• Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Le numéro qui a beaucoup fait parler de lui cette semaine, à cause de son cliffhanger de derrières les fagots qui remet beaucoup de choses en cause. Il est encore bien trop tôt pour pouvoir le juger mais difficile de se dire que ce choix a été fait pour autre chose qu'un simple coup de pub (qui pour le coup est réussi). Difficile aussi de se dire que ce changement ne sera pas rapidement inversé et justifié d'une manière ou d'une autre, j'ai déjà ma petite idée là-dessus. Un cliffhanger en demi-teinte donc mais qui conclut un numéro plutôt bon et assez intense. Spencer signe le retour de Steve Rogers en Captain America et fait dans le très classique, avec les vilains classiques de l'univers, mais avec une qualité d'écriture toujours très appréciable et surtout des sujets de société très ancrés dans notre réalité. Comme il l'a fait sur la série de Sam Wilson, Spencer fait dans la politique et aborde des sujets sensibles, et si on ne peut lui reprocher son audace, on peut par contre regretter qu'il soit aussi peu subtil dans ses propos. Jesus Saiz signe un très bon numéro et porte très bien ce retour de Cap, dans l'action comme dans les scènes plus calmes. Sa colorisation par contre n'aide pas vraiment à mettre ses dessins en valeur et ne fonctionne vraiment que dans les scènes de flashbacks, avec de jolis contrastes gris/rouge.

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Ce que je retiens de ce premier numéro est le gros cliffhanger à la fin, qui me laisse pensive. Va-t-il être mené jusqu’au bout ? Va-t-il être changé dans quelques numéros par une pirouette scénaristique de dernière minute ? J’espère que ce sera la première, car elle pourrait donner un récit très bon et différent de tous ce qu’a vécu Captain America jusqu’ici. Alors oui, monsieur Spencer, j’ai une certaine attente face à votre histoire et ce que vous avez osé présenter… alors s’il vous plaît ne me décevez pas. Les dessins sont de bonne factures avec un léger moins pour les couleurs.