Panini Comics

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 7 ans

    Etrangement, je suis assez déçu de ce numéro. je trouve que c'est le plus mauvais de la série depuis la fin de Spider-Island ! On nous ressert une enième fois les origines de Spidey, sauf que cette fois c'est pas Peter Parker qui se fait avoir mais le petit Andy, qui est une copie à mi-chemin entre peter Parker et Johnny Storm. Bon ok, il est pasd piqué par une araignée au final, mais le principe est le même, c'est une visite scolaire qui tourne mal, la similarité est soulignée par les pensées de peter tout au long de la scène et j'ai trouvé que ça rendait le truc encore vraiment plus lourd que ça ne l'était déja. Le gros problème est qu'il n'y a absolument rien de surprenant dans ce numéro. Le petit obtient un pouvoir (en gros Rogue sauf qu'il a pas besoin de toucher quelqu'un pour avoir un pouvoir) super puissant, qui fait de lui en gros la plus grosse menace existante car il a surement le plus gros pouvoir mais n'est pas du tout entrainé (et "with great power comes great responsibility" comme on le sait tous ^^). Ne vous inquietez pas, comme on s'y attends, ce héros qui n'est ni un loser ni un winner va enfin pouvoir se faire remarquer du monde, et va bien entendu se transformert en véritable "douchebag" (si vous ne savez toujours pas comment traduire exactement ce mot, l'attitude d'Andy vous aidera à bien le comprendre ^^). En gros, un chapitre au graphisme cartooney très sympa mais tellement classique qu'on s'ennuie, surtout qu'il y a plus de choses à lire que d'habitude sans que la densité des dialogues soit en augmentation, car ceux-ci sont quasiment tous trop plats et classiques.

  • Lightsplasher
    Lightsplasher

    il y a 7 ans

    Comme susano-wo , un numéro simple introduisant Andy et qui sert de "prologue" mais que j'ai trouvé efficace . Slott nous dévoile la voie que prendra sûrement Andy : celle d'un super-vilain vu le pouvoir illimité que détient Andy !

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 7 ans

    J'aimerais pour la première fois poster une seconde critique car ça m'a un peu dérangé de ne pas accrocher en première lecture. J'ai donc relu le chapitre aujourd'hui, ça m'a laissé à peu près deux jours complets de digestion de l'épisode et en seconde lecture, mon avis est bien différent... De 5, ma note passe à 7,5 ou 8 car j'ai trouvé pas mal de bon dans ce chapitre au final. En fait, Slott a réussi une petite performance en soit ! Il a réussi à raconter à travers Alpha la naissance d'un "spider-man" aussi bien que Stan Lee ! J'ai retrouvé un talent d'écriture similaire et ce numéro est donc exactement ce qu'il était sensé être: un hommage pour les 50 ans du héros. Ce qui m'a au final paru intéressant, c'est qu'ils sont repartis avec un Andy qui est exactement comme Peter Parker jeune, mais carrément sans aucune motivation. Au final, c'est un ado typique d'aujourd'hui et Slott a très bien réussi à retranscrire ça. Il a surtout réussi à dresser un portrait vraiment naturel de ce personnage qui est vraiment comme beaucoup d'ados du 21è siècle: pas un winner, pas un loser, mais avec une peur de l'échec et de ressortir ridicule d'une tentative ratée. Slott rend donc ici un très bel hommage au perso et à l'artiste qui l'a créé.

  • Ashka
    Ashka

    il y a 7 ans

    Très déçu par ce chapitre, on un numéro Anniversaire qui n'a rien d'un numéro Anniversaire et l'introduction d'un personnage dont on devine déjà le destin (Si il survit déjà jusqu'au chapitre 700 c'est un miracle ahah). Franchement je m'attendais à bien mieux, décidément Spider-Man n'arrive plus à m’intéresser !