Batman: Jekyll & Hyde (2005) - The Strange Case Of Batman

The Strange Case of Batman

Batman: Jekyll & Hyde (2005)

Batman: Jekyll & Hyde (2005) - Two Faces Of Fear!

Two Faces of Fear!

Batman: Jekyll & Hyde (2005)

Batman: Jekyll & Hyde (2005) - Death X Two

Death x Two

Batman: Jekyll & Hyde (2005)

Batman: Jekyll & Hyde (2005) - Burning Hatred

Burning Hatred

Batman: Jekyll & Hyde (2005)

Batman: Jekyll & Hyde (2005) - All Fired Up!

All Fired Up!

Batman: Jekyll & Hyde (2005)

Batman: Jekyll & Hyde (2005) - Two Sides Of The Same Coin!

Two Sides of the Same Coin!

Batman: Jekyll & Hyde (2005)

Scénario: Jenkins Paul – Dessin: Lee Jae

Une série de meurtres particulièrement sauvages plonge Gotham dans une terreur plus profonde que d’ordinaire. Le mode opératoire des carnages semble désigner comme suspect potentiel Double-Face, autrefois connu comme le procureur Harvey Dent et aujourd’hui fugitif, échappé de l’asile d’Arkham. En pleine crise de démence, Dent se débat avec sa double identité, chacune de ses personnalités cherchant à d’éliminer l’autre. En plein combat contre Batman et contre lui-même, le criminel perd peu à peu tout contact avec la réalité. Contenu : Jekyll & Hyde #1-6

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 5 ans

    Une excellente histoire, malheureusement très peu connue, que nous réédite Urban Comics. Le personnage de Double-Face est vraiment bien traité et Jenkins se permet d'apporter des nouveautés assez osées à son histoire, ce qui n'est, personnellement, pas pour me déplaire puisque tout ceci est vraiment bien amené. Le scénario n'oublie pas aussi de mettre en valeur Batman, lui aussi en proie à ses démons. Enfin, les dessins de Jae Lee (qui n'officie toutefois que sur la moitié de l'ouvrage avant de laisser sa place à Sean Phillips) sont de toute beauté. Nous avons donc une histoire assez peu connue et qui n'a visiblement pas marqué la franchise. Toutefois, elle s'avère de très bonne qualité et mérite vraiment le détour.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 5 ans

    Scénario: Jenkins Paul – Dessin: Lee Jae et Sean Philipps Synopsis Une série de meurtres particulièrement sauvages plonge Gotham dans une terreur plus profonde que d’ordinaire. Le mode opératoire des carnages semble désigner comme suspect potentiel Double-Face, autrefois connu comme le procureur Harvey Dent et aujourd’hui fugitif, échappé de l’asile d’Arkham. En pleine crise de démence, Dent se débat avec sa double identité, chacune de ses personnalités cherchant à d’éliminer l’autre. En plein combat contre Batman et contre lui-même, le criminel perd peu à peu tout contact avec la réalité. Contenu : Jekyll & Hyde #1-6 Mon avis Un recueil nous plongeant dans une thriller noir et glaçant centré sur l'ex-procureur Harvey Dent. Devenu Double-Face, depuis qu'il a été défiguré lors d'un procès contre la Mafia de Gotham, la transformation du magistrat qualifié " de meilleurs d’entre nous" par Batman et le Commissaire Gordon, est peut-être peut-être plus ancienne et profonde. Et si Double-Face existait depuis bien des années avant sa mutilation? Paul Jenkins revient sur les origines et la psyché du criminel à double personnalité dans une histoire horrifique sanglante bien mis en avant par le travail de Jae Lee et Sean Philipps. Une histoire peu connue mais qui reste essentielle et vaut d'être lue pour en savoir plus sur Harvey "Two-Face" Dent.

  • Atrocitus
    Atrocitus

    il y a 1 an

    Sans doute l'une des meilleures histoire sur le Mr Jekyll & Mr Hide de DC, en dehors de son "origine" contée dans le long halloween. Si vous êtes fan de Dent, ou que vous souhaitez acheter un comics sur l'un de meilleurs méchants de Batman, je ne saurais trop vous conseiller de foncer sur cette petite perle. Un comics psychologique qui explore à fond les origines et la pensée de Double-Face, en même temps que le chevalier noir.

  • Docfred
    Docfred

    il y a 1 mois

    Une lecture sympathique servie par un graphisme magnifique et très sombre. L'intrigue et bonne et on découvre avec joie le développement de la personnalité de double face. Seule mini bémol le "gentil" Harvey est à mon gout trop faible par rapport à l'image que j'en avais d'ancien procureur. Mais un bon tome quand même.