Auteurs : Jason Aaron, Mike Mayhew, Leinil Francis Yu

La princesse Leia et la contrebandière Sana escortent leur prisonnier à la Prison du Zénith de l’Alliance Rebelle. Mais un mystérieux groupe décide d’attaquer le lieu et de ne laisser aucun survivant…Avec deux récits supplémentaires, sur Obi-Wan Kenobi et un agent secret Rebelle.

(Contient les épisodes US Star Wars 15-20 et Annual 1, publiés précédemment dans les revues STAR WARS 8-10 et STAR WARS HORS SERIE 1)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Un volume plus sombre que les précédents, en partie du fait du dessin de Leinil Yu. La magie des deux premières sagas s'estompe un peu, hélas, et l'intérêt des intrigues faiblit. Heureusement, les magnifiques planches de Mike Mayhew sur l'épisode d'Obi-Wan Kenobi apporteront de la lumière à ce volume.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 7 ans

    Pour résumer, 3 histoires + 2 auteurs + 3 artistes = 1 bon moment. Malgré le fait d’y trouver pèle mêle un nouveau personnage, la suite du run de Jason Aaron et une plongée dans le passé aux côté de Obi-Wan Kenobi, on passe réellement une très bonne lecture. Rien de vraiment révolutionnaire, aux vues des limites scénaristiques imposées par Lucasfilm/Disney et Marvel aux auteurs, mais des histoires divertissantes et passionnantes qui nous rappellent pourquoi on aime la saga Star Wars.

Alors que le prochain film Star Wars sort cette semaine, on vous propose à MDCU une critique du tome 3 de la série en cours intitulée Star Wars par Jason Aaron.

Au programme de ce tome, trois courtes histoires dont deux qui sont reliées entre elles tandis que la dernière est issue du journal d'Obi-Wan. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui fait de ce tome l'un de mes préférés. En effet, hormis l'arc de la prison qui est plutôt rapide et n'apporte pas grand chose au statu-quo puisque les retombées de Vader Down sont presques efffacées, les deux autres histoires se démarquent car elles ne sont pas centrées sur le Big Three. L'annual met en scène un complot sur Coruscant avec une bonne caractérisation de l'Empereur, tandis que l'histoire sur Obi-Wan nous montre un peu plus la difficulté de vivre en ermite sur Tatooine

Le problème de l'arc de la prison, malgrès le côté détente apporté par Luke et Han, c'est qu'il ne permet pas de faire progresser l'histoire. C'est plaisant à suivre mais ce n'est pas transcendant pour autant malgrès la bonne intention d'affirmer le caractère de Leia. D'ailleurs on retient seulement la fin qui promet d'annoncer de belles choses à venir. Du coup, c'est là où l'annual apporte un peu plus de consistance à l'histoire. En plus de son lien avec l'histoire principale, il nous montre un Empereur redoutable, qui n'hésite pas à sacrifier ses sulbaternes pour réussir. On suit également un espion qui se rend compte de la réelle menace de l'Empire. Cela change de d'habitude (j'entends par là ne pas suivre Han/Leia/Luke) et on prend plaisir à se demander de quel façon va se terminer l'histoire. En soi, on passe un bon moment et on regrette de ne pas avoir plus d'histoires non centrées sur le Big Three. 

La dernière histoire en deux numéros se concentre sur Obi-Wan Kenobi durant son adaptation à la vie d'ermite, d' "oublié". Très intéressante, Aaron propose une interprétation de la prophétie qui pourrait expliquer pourquoi le côté lumineux ou le côté obscur ne pourra jamais avoir l'avantage tant qu'un Skywalker vit. En plus de ça, l'histoire fait intervenir un chasseur de prime (ce n'est pas Boba Fett) qui offre un beau combat entre lui et Obi-Wan. L'auteur montrant que ce dernier pourra toujours compter sur la force même dans les moments les plus difficiles. 

On passe maintenant à la partie graphique. Dans l'ensemble, les différents dessinateurs s'en sortent bien. Yu modélise bien les scènes de combats ainsi que les visages, malheureusement, ses décors sont souvent vides (comprenez par là que vous pouvez avoir un personnage qui parle avec un fond d'une seul couleur). Angel Unzueta fait un boulot correct sur l'annual, ce n'est pas marquant mais ça se laisse regarder avec plaisir. Concernant Mike Mayhew, ses planches sont un régal où il arbore un style plutôt réaliste, j'ai en tête les magnifiques dunes de Tatooine illustrées dans l'histoire avec Obiwan.

En conclusion, on a là un tome complet, notamment grâce à l'annual et à l'histoire sur Obi-Wan en plus de l'arc avec le Big Three. Rajouté à cela de bons dessins et vous passerez un bon moment de lecture.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'annual
- L'histoire sur Obiwan
- Le cliffangher de l'arc de la prison
- Un tome "complet"
- Les dessins dans l'ensemble

LES POINTS FAIBLES

- L'arc de la prison passable
- Le manque de décors de Yu

 

4

Une bonne lecture !

Conclusion

La série Star Wars continue son bout de chemin. Bien qu'elle ne propose pas quelque chose  de révolutionnaire,  les différentes histoires dans ce tome-ci permettent d'en profiter davantage que s'il y avait une seule histoire.