Auteurs : Stan Lee, Roy Thomas, Chris Claremont, Len Wein, Ann Nocenti, Joe Kelly, Grant Morrison, Jack Kirby, Neal Adams, Dave Cockrum, Jim Lee, John Byrne, Alan Davis, Frank Quitely, Art Adams

Depuis plus de cinquante ans, les X-Men n'ont cessé de se battre pour que les humains et les mutants puissent vivre en paix. Hélas, le rêve du professeur Charles Xavier est un chemin semé d'embûches ! Cet album exceptionnel vous propose de découvrir les plus belles aventures des X-Men et les origines de l'équipe.
(Contient les épisodes US Uncanny X-Men (1963) 1, 57, 137, 141-142, Annual 12(II) ; Giant-Size X-Men 1 ; Classic X-Men 39(II) ; (New) X-Men (1991) 85, 114-116)

  • HSMclem
    HSMclem

    il y a 9 ans

    A noter que Panini a dit qu'il y aurait les X-Babies dedans ;)

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 9 ans

    Deuxième anthologie de la part de Panini Comics et ce sont désormais les X-Men qui sont à l'honneur. Les histoires sélectionnées font partie des plus cultes et les plus marquantes sur la franchise. Vous pourrez ainsi (re)découvrir la première aventure de la première équipe, imaginée par Stan lee, mais aussi de la nouvelle équipe, imaginée par l'excellent Chris Claremont, la saga du Phénix, la saga Days Future Of Past dans son intégralité (oui, c'est celle qui a servi d'inspiration pour le film) et la saga E Pour Extinction de Grant Morrison qui est l'une des meilleures histoires écrites ces dernières années. Cet anthologie est un véritable must et je ne peux que le conseilleur à tous les amateurs qui veulent se lancer dans cette magnifique franchise.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 9 ans

    Une très bonne manière de découvrir les X-Men avec des récits incontournables. Les fans les auront déjà mais les néophytes ne pourront qu'être comblés.

  • Archangel
    Archangel

    il y a 9 ans

    HSMclem a écrit:
    A noter que Panini a dit qu'il y aurait les X-Babies dedans ;)
    oui ils y sont ^^

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 9 ans

    Auteurs : Stan Lee, Roy Thomas, Chris Claremont, Len Wein, Ann Nocenti, Joe Kelly, Grant Morrison, Jack Kirby, Neal Adams, Dave Cockrum, Jim Lee, John Byrne, Alan Davis, Frank Quitely, Art Adams synopis Depuis plus de cinquante ans, les X-Men n'ont cessé de se battre pour que les humains et les mutants puissent vivre en paix. Hélas, le rêve du professeur Charles Xavier est un chemin semé d'embûches ! Cet album exceptionnel vous propose de découvrir les plus belles aventures des X-Men et les origines de l'équipe. (Contient les épisodes US Uncanny X-Men (1963) 1, 57, 137, 141-142, Annual 12(II) ; Giant-Size X-Men 1 ; Classic X-Men 39(II) ; (New) X-Men (1991) 85, 114-116) Mon avis Anthologie par Panini comics France des héros mutants de Marvel. L'occasion de revenir sur les 50 dernières années d'aventure des mutants du Professeur Charles Xavier (Pr. X) par les meilleures équipes de scénaristes et d'artistes qui ont eu le travail de faire évoluer nos personnages favoris... De Stan Lee et Jack Kirby à Grant Morrison et Frank Quitely en passant par Chris Claremont et John Byrne, on prend à gran plaisir à lire ou relire (selon) les grandes sagas mutantes. Seul souci, tout comme l'anthologie Spider-Man, on en ne retrouve pas les couvertures originales des volets US pour séparer les titres. Un rectificatif à assurer chez Panini. Par contre de très bon articles en début, en fin et entre les titres. Plus la très belle couverture du recueil signée Adi Granov

X-Men

Uncanny X-Men (1963)

The Sentinels Live!

Uncanny X-Men (1963)

Giant Size X-Men

Uncanny X-Men (1963)

The Fate of the Phoenix!

Uncanny X-Men (1963)

Days of Future Past

Uncanny X-Men (1963)

Mind Out of Time !

Uncanny X-Men (1963)

Resurrection!

Uncanny X-Men (1963)

Wolverine: Alone!

