Auteurs : Brian Michael Bendis, Alex Maleev

Brian Michael Bendis et Alex Maleev se retrouvent pour la première fois depuis leur prestation sur Daredevil, saluée par un Eisner Award. Ce nouveau récit complet explosif suit les pas de Jessica Drew, alias Spider-Woman des Avengers, qui découvre sa nouvelle vie d'agent du S.W.O.R.D. !
(Contient les épisodes US Spider-Woman (2009) 1-7)

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 8 ans

    Ce récit annoncé explosif par Panini était censé être une série régulière, et comme vous le voyez, sept petits numéros et puis s'en va. Bref, vous l'avez compris, c'est du Bendis/Maleev, mais ce n'est pas ce qu'ils ont fait de mieux. Nous sommes loin de la qualité de la série lancée en 1978, mais surtout, Jessica Drew est vraiment plus intéressante à suivre du côté de New Avengers.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Le duo Bendis et Maleev nous ont habitué à l'excellence avec leur run sur Daredevil. Ici, ils nous livrent sept épisodes qui, sans être mauvais, restent anecdotiques.

  • scarletspider
    scarletspider

    il y a 5 ans

    Même si les dessins sont somptueux, le comics ne m'as pas trop plus. Le coté perturbé de Jessica dut au crossover secret invasion est intéressant mais à part cela l'histoire n'avance pas. Tout le long j'ai attendu qu'elle démarre et finalement a la fin, je reste sur ma faim, déçut de cette histoire qui a traînée en longueur sans me permettre de passer un bon moment

Panini Comics nous ressort trois ans plus tard le récit [i]Spider Woman Agents of SWORD[/i] par Bendis et Maleev. C’est un peu dommage de le sortir maintenant car l’histoire se déroule juste après un event que l’on a oublié depuis un moment, malgré sa qualité. [center][galerie2]http://www.mdcu-comics.fr/upload/comics/covers/fr/img_comics_6292_spider-woman.jpg[/galerie2][/center] Remettons tout en contexte avec quelques petites explications. Les Skrulls sont une race extraterrestre métamorphe. Pendant des années ils ont réussi à infiltrer les super-héros de la Terre, tout en clonant leurs pouvoirs, ce qui les rendait totalement indétectables. C’est lors de l’événement [i]Secret Invasion[/i] que leur plan est dévoilé. Alors qu'ils s’attaquent à tout le monde, nous apprenons que la reine Skrull avait choisi Jessica Drew (Spider-Woman) comme apparence (les super-héros enlevés était enfermés dans leurs vaisseaux et torturés pendant des années). Du fait de ce choix, tout le monde rejette la faute sur Jessica car elle était l’image de la reine Skrull. A la fin de l’événement les Skrulls sont détruits pour la plupart, mais il reste des infiltrés un peu partout sur Terre. C’est à ce moment-là que nous rentrions dans l’époque [i]Dark Reign[/i], car Norman Osborn arrive à la tête du S.H.I.E.L.D. qu’il renomme H.A.M.M.E.R. [center][/center] Maintenant que les choses ont été remises en place, nous pouvons parler de ce Marvel Dark. Jessica est mal, elle se sent seule et rejetée, son visage a été utilisé pour diriger les Skrulls, les gens ne lui font pas confiance et surtout elle-même n'a confiance en personne. Paranoïaque, elle soupçonne tout le monde d’être un Skrull. C’est alors qu’au plus bas, l’agent Brand du S.W.O.R.D. (groupe s’occupant des menaces intergalactiques) propose à Jessica Drew de les rejoindre. Il faut savoir que Jessica connait bien les équipes, elle a été pendant longtemps à l’Hydra (organisation à tendance naziste) puis est actuellement chez les New Avengers. Brand lui propose de tuer des Skrulls embusqués pour le compte du S.W.O.R.D., en lui donnant une montre qui détecte si la personne est un extraterrestre ou pas. Jessica accepte et se rend donc à Madripoor afin de prendre en chasse un Skrull. [center][/center] Comme vous vous en doutez, s’ensuit pas mal de choses, chasse au Skrull mais aussi retrouvaille avec La Vipère (Madame Hydra). Mais peu importe les péripéties, au final elles passent vraiment au second plan à mes yeux dans cette histoire. Nous avons (comme j’ai l’impression avec 90 % des comics dessinés par Maleev), une introspection de l’héroïne. Le comics est composé presque totalement de pensées de Jessica. Ce qui est vraiment bien trouvé pour ce personnage qui est submergé totalement par le doute suite à [i]Secret Invasion[/i]. On ressent sa haine envers les Skrulls, envers l’Hydra et envers elle-même. Les dessins de Maleev sont somptueux comme d’habitude. Son style est crado comme nous l’avions dans [i]Scarlet[/i] par exemple, des planches très sales, très sombres, avec des visages très prononcés. Une colorisation plutôt fade et remplie de crasse, on dirait encore une fois qu’il frotte sa mains contre son crayonné pas sec, c’est magnifique et colle parfaitement à ce récit sombre et introspectif. [center][/center] Bendis n’est pas en reste non plus, on retrouve le grand scénariste qu’il est lorsqu’il n’est pas sur du gros mainstream a plusieurs héros. Exit son écriture titanesque et la surenchère qu’il met dans [i]The Avengers[/i], place à une écriture plus sobre et sombre comme son travail livré sur [i]Alias[/i]. [b]Vous aurez compris que j’ai adoré [i]Alias[/i] à l’époque, et j’ai retrouvé le même plaisir à lire [i]Spider-Woman[/i], un récit sombre et introspectif très intéressant, mais qui sort bien trop tard et est clairement pas à mettre entre toute les mains, on est loin du super-héroïque classique. Si vous recherchez de la baston et de la couleur, passez votre chemin.[/b] [conclusion=4][/conclusion] [onaime]- L’écriture de Bendis - Les dessins de Maleev - Le comics pour adulte[/onaime][onaimepas]- Pourquoi la réédition de ce récit ? - Trop sombre pour certains[/onaimepas]