Superman (1939) - Grounded Part 1

Grounded Part 1

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 2

Grounded Part 2

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 3

Grounded Part 3

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 5

Grounded Part 5

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 6

Grounded Part 6

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 7

Grounded Part 7

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 8

Grounded Part 8

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 9

Grounded Part 9

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Part 10

Grounded Part 10

Superman (1939)

Superman (1939) - Grounded Finale

Grounded Finale

Superman (1939)

Scénario: Roberson Chris,Straczynski Joe Michael – Dessin: Barrows Eddy

Ayant subi une lourde perte, suite à la chute de la Nouvelle Krypton, Superman décide de repenser son combat pour la vérité et la justice, et de renouer contact avec les Terriens en traversant à pied les États-Unis. Au cours de ce nouveau parcours initiatique, ses alliés comme ses ennemis vont le pousser à une nouvelle prise de conscience de ses responsabilités.

(Superman #700-703, 705, 707-711, 713-714)

  • Doc'
    Doc'

    il y a 5 ans

    A fuir comme la peste. Grounded est une calamité absolue et a apporté en son temps un point final à la qualité dans le titre Superman. Une année tout bonnement horrible où il ne se passe rien et où des histoires plus caricaturales les unes que les autres se succèdent, qui plus est Straz' quitte le bateau très vite bien que sollicité sur tous les numéros.

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 5 ans

    C'est mauvais tout simplement ! Il y a des comics bien meilleurs qui sortent ce mois-ci et Superman a connue des périodes bien plus attractives que celle-ci. Passez votre chemin pour cette histoire qui signe le début du déclin pour la franchise Superman.

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 5 ans

    L'auteur JMS a fui DC Comics en plein run et a laissé d'autres scénaristes tentés de sauver la mauvaise histoire qu'il était en train de raconter. Forcément, ça ne peut pas marcher. Même avec le dessinateur de Nightwing comme artiste.

  • Ashka
    Ashka

    il y a 5 ans

    Moi j'ai plutôt apprécier cet arc, serait-ce la nostalgie d'avoir un vrai Superman qui parle? Je ne sais pas, mais en le relisant après avoir subit un ans du Superman rebooter, j'ai vraiment trouver ça super alors qu'à ma première lecture j'étais mitigé, juste dommage qu'ils zappent le chapitre d'interlude avec Krypto qui était juste magnifique ! Si vous avez un peu de nostalgie pour Superman, cet arc est pour vous !

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 5 ans

    Très mauvaise période pour l'Homme d'Acier, je ne peux que vous conseiller de passer votre chemin. Il y a bien d'autres choses à lire en ce moment sur Superman.

  • Lordo
    Lordo

    il y a 5 ans

    JMS est normalement plutot bon, et réputé, mais ici nous avons la quintescence du mauvais goût sur Superman, vous avez comme clichés que Superman est un boy scout qui aide les mamies à traverser la route ? Et cet aspect vous insuporte ... et bien c'est justement l'histoire de ce bouquin. Un Superman qui veux renouer d'amitiés avec les humains (suite à son départ sur New Krypton), mais vraiment ridicule. Le personnage est extrement mal exploité. A fuir ... loin ... très loin.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Dernier arc avant le reboot pour la série Superman, JMS voulait nous montrer un Superman plus terre à terre et proche des gens après les évènement de la saga New Krytpon. Mais c'est une horreur absolue... c'est stéréotypé et cliché au possible, c'est tellement "gnan-gnan" et mal écrit. Aucune profondeur ni aucune finesse en nous montrant un Superman s'occuper de problèmes sociaux plus que banals et abordés de manière encore plus banale et pas du tout inspirée. A éviter absolument. Si vous voulez lire du Superman, préférez les "Geoff Johns présente" en ce moment.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 5 ans

    Kal-El/Clark Kent alias Superman est en pleine déprime. Son père adoptif, Jonathan Kent n’est plus et la Nouvelle Krypton a été détruite. L’Ange de Métropolis se remet alors en question et décide de se rapprocher des problèmes quotidiens des simples humains. Mais cette proximité inquiète ses amis de la Ligue de Justice et sert une mystérieuse adversaire. Un récit complet regroupant les volets Superman #700-703, 705, 707-711, 713-714 qui sont les derniers numéros avant le relaunch du New 52. Un récit tout en simplicité et en humanité nous montrant un autre caractère du dernier fils de Krypton. Comme à son habitude, Straczynski lâche l’affaire au bout de quelques numéros pour se lancer dans un autre projet à savoir Superman – Earth One. Roberson reprend alors le scénario toujours appuyé par les dessins de Eddy Barrows. Urban Comics nous sort une belle édition avec la couv’ du trop rare Lee Bermejo ainsi qu’en bonus une introduction de l’histoire, une présentation des personnages et les couvertures alternatives.