The Amazing Spider-Man (1963) - Force Of Arms

Force Of Arms

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - I'll Take Manhattan!

I'll Take Manhattan!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Chance Encounter!

Chance Encounter!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Survival Of The Hittist!

Survival Of The Hittist!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Venom

Venom

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - The Sable Gauntlet!

The Sable Gauntlet!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - (Mid) American Gothic!

(Mid) American Gothic!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Dock Savage

Dock Savage

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - California Schemin'!

California Schemin'!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Westward Woe!

Westward Woe!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Humbugged!

Humbugged!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - The Thief Who Stole Himself!

The Thief Who Stole Himself!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Dread

Dread

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Styx And Stone

Styx And Stone

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Shrike Force!

Shrike Force!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Mysteries Of The Dead

Mysteries Of The Dead

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - The Goblin War!

The Goblin War!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Slithereens

Slithereens

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Down And Out In Forest Hills

Down And Out In Forest Hills

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - A Matter Of Life And Debt!

A Matter Of Life And Debt!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Dead Meat!

Dead Meat!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - The Sand And The Fury!

The Sand And The Fury!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Sting Your Partner!

Sting Your Partner!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - The Scorpion's Tail Of Woe!

The Scorpion's Tail Of Woe!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - License Invoked

License Invoked

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Underwar!

Underwar!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Ceremony

Ceremony

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Assault Rivals!

Assault Rivals!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Two's Day

Two's Day

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Finale In Red!

Finale In Red!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Gravity Storm

Gravity Storm

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Cunning Attractions!

Cunning Attractions!

The Amazing Spider-Man (1963)

The Amazing Spider-Man (1963) - Shaw's Gambit

Shaw's Gambit

The Amazing Spider-Man (1963)

Peter Parker, The Spectacular Spider-Man (1976-1998) - Into The Microverse

Into The Microverse

Peter Parker, The Spectacular Spider-Man (1976-1998)

The Amazing Spider-Man (1963) - Power Prey!

Power Prey!

The Amazing Spider-Man (1963)

Auteurs : David Michelinie, Todd McFarlane, Alex Saviuk, Erik Larsen

Ce gigantesque Omnibus recueille plus de deux ans d'aventures du Tisseur, dont la majorité est illustrée par le légendaire Todd McFarlane. Cerise sur le gâteau, plus de 50 pages n'ont jamais été publiées en France ! Et en bonus : toutes les couvertures originales, une histoire tirée d'un annual de Spectacular Spider-Man, et une très courte parodie, également illustrées par McFarlane, deux perles rares entièrement inédites !
(Contient les épisodes US Amazing Spider-Man 296-329 ; Spectacular Spider-Man Annual 10 (II) ; What the…?! 3 (8 pages))

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 8 ans

    Je n'ai pas lu toutes les histoires de McFarclane mais on tient ici une petite pépite car le long run de l'auteur reste encore aujourd'hui, à mon sens, ce qui s'est fait de mieux sur le personnage. On y retrouve tous les éléments qui font la force de la franchise avec beaucoup plus de sérieux et de noirceur. Alors certes c'est cher mais quand on se penche sur le contenu, le nombre de pages et la structure du bébé, on peut se dire que le rapport qualité/prix est là...

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 8 ans

    Historiquement, ce run est un tournant pour le tisseur. McFarlane a ré-inventé le dynamisme de Spider-Man pour le rendre plus moderne. Après, côté scénario, c'est moins transcendant mais c'est un petit bout d'histoire que contient cet omnibus.

  • -Setsu-
    -Setsu-

    il y a 8 ans

    C'est clairement un run à posséder pour les fans de McFarlane et de Spider-Man. La série changera énormément après le passage du monsieur, devenant un peu plus moderne.

  • Leto
    Leto

    il y a 8 ans

    Si vous préférez les dessins au scénario, foncez, vous avez là des planches qui ont fait rêver toute une génération d'artiste. Ce n'est pas mon cas, je vais donc économisez mon argent pour l'autre omnibus Marvel

  • Rlock
    Rlock

    il y a 8 ans

    Apparemment repoussé au 14 nov ... Sûrement encore la faute de l imprimeur ... Le légendaire sérieux de panini quant au date de sortie est encore de mise ....

  • Pittpatrick
    Pittpatrick

    il y a 4 ans

    J'ai lu que le papier était de très mauvaise qualité et que les noirs bavaient, si un des heureux possesseurs pouvait me donner son avis avant que je me lance dans l'achat de ce pavé.

  • The Batman
    The Batman

    il y a 2 ans

    Un excellent récit sur l'Homme-Araignée essayant de mener sa vie de justicier face à la 1ère apparition de Venom, qui en impose par sa carrure et sa personnalité, et sa vie sentimentale avec MJ. Même si les dessins de MacFarlane vous rebute, essayez de passer outre car cet Omnibus vaut vraiment le coup !