• Meestake
    Meestake Staff MDCU

    il y a 3 mois

    Beaucoup de choses dans ce numéro qui se déroule principalement sur deux fronts, alternant entre scènes de bataille et dîner d'affaires politiques entre Doom et Storm. En tout cas, Al Ewing est vraiment très doué. Il arrive à faire entrer la série dans son événement The Last Annihilation tout en n'oubliant pas qu'il s'agit d'une série mutante. D'autant qu'après ce qu'il s'est passé au Hellfire Gala, le moment est parfait pour que les mutants entrent sur la scène intergalactique et le scénariste nous dévoile un secret en fin de numéro qui pourrait avoir de lourdes répercussions par la suite. Stefano Caselli supplée parfaitement Valerio Schiti et rend une copie impeccable avec son style qui se marie très bien aux deux ambiances qui s'entrecoupent.