Le Shaolin Cowboy traverse un désert sans fin à dos d’une mule particulièrement bavarde et un poil philosophe, lorsqu’il tombe dans le guet-apens du Roi Crabe et de ses (très) nombreux hommes de main.
Le voyageur devra alors faire preuve d’habileté au kung-fu pour se débarrasser de ses (très) nombreux adversaires. Si seulement il n’avait pas massacré la famille du roi-crabe en dégustant un plateau de fruits de mer.
Et pour tant, les ennuis ne font que commencer…

Geof Darrow multiplie les scènes violentes comme les plus mauvais jeux de mots. Son dessin, d’une générosité extraordinaire, ne néglige aucun détail, pas un grain de sable ne manque dans ce désert pourtant si peuplé. Mais il ne faut pas s’y tromper, derrière ce livre de pure distraction, se cache le miroir à peine déformé d’une Amérique malade de ses excès de violence, de puritanisme, et de populisme.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 4 mois

    L'un des comic books les plus beaux et les plus fous que vous pourrez lire. Un pari d'une audace incroyable. Pendant une centaine de page, le maestro Geoffrey Darrow montre son Shaolin Cow-boy massacrer des zombies. Ni plus, ni moins. Une seule scène d'action qui dure tout le livre. On pourrait se demander l'intérêt et on pourrait même légitimement dire qu'il n'y en à aucun. C'est un exercice de style par un dessinateur trop rare et d'un talent inouï. Il s'affranchit de toute contrainte scénaristique pour s'imposer la plus dure des contraintes graphiques : montrer sans cesse la même chose mais toujours différemment. Pour amateurs avertis. 

  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 4 mois

    Il doit s'agir de l'album paru il y a 5 ans chez Glénat. Avec un scénario inexistant, Shaolin Cowboy est un OVNI qui mise tout sur son dessin. L’album ne plaira pas à tout le monde, c’est certain, mais pour les amateurs de bizarreries, c’est à lire ! Plus de détails ici : https://www.mdcu-comics.fr/news-0019348-glenat-review-vf-shaolin-cowboy-shemp-buffet.html