Classic X-Men (1986)

A Tale of Two Mutants

X-Men/X-Men Legacy (1991)

E is for Extinction, Part 1

X-Men/X-Men Legacy (1991)

E is for Extinction, Part 2

X-Men/X-Men Legacy (1991)

E is for Extinction, Part 3

X-Men/X-Men Legacy (1991)

Nous sommes les X-Men est une anthologie sur (attention suspens) les X-Men, sorte de réponse de Panini aux DC Anthologie d’Urban. Ne perdons pas de temps et voyons directement le format de l’album. La taille est proche de celle des Marvel Deluxe, et l’aspect ressemble aux Marvel Icons. Mais il y a, en petit touche supplémentaire, une superbe couverture semi-brillante. C’est un très bel objet qui en jette sur la bibliothèque, rien à redire sur ce boulot de Panini. Passons donc rapidement à l’intérieur. Ce que j’attends de cette anthologie sur les X-Men, c’est les meilleures histoires, mais aussi les plus emblématiques, celles qui m’ont fait aimer les X-Men. Alors il m’est arrivé une interrogation : comment critiquer le bouquin ? Je pourrais prendre les récits un par un et vous parler de qualité et de défaut, mais ça serait perdre de vue que le regroupement a un intérêt. Et comme je ne considère pas la mission de Panini réussie à 100%, je vais diviser cette critique en deux parties. D’abord, ce qui me paraît être nécessaire dans une anthologie, puis les erreurs ou les manques qu’il peut y avoir.
 
[galerie2]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1404662935_477.jpg[/galerie2]
 

Les fondations du X


 L’album commence par de longs textes nous présentant ces héros que sont les X-Men. C’est très dense, et je me demande si un novice y comprendrait quelque chose. Pour l’initié par contre, c’est très bien, ça permet de réviser ses classiques. Mais aussi d’y détecter des erreurs (non Jean Grey n’est pas télépathe à son arrivée dans l’école). Ensuite, on est lancé dans le bain, et on a de la BD. Beaucoup de BD, bien plus que des articles, et c’est très bien comme ça puisqu’au lieu d’essayer d’expliquer les X-Men, c’est toujours mieux de les montrer en action. On commence bien entendu par le passage obligé : Uncanny X-Men #1 par Stan Lee et Jack Kirby, la première apparition des X-Men. Et ce qui frappe, c’est la traduction exécrable que subit cette histoire. « Tu n’as pas » devient « T’as pas », et ça quasiment à toutes les phrases. Autant ça serait seulement les X-Men, on pourrait comprendre, ce sont des gamins, mais c’est le professeur Xavier qui parle de cette manière. C’est d’autant plus dommage que le récit en lui-même n’a pas tant vieilli que ça. Autre choix d’histoire tout à fait logique et indispensable, c’est le Giant Size X-Men #1. Dans ce numéro, une nouvelle équipe des X-Men est formée pour retrouver les anciens X-Men. C’est le retour de la franchise, et de nombreux nouveau personnages sont introduits comme Diablo, le Hurleur, Tornade, Sunfire, Colossus, Thunderbird et bien sur Wolverine (pour la première fois chez les X-Men). Si la traduction est cette fois bien meilleure, on regrette les coupures de phrases dans les bulles très mal choisies. L’autre regret, c’est que l’histoire est racontée dans les articles de présentation, enlevant un peu l’effet de découverte. Surtout qu’elle est plutôt géniale et assez intrigante au première abord, et c’est assez marrant lorsqu’on saisit l’astuce du récit. Bref il s’agit d’un numéro fondamental de ce que sont les X-Men, et, au même titre qu’Uncanny X-Men #1, c’est un récit absolument inattaquable.
 
[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1404666315_29.jpg[/img_reelle]
 

Si vous aimez le culte


Après les récits qui ont fondé les X-Men avec des personnages charismatiques, nous avons des histoires cultes des X-Men, notamment la Saga du Phoenix. D’un côté, on se dit que c’est dommage que Panini ait choisi de publier uniquement le numéro qui met un terme à la saga, puisqu’on rate de nombreux éléments menant jusqu’à cet apogée, mais d’un autre côté, le numéro se suffit à lui-même. On arrive donc dans la période du scénariste le plus prolifique des X-Men : Chris Claremont. L’histoire reste très intéressante, et on n’a aucune difficulté à comprendre ce qui s’est passé avant notamment grâce au Gardien qui fait le point. Le récit est emblématique, culte et très fort. Il est enchainé par une histoire parue peu de temps après : Days of Future Past. Alors on se dit que Panini a choisi l’option de facilité, l’album étant sorti juste avant le film, mais ce serait oublier les qualités du récit. Cette histoire n’était que les prémices des voyages temporels et inter-dimensionnels qu’allaient vivre les mutants par la suite. Composé de deux épisodes, le récit est passionnant à lire, et de nombreux éléments ont été repris dans différents films de la saga. Dans la suite de l’album, nous avons aussi les trois premiers numéros du run de Grant Morrison. C’est l’histoire qui a le droit au plus de pages, et si ça reste un moment important dans l’histoire des mutants, on se demande pourquoi en avoir mis autant. C’est assurément pour nous montrer une histoire plus ou moins complète, ou alors, l’opportunité de montrer une histoire moderne et passionnante des mutants. Parce que le meilleur des mutants se trouve dans les anciens récits dont le dessin peut être rébarbatif, et qu’après le run de Morrison, les meilleures histoires sont des crossovers. C’est là qu’on atteint les limites du principe d’anthologie. C’est un exercice périlleux de savoir quels numéros choisir.
 
