Auteurs : John Byrne, John Romita Jr.

Dans cette seconde guerre des armures, Iron Man doit affronter de nouveaux défis. Le redoutable Kearson Dewitt et les jumeaux Marrs parviennent à contrôler le système nerveux de Tony Stark. Ce dernier se retrouve paralysé durant un combat contre le Laser Vivant ! Pendant ce temps, Fin Fang Foom fait son grand retour et vient en aide au Mandarin.
(Contient les épisodes US Iron Man (1968) 258-266, publiés précédemment dans STRANGE 261 à 269)

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 7 ans

    Un récit culte qui mérite amplement sa place dans la collection. Après avoir réédité la première Guerre des Armures, Panini Comics se devait d'inclure ce second volet dans son catalogue et cela est désormais chose faite après plusieurs années d'attente. Certes, le récit est moins percutant que sa grande soeur et souffre de plusieurs défauts. Toutefois, il offre un agréable moment de lecture et tient encore une place non-négligeable dans la mythologie de Tête de Fer. Le récit Marvel du mois selon moi et il ne faut pas passer à côté !

  • Leto
    Leto

    il y a 7 ans

    Je ne suis pas objectif de par mon implication dans cette parution, mais ce récit est une très bonne alternative aux aventures modernes d'Iron Man, avec un charme désuet qui va surprendre les nouveaux lecteurs.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 7 ans

    Une excellente saga illustrée par un Romita Jr en pleine forme. Il arrive à donner un caractère unique à l'armure avec un style très différent de son premier passage sur la série. Le scénario de John Byrne est efficace avec un rythme et un découpage de l'intrigue novateur pour l'époque. Une réussite.

Lo, A Spectral Enemy Rises

The Invincible Iron Man (1968-1996)

... Like All Secrets, Easil...

The Invincible Iron Man (1968-1996)

Put Them All Together And T...

The Invincible Iron Man (1968-1996)

Fin Fang Foom!!

The Invincible Iron Man (1968-1996)

The Enemy Within

The Invincible Iron Man (1968-1996)

Stone Walls Do Not A Prison...

The Invincible Iron Man (1968-1996)

Where is Iron Man?

The Invincible Iron Man (1968-1996)

This Mortal Coil

The Invincible Iron Man (1968-1996)

Retribution

The Invincible Iron Man (1968-1996)

Si le lecteur de comics connaît le plus souvent La guerre des armures, œuvre souvent considérée comme étant un incontournable de l'univers Iron Man au même titre que Le Diable en bouteille, La deuxième guerre des armures, quant à elle, est souvent un peu oubliée. Une belle erreur !

Synopsis : Dans cette seconde guerre des armures, Iron Man doit affronter de nouveaux défis. Le redoutable Kearson Dewitt et les jumeaux Marrs parviennent à contrôler le système nerveux de Tony Stark. Ce dernier se retrouve paralysé durant un combat contre Le Laser Vivant ! Pendant ce temps, Fin Fang Foom fait son grand retour et vient en aide au Mandarin...


 


 

Autant Bob Layton est considéré par beaucoup comme étant l'un des grands maîtres de l'univers Iron Man, autant on ne peut pas vraiment dire que John Byrne a beaucoup à apprendre de lui. En effet, celui qui s'est chargé avec brio d'Uncanny X-Men avec Chris Claremont, est loin d'être le premier venu. Souvent, la reprise d'un titre qui a marché évoque avant tout une idée de surenchère. De nos jours, si l'on n'est pas du genre à réfléchir, on qualifie le plus souvent ce type d’œuvre de suite commerciale et on passe à autre chose. Néanmoins, il serait faux de penser que « on prend les mêmes et on recommence » définit cet arc. On peut avoir des doutes avant de se lancer dans cette lecture mais une fois celle-ci terminée, il est difficile de ne pas regretter l'époque de Byrne qui signe ici, avec l'incontournable John Romita Jr, l'un de ses derniers coups d'éclats chez Marvel.

 



 

Commençons par l'une des forces de cette œuvre : les dessins. John Romita Jr met, les trois-quart du temps, tout le monde d'accord. Cette œuvre n'échappe pas à la règle puisque les dessins apportent un véritable plus au récit. Les scènes de combat sont à couper le souffle, le découpage est plus efficace qu'une bonne partie des comics actuels bref, c'est très dynamique, on ne s'ennuie pas. Ajoutez à cela le fait qu'il parvienne à donner un caractère unique à l'armure en lui insufflant cette idée de puissance mais aussi de lourdeur et vous avez sûrement l'armure d'Iron Man la plus appréciable toute époque confondue (c'est supposé être un minimum important dans un comics Iron Man...).

 



 

Côté scénario, John Byrne fait, de premier abord, des choix surprenants. Il y a beaucoup de super-vilains qui s’enchaînent mais surtout, le but final reste de donner le statut de challenger numéro 1 au Mandarin (un super-vilain pas plus imposant qu'un autre à l'époque). Honnêtement, sur le papier, nous avons déjà vu plus alléchant. Lors de la lecture, c'est juste jouissif. Le scénario est diablement efficace, les retournements de situation sont nombreux et Byrne ne néglige pas un instant ce qui a été mis en place avant son arrivée sur le titre.

 



 

Finalement, le seul point négatif réside dans le découpage de Panini. Il manque certains éléments de l'histoire pour ne pas avoir mis ce qu'il se passe avant mais surtout ce qu'il se passe après ! C'est... frustrant. Bien sûr, cette réédition mérite tout de même de finir sur votre étagère.


 

En Résumé

 

LES POINT FORTS

- Les dessins
- Le traitement d'Iron Man
- Les retournements de situation
- Les super-vilains

LES POINT FAIBLES

- Euh... Bah il nous faudrait la suite... un peu...

 

4

A ne pas manquer !

{C}

Conclusion

Pas mieux que le premier mais bien meilleur que beaucoup d'autres...