Il y a six mois, de jeunes lanceurs d’alerte se faisant appeler les Renégats ont révélé au monde l’existence des psiotiques, des individus dotés de pouvoirs extraordinaires. Mais ces pouvoirs doivent être activés, par une opération de chirurgie cérébrale très dangereuse. Aujourd’hui, à travers les États-Unis, des tentatives d’activation non-contrôlées laissent des centaines de jeunes avec le cerveau détruit… ou pire encore. L’apparition d’un nouveau psiotique déclenche souvent des violences à travers une Amérique terrifiée par l’inconnu. Les Renégats doivent alors s’unir à nouveau. Kris Hathaway, John “Torque” Torkelson, Faith “Zephyr” Herbert et Peter Stanchek vont aller de ville en ville, faisant grossir leurs rangs et subvertissant l’autorité, un esprit à la fois… Ils prouveront une fois pour toute que derrière leurs pouvoirs ont toujours été accompagnés de convictions.

Découvrez héros les plus subversifs de l’univers Rafer Roberts (Archer and Armstrong) fait équipe avec Darick Robertson, l’artiste culte de Transmetropolitan et The Boys, et Juan José Ryp (Britannia).

Contient la mini-série Harbinger Renegade #1-4.

  • Meestake
    Meestake Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Bien que cette série fasse suite aux événements de Harbinger et Imperium, il s'agit d'un très bon point d'entrée dans l'univers Valiant (j'ai commencé à suivre Valiant avec cette série notamment). Le scénariste retranscrit bien la dynamique entre les différents personnages, qui n'ont aucun autre choix que de se réunir pour contrer un ennemi qui cherche de nouveaux psiotiques. Le travail de Darick Robertson est aussi à saluer puisque le dessinateur livre ici de très bon épisodes.

    • Zarkoneil
      Zarkoneil

      En réponse à Meestake

      il y a 3 ans

      Pas certain que la série se passe après Imperium, des images montrant Harada et son entreprise toujours debout laisse plutôt à penser qu'elle se passe après Harbinger War et avant même le prélude à Imperium que l'on trouve dans l'intégrale...

Harbinger Renegades #1

Harbinger Renegades (2016)

Harbinger Renegades #2

Harbinger Renegades (2016)

Harbinger Renegades #3

Harbinger Renegades (2016)

Harbinger Renegade #4

Harbinger Renegades (2016)

Le premier tome de la série Harbinger Renegade est sorti le mois dernier chez Bliss Comics. L’occasion de retrouver Peter Stanchek, Faith, Torque et les autres dans de nouvelles aventures écrites cette fois par Rafer Roberts et dessinée par Juan Jose Ryp et Darick Robertson.

 

La série se déroule après Harbinger, mais les faits importants de la série précédente, ainsi que d’Imperium, sont relatés dans les premières pages du tome mis en image par Raul Allen qui signe de belle planche. On y apprend que les Renégats ont mis à disposition du monde entier les secrets de Toyo Harada, notamment la liste des psiotiques potentiels et le moyen de les activer. On découvre rapidement qu’un groupe d’élève a reconstruit une machine et tente d’activer certains enfants avec un très fort taux d’échec. Ils semble avoir été aider par un ancien homme d’Harada, Salomon. On suit d’ailleurs ce personnage dans les prologues de chaque chapitre qui se situent dans le passé. On y voit ses manigances pour s’emparer des informations dont dispose Harada, mais pas seulement.

  

Dans le présent, un jeune homme nommé Jay est poursuivi par ce groupe d’élève voulant l’activer. Il est secouru par Faith, même si tout ne se passe par bien. Celle-ci l’emmène chez Kris qui sort tout juste de prison. Désespérée, elle appelle Peter à l’aide alors que personne ne sait ce qu’il est devenu depuis la séparation des Rénégats. Torque est aussi appelé en renfort mais refuse de revenir dans l’équipe dans un premier temps, préférant la gloire que lui apporte le monde hollywoodien.

  

Au final, l’histoire tourne plus autour de Jay et Salomon que sur la reformation des Harbinger qui n’arrive que plus tard dans le tome. De même, Peter fait des apparitions de son côté, pour que l’on assiste à son retour mais il rejoint son équipe assez tard. Par contre, le combat final est très bien mené et contient plusieurs retournements de situation. Roberts arrive aussi à faire que l’on s’attache rapidement à Jey qui va être au centre de l’intrigue mais on a aussi de l’intérêt pour Salomon grâce aux prologues. Cependant, si on ne connaît pas les “anciens” personnages, on ne peut pas apprendre à les connaître ici, à part Kris.

  

Côté dessin, c’est plutôt sympathique sans être excellent. Si les pages de Juan Rose Ryp sont bonnes, celle de Darick Robertson sont un peu gachée par un encrage trop prononcé et trop épais. Côté bonus, on ne déroge pas à la règle et on retrouve les couvertures alternatives ainsi que quelques pages encrées.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Retour des personnages que l'on connait ...
- ...Mais avec de nouveaux personnages
- Peter pas trop présent

LES POINTS FAIBLES

- L'encrage qui pose problème surtout sur les gros plans
- Peu de mise en avant des anciens membres de l'équipe

 

4

Une bonne suite

Conclusion

Ce premier tome d'Harbinger Renegade permet de retrouver les personnages que l'on a appris à connaitre, mais ils ne sont pas spécialement recaractérisé ici, ce qui fait que les nouveaux lecteurs auront du mal à s'attacher à eux, à part Kris qui est plus mise en avant, tout comme Jay, au centre de l'intrigue de ce tome. A part cela, le tome se lit plutôt bien et découle de la précédente série déjà éditée par Bliss.