Panini Comics

1 / 1 (2021)

  • Woody
    Woody

    il y a 6 ans

    La bataille finale du meilleur tie-in à Secret Wars. Même si l'introduction tardive d'une nouvelle menace faisant intervenir une fusion entre deux gros events Marvel (Secret Invasion et Civil War) au lieu d'un seul, le conflit entre Captain America et Iron Man, The Blue et The Iron a été géré de mains de maître par un Charles Soule plus en forme que jamais. Au sein de tout le chaos régnant, on arrive encore à apercevoir un fil rouge bien précis, une histoire si bien structurée qu'on pourrait penser qu'elle est trop carrée. Cette "version alternative" aurait mérité un bien plus gros approfondissement, les personnages qu'on connait et leurs évolutions étant tellement passionnantes qu'on se demande si le but de cette histoire n'était pas seulement de nous frustrer un peu plus. Dans les dernières lignes du récit, on assiste à une confrontation finale entre Steve et Tony qui se termine (trop) vite mais laisse en quelques pages seulement une réelle marque dans l'histoire des deux héros qui finissent de la plus belle des manières. L'épilogue présente une fin plus ou moins heureuse mais surtout radicale dans le sens où la perte des pouvoirs de tout les héros n'est pas forcément la raison principale de la fin du conflit. Et que dire des dessins de Francis Yu, ce monsieur gère l'action et le rythme de ses histoires comme personne d'autre, ses prises de vue aériennes apportent une dynamique folle aux dessins tandis que les expressions qu'il donne à ses personnages notamment dans les moments les plus difficiles forcent le respect de part leurs réalisme.