Auteur : Rafer Roberts
Artistes : Darick Robertson, Juan José Ryp, Richard Clark
Coloriste : Diego Rodriguez
Couverture : Darick Robertson
Traducteur : Mathieu Auverdin (Studio MAKMA)

Alexander Salomon, l’ancien protégé de Toyo Harada et psiotique doté du pouvoir de prédire et d’analyser des futurs potentiels, attend ce moment depuis longtemps. À la suite de ses manipulations secrètes, Peter, Faith, Kris et Torque ont reformé les Renégats, et son plan final peut alors commencer. Mais il n’est pas seul à fomenter dans l’ombre. Le Major Charlie Palmer est appelé pour réactiver les H.A.R.D. Corps, les chasseurs de psiotiques… Et ils sont sur le point de faire pleuvoir un torrent de feu et de sang sur une grande ville américaine.

Rafer Roberts (Archer and Armstrong), Darick Robertson (The Boys, Transmetropolitan) et Juan José Ryp (Britannia) pavent la route vers la prochaine Guerre des Harbingers…

Contient la mini-série Harbinger Renegade #5-8 et #0

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 3 ans

    De l'action, de l'aventure... très bon

Massacre Part 1

Harbinger Renegades (2016)

Harbinger Renegade #6

Harbinger Renegades (2016)

Harbinger Renegade #7

Harbinger Renegades (2016)

Harbinger Renegades #8

Harbinger Renegades (2016)

Harbinger Renegades #0

Harbinger Renegades (2016)

Il est temps de revenir sur le deuxième et dernier tome de la série Harbinger Renegades. Ce tome est écrit par Rafer Roberts et dessiné par Darick Robertson et Juan Jose Ryp. On y trouve les numéros 5 à 8 ainsi que le 0.


 

Ce tome est un peu spécial puisqu’il prépare l’événement Harbinger Wars II. Pour cela, le numéro 5 fait suite la mini-série Generation Zero. On y suit le H.A.R.D.Corps prendre d’assaut la ville où ce sont installés les personnages, et si on est assez content de les retrouver, on n’envie pas leur sort. Seul un personnage parvient à s’en sortir et ira trouver les Renegades plus tard. Cet épisode donne le ton du tome qui ne fera pas dans la dentelle.

Le 6ème numéro de la série se passe au Moyen-äge et on y suit une croisade qui permet de découvrir un extraterrestre qui est une menace et qui se retrouve maîtrisée tout en laissant sa marque sur les gens qu’elle a croisé. Ce numéro semble anecdotique et complètement déconnecté du reste de la série, mais cette menace sera de nouveau évoquée dans le numéro 0.

Les deux derniers numéros de la série se recentrent sur les Renegades qui cherchent à se cacher à la fois de Salomon, ennemi du premier tome, mais aussi du H.A.R.D.Corps après l’arrivé du rescapé de la Generation Zero. Ce n’est pas la partie la plus intéressante du tome malheureusement, alors que ce sont les protagonistes que l’on suit.

Pour finir le tour de ce  tome, le numéro 0 voit une nouvelle mission du H.A.R.D. Corps qui va retrouver des moines semblables à celui qu’avait enfermé Toyo Harada et ils vont retrouver la  menace du numéro 6 qui va leur donner du fil à retordre. Encore une fois, toute l’équipe n’en sortira pas indemne. On n'arrive pas réellement à comprendre les liens avec Harbinger Wars, si ce n'est que plusieurs menaces sont posées. C'est assez déroutant.

Graphiquement, c’est toujours très bon. Entre Darrick Robertson et Juan Jose Ryp, on se doute et on a la confirmation que les scène d’actions sanglantes seront bien retranscrites. Pour les scènes plus calmes, l’encrage assez épais est parfois gênant. 

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Partie graphique solide
- On retrouve la Generation Zero et le H.A.R.D. Corps

LES POINTS FAIBLES

- Trop peu de Harbinger
- Pas vraiement de conclusion

 

3

Décevant

Conclusion

Un tome qui partait bien avec une sorte d'épilogue à la mini-série Génération Zéro. Cependant, entre le numéro 6 totalement déconnecté du reste et le peu de place laissé au Renegades dans leur propre série, l'ensemble est plutôt décevant. Le numéro 0 met en place des éléments mais on sent vraiment que c'est un tome de préparation plus qu'une conclusion de série.