[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1404666316_758.jpg[/img_reelle]
 

Des choix étranges pour les étranges X-Men


D’ailleurs Panini a fait quelques choix bizarres. Par exemple, le X-Men #85 de 1999 est un récit plutôt indépendant et sympa qui permet de montrer les différences entre les X-Men et Magnéto. Le numéro semble s’adresser à ceux qui ne connaitraient absolument pas le personnage de Magnéto. Mais aussi agréable et intéressante qu’elle soit, cette histoire a-t-elle sa place dans une anthologie ? Un fan des mutants ignore probablement son existence. Et c’est le cas aussi pour Classic X-Men #39, dont on imagine qu’il est là à cause de Jim Lee au dessin. Mais il y avait probablement d’autres histoires avec ce dessinateur plus intéressantes, même si ce numéro reste très agréable à lire. Le reproche que j’adresse à Panini, ce n’est pas vraiment le choix de ces histoires, mais plus le manque de justification et d’explication. En effet, il aurait été très pertinent de proposer un article avant chaque récit nous expliquant pourquoi ce choix, et en le contextualisant à la fois au niveau de l’édition et au niveau des histoires. On finit d’ailleurs sur une histoire de Mojo, qui même si elle est plutôt marrante, peut être déroutante. Cela montre un aspect des X-Men pas forcément connu, donc c’est plutôt bien, mais l’histoire n’a pas vraiment d’impact sur la destinée des mutants. La palme du pire récit revient au dernier que je n’ai pas cité : Uncanny X-Men #57. C’est un numéro très court de 15 pages qui fait suite au précédent, et qui est à suivre. En gros, on arrive après la bataille, et ça se termine avant que ça devienne intéressant. Peut-être que dans son contexte le numéro est très bien, mais là, un petit texte explicatif aurait été le bienvenu.
 
[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1404666317_282.jpg[/img_reelle]
 

Quel est votre pouvoir ?


Finalement, on en arrive à se demander à qui s’adresse cet album. Le néophyte sera, je pense, un peu perdu tant les histoires partent dans tous les sens et les articles qui parlent de l’univers des X-Men sont touffus et résumés. L’expert lui a déjà tout lu et connait bien tout ce qui est dit, ça peut éventuellement lui faire une révision. Non, le bouquin s’adresse à une personne qui connait les X-Men, ayant lu quelques aventures ou peut-être vu tous les films, et qui veut en savoir plus. Il aura accès à un panorama d’histoires qui dans l’ensemble sont vraiment excellentes. Alors, c'est sûr, il manque quelques textes explicatifs. On regrette aussi des trucs bêtes comme l’absence de numéro de page (pourquoi faire un sommaire dans ce cas ?) ou des couvertures originales. On imagine aussi que d’autres récits auraient pu y avoir leur place comme les Astonishing X-Men de Whedon par exemple. Mais il a fallu faire des choix, et ils sont globalement réussis. Même les articles font leur job finalement. En tout cas, l’album donne envie de pousser la lecture plus loin, afin d’encore mieux connaître les X-Men.
 
[img_reelle]http://www.mdcu-comics.fr/upload/news/news_illustre_1404666319_475.jpg[/img_reelle]
 
Nous sommes les X-Men fait des choix dans les histoires des mutants, et le fait globalement bien, malgré quelques récits plutôt inattendus. On aurait aimé plus d’explication sur ces décisions. Le travail éditorial n’est pas trop poussé, mais généralement suffisant. Bref, si vous connaissez un peu les X-Men et que vous n’avez lu aucun des récits contenus dans l’album, c’est une bonne solution pour en apprendre un peu plus.

[conclusion=3,5][/conclusion]
[onaime]- Généralement de bons choix de récits
- Les articles plutôt intéressants
- La qualité de l'objet[/onaime]
[onaimepas]- Des manques : un texte introductif pour chaque histoire, des numéros de pages, les couvertures...
- Quelques mauvais choix[/onaimepas]