2011-2014)

Animal Man (2011-2014) - Splinter Species Part 3

Splinter Species Part 3

Animal Man (2011-2014)

Scénario: Lemire Jeff – Dessin: Pugh Steve

Au sortir du Nécromonde, Buddy Baker subit la plus lourde perte de sa carrière de super-héros. Au fond du désespoir, son salut viendra du dernier endroit auquel il s’attend : Hollywood ! Nommé aux Oscars, Animal Man va voir sa vie chamboulée par cette nouvelle célébrité !
(Animal Man #18-23 + annual 2)

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Urban accélère le rythme avec le troisième tome d'Animal Man qui doit se lire IMPERATIVEMENT après le tome de Swamp Thing. La série est un peu plus lente suite au crossover mais on se prend d'empathie pour Buddy.

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 5 ans

    On avance dans la série en approchant de la fin du run et de l'histoire de Jeff Lemire. Et ce dernier sait parfaitement où il veut aller. A ne surtout pas manquer.

  • DavIds
    DavIds

    il y a 5 ans

    Après un crossover qui aura finalement plus été centré sur Swamp Thing mais dont les conséquences ont été ressenties dans les séries Animal Man et Swamp Thing, le rythme tombe mais pas l'intérêt de cet arc narratif. Où Lemire nous rappelle que les comics ce ne sont pas forcément que des récits de victoires de super-héros, des êtres obligés de cacher leur identité pour pouvoir évoluer sainement dans la société. Animal Man n'en est plus là. Et c'est un récit poignant, innovant, que propose ce tome avec des procédés narratifs qui tendent à prouver que Lemire est une valeur sûre pour les prochaines années.

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 1 an

    Bin... bof !