Urban Comics

1 / 2 (2019)

  • HattoriH
    HattoriH Staff MDCU

    il y a 4 ans

    J'ai pris un peu plus de plaisir à lire ce numéro que les précédentes semaines. Même si le mystère avec "Mother" persiste, le gros de l'histoire se passe sur cette bonne vieille ile de Santa Prisca, patrie de ce cher Bane. Le "luchadore", après une empoignade obligatoire, s'allie avec le duo Red Robin/Hood contre l'ordre mystérieux de St Dumas, ayant apparemment pris le contrôle du patelin pendant qu'il était à Gotham. Après le retour et/ou la réintroduction de plusieurs personnages, on a droit au retour d'une autre entité importante du microcosme Batman. Les connotations religieuses du numéro ne laissaient pas de doute mais ça fait toujours un bon petit cliffhanger. Mention spéciale à Harper/Blue Bird qui devient définitivement le personnage le plus pourri de la Batfamily. Le peu de texte qu'elle a, elle grogne et on s'en fout. À part être une tête à claques, on ne sait vraiment pas à quoi elle sert, d'autant plus qu'avec les retours de Stephanie Brown et Cassandra Cain, la "Famiglia" est bien nombreuse (sans compter les apprentis robins de l'autre série). Dick a même le mérite de montrer qu'elle est trop redondante dans l'univers puisqu'on a déjà des orphelins, des génies informatiques, des enragés dans le reste du groupe. Vivement qu'elle s'en aille. Conclusion: un numéro qui relance un peu l’intérêt de la série avec le cliff.