C'est le dernier tome de la collection dédiée aux 80 ans de Marvel. Ce volume se focalise sur la nouvelle vague de héros qui ont gagné en popularité cette dernière décennie : Miss Marvel, Miles Morales, Ecureuillette, Spider-Gwen, Jane Foster sous l'identité de Thor ou Carol Danvers (Captain Marvel).
(Contient les épisodes US Ultimate Comics Spider-Man 7, Captain Marvel (2012) 1, Iron Man (2012) 1, Guardians of the Galaxy 4, Edge of Spider-Verse 2, Ms Marvel (2014) 12, Amazing Spider-Man (2015) 3, Mighty Thor (2015) 5, Black Panther (2016) 1, Unbeatable Squirrel Girl (2015) 7, Thanos (2016) 1, publiés précédemment dans la revue SPIDER-MAN UNIVERSE 14, dans les albums OMNIBUS : ULTIMATE SPIDER-MAN MILES MORALES 1, MARVEL DELUXE : CAPTAIN MARVEL 1 et THANOS 1, MARVEL NOW : IRON MAN 1, GARDIENS DE LA GALAXIE 2, ALL-NEW AMAZING SPIDER-MAN 1, MIGHTY THOR 1, 100% MARVEL : MS MARVEL 3 et BLACK PANTHER 1 et 1 inédit)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Faites place aux femmes et aux minorités. Afin de répondre aux évolutions de la société, Marvel a décidé de laisser la place à une nouvelle génération de héros. Bref, exit les WASP. Les X-Men nous avaient déjà prouvé dans les années 70 que l'on peut être d'une autre couleur, d'un autre sexe et d'une autre religion et être un vrai héros. Et c'est une excellente chose que cela ait été fait il y a bien longtemps. Mais quand le remplacement des héros historiques devient systématique pour s'aligner sur le politiquement correct, on sacrifie le fond pour la forme. 
    Cette initiative n'a pas duré et les vieux héros sont revenus. Cependant, cette décennie laisse en héritage quelques succès... et pas mal d'échecs. Pour une glorieuse Jane Foster en Thor, on doit supporter Spider-Gwen, Squirrel Girl et l'insupportable Miles Morales. Il aurait été plus pertinent de mettre en avant Nova (Sam Alexander) et les Young Avengers de Kieron Gillen qui proposaient des histoires fortes et des personnages attachants. Si la thématique du volume est pertinente car représentative de la décennie, la sélection des épisodes retenus est décevante.