Auteur : Stjepan Šejic

Ally et Lisa rêvent de rencontrer leur âme soeur mais leurs pratiques sexuelles ne facilitent pas les rencontres stables. Ally est en effet une dominatrice alors que Lisa est au contraire une soumise. La magie d’Internet va-t-elle permettre à ces deux cœurs solitaires de former un couple épanoui ?
(Contient l'album US Sunstone Vol.1, inédit)

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Derrière son aspect 50 Shades of Grey lesbien, Sunstone est une série fun et décomplexée superbement illustrée et riche en bonus, avec un retour très intéressant de l'auteur sur la création du comics. Pour un public averti, pas un indispensable mais loin d'être un navet.

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Un scénario efficace et qui ne tombe pas dans une enième version de 50 Shades of Grey avec des les lesbienns sans personalités. Ici les personnages de sont pas fades, et possèdent tous un passé parfois honteux à leurs yeux, et douloureux, mais qui les lient les uns aux autres. Si vous n'avez jamais rien lu dans ce genre (BDSM), vous devriez débuter par Sunstone, qui en plus est illustré par l'auteur lui-même qui n'est autre que Stjepan Sejic. La femme de ce dernier a également travaillé sur ce projet. Une série qui vous changera forcément des héros en capes et collants. De quoi passer un bon moment, je vous le garantis.

  • arnaldo17
    arnaldo17

    il y a 5 ans

    J'ai lu ça en anglai sur le deviant art, jamais je me serais douté une publication français ^^ Je me le prendrais bien :D

  • Zarkoneil
    Zarkoneil

    il y a 2 ans

    C'est joli.. et c'est tout. Ininterressant

Si je vous dis bondage, vous me direz à contre coeur (je l'espère) que le premier exemple qui vous vient à l'esprit, c'est 50 nuances de Grey, et ça sans même l'avoir lu ou vu. Et à moins d'en être un adepte, vous avez probablement pas mal de clichés sur cette pratique sexuelle véhiculés par les médias, dont un en particulier. Ça tombe bien, Sunstone paru cette semaine chez Panini Comics va réparer tout ça. Au programme : deux lesbiennes sadomasochistes... mais une belle histoire d'amour avant tout !

Avant de commencer cette critique, il me semble bon de rappeler une évidence : Sunstone n'est pas à mettre entre toutes les mains. Le comics est destiné à un public mature et parle d'un sujet assez tabou, donc n'allez pas l'offrir à votre petit cousin. Mais je tiens aussi à souligner une chose : Sunstone n'est pas une oeuvre pornographique, loin de là. Oui, on parle de bondage, oui, on a des filles sexys peu vêtues mais si vous espérez des double-pages de scènes de sexe torride, c'est raté ! Sunstone, c'est l'histoire de deux femmes, Ally et Lisa. La première est plutôt dominatrice, la seconde plutôt "esclave". Toutes les deux sont face aux même problème : elles ne trouvent pas de partenaire sexuel pour assouvir leurs fantasmes. La magie d'Internet va les amener à se rencontrer et leur permettre d'accomplir leur rêve... et peut-être trouver l'amour ?

Au scénario et au dessin, on retrouve l'artiste croate Stjepan Šejić (Witchblade), qui de son propre aveu, n'a jamais eu d'expérience BDSM et a conçu Sunstone suite à un petit burn-out. Quelques dessins coquins publiés sur son Deviantart vont alors lui glisser l'idée de donner vie au couple lesbien qu'il illustre sans cesse et découvrir qui elles sont, comment elles se sont rencontrées et pourquoi elles sont aiment le BDSM. Sunstone n'est donc pas un projet pervers, mais né d'un vrai coup de coeur : son auteur aime ses deux personnages principaux et ça se sent dans leur écriture. Aucune grossièreté ne sort de leur bouche et pas un acte dégradant n'est dévoilé pour casser leur image. Même les scènes de sexe ne sont pas montrées, l'ellipse s'effectuant toujours à la fin des préliminaires, comme pour offrir un peu d'intimité au couple. Ally et Lisa sont d'ailleurs très attachantes (sans jeu de mot !) et très humaines : un peu perdues lorsque débute cette expérience, stressées d'aller trop loin dans le jeu.

Sunstone n'est pas LE comics du mois, mais une expérience sympathique et enrichissante si vous souhaitez découvrir l'univers BDSM sans exagération ou simplement suivre une histoire d'amour naissante. L'écriture de Stjepan Šejić est fraiche mais très verbeuse et peut-être le lirez-vous en plusieurs fois bien que ce ne soit pas un pavé. Et pour contrebalancer avec son sujet, l'auteur n'hésite pas à livrer un récit léger et souvent drôle ! Côté dessin, c'est bon et constant : il y a ce côté un peu "fan-art fantaisie" que je ne saurais expliqué, car l'action se passe dans un monde réaliste, peut-être du à la représentation d'Ally et Lisa, physiquement parfaites. Et sans surprise, ce sont des couleurs chaudes qui occupent la majorité du comics. Bref, un bon récit, de bons dessins, un bon comics. Mais rien d'exceptionnel non plus.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Sexe sans vulgarité.
- Lisa et Ally attachantes.
- Drôle et passionnant.
Riche en bonus !

LES POINTS FAIBLES

- Une grosse intro.
- On veut la suite !

 

3.5

Étonnamment bon !

Conclusion

Ce premier tome de Sunstone est une surprise réussie. On parle d'un sujet tabou avec beaucoup de légèreté et via deux héroines qui ne se limitent pas à leur plastique de rêve. On ne demande qu'une chose à la fin de cette lecture : la suite !