Wolverine (2003-2009) - Old Man Logan Part 1

Old Man Logan Part 1

Wolverine (2003-2009)

Wolverine (2003-2009) - Old Man Logan Part 2

Old Man Logan Part 2

Wolverine (2003-2009)

Wolverine (2003-2009) - Old Man Logan Part 3

Old Man Logan Part 3

Wolverine (2003-2009)

Wolverine (2003-2009) - Old Man Logan Part 4

Old Man Logan Part 4

Wolverine (2003-2009)

Wolverine (2003-2009) - Old Man Logan Part 5

Old Man Logan Part 5

Wolverine (2003-2009)

Wolverine (2003-2009) - Old Man Logan Part 6

Old Man Logan Part 6

Wolverine (2003-2009)

Wolverine (2003-2009) - Old Man Logan Part 7

Old Man Logan Part 7

Wolverine (2003-2009)

Wolverine (2003-2009) - Wolverine: Old Man Logan Giant-Size (Part 8)

Wolverine: Old Man Logan Gi...

Wolverine (2003-2009)

Tous les super-héros de la Terre ont été décimés par les super-vilains qui dirigent maintenant les Etats-Unis qu'ils se sont partagés en territoires. Logan, anciennement Wolverine, est un des seuls héros survivants, mais il a bien changé depuis et mène une vie totalement différente.
(Contient les épisodes US Wolverine (V3) 66-72 ; Giant-Size Old Man Logan 1)

  • il y a 8 ans

    Moi qui suis de moins en moins marvélien, je dois bien dire que pour le coup j'ai été bluffé. Que dire si ce n'est que le tout est une perle. L'édition Panini, comme tout Deluxe qui se respecte, est de qualité et fera très bien dans votre collection. De même, les graphismes sont agréables et en harmonie avec le ton donné par le scénario et c'est justement ce scénario qui donne tout son prestige à la série. Wolverine a été plus ou moins bien traité à travers le temps, sans parler du film qui lui a été dédié, mais là il retrouve toutes ses lettres de noblesse. L'oeuvre de Millar a évoqué pour moi un personnage de Clint Eastwood, un vieux cow-boy sur le retour, répugnant la violence et cachant un terrible secret (et quel secret en effet!). C'est ce qui transparaît de Old Man Logan, une atmosphère de western post-apocalyptique où l'espoir a déserté et où la loi du plus cruel s'est imposée. Un must read pour les amateurs du genre.

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 7 ans

    Dans un avenir possible, les USA sont partagés entre plusieurs super-vilains. Le pays a connu l'Apocalypse. Dans l'ancienne Californie sous le contrôle du Hulk, devenu fou et de ses rejetons consanguins dégénérés et cannibales, Logan vit désormais en simple fermier avec sa femme et ses deux enfants. Il y a 50 ans après le chaos quand les super-vilains se sont alliés pour terrassés tous les super-héros, Logan a raccroché ses griffes et décidé de vivre en Paix. Une dette d'argent et un ami super-héros survivant sortiront Logan de sa torpeur pour mener une sorte de "road-movie" à travers l'Amérique dévastée. Une œuvre noire et violente de Mark Millar sous le crayon de Steve McNiven où on est pas habitué de voir un Wolverine dans l'attente et pacifiste. Les révélations de ce comportement sont terribles !!!! Édition Ressortie récemment en édition Marvel Deluxe à avoir absolument dans sa bibliothèque !!! 4,5/5

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 5 ans

    Il y a des comics qu’on regrette avoir lu, et ceux que l’on ne regrette pas. Wolverine : Old Man Logan est à mettre dans la deuxième catégorie. Véritable bijou de Mark Millar et de Steve McNiven, qui a sorti cet ouvrage en 2009. Ici, le présent de Wolverine n’est pas le même que celui que nous connaissons. Futur apocalyptique de science-fiction qui se voit démunies de super-héros de l’univers Marvel. Les vilains, eux, sont les maîtres de cet Amérique qui perdit de sa beauté des années auparavant. Dans le désert survit Wolverine, qui maintenant ne répond plus qu’au nom de Logan. Il y vit paisiblement avec sa famille, qu’il tente de protéger contre vent et marées. Mais, comme on le sait tous, Logan n’a jamais eu une vie de tout repos par le passé. Et ce n’est pas ici, qu’une exception sera faite. Les fantômes du passé viennent toujours vous hanter, quoique l’on fasse. Alors conseil d’amie, ne faites pas comme moi qui n’ai lu que cet œuvre cet été. Commandez-le, vous ne le regretterez pas.

  • Alecs
    Alecs Staff MDCU

    il y a 4 ans

    La meilleure histoire sur Wolverine que j'ai pu lire ! bon je suis pas fan du perso, ça explique peut être mon avis, mais c'était tellement bon !

  • Romapollo
    Romapollo

    il y a 3 ans

    Histoire Extraordinaire .. Dessins... Extraordinaire.. Le l'ai dévoré d'une traite.

  • Longshot
    Longshot

    il y a 3 ans

    Le but de Millar est clair : faire une saga à la Mad Max avec Wolverine. Nous sommes donc dans le futur, et les Vilains ont conquis l’Amérique. Ce thème semble être cher à Millar puisque c’était déjà le cas dans Wanted, qui devais, je le rappelle, se passer avec les vilains de DC avant que l’éditeur décide de jeter l’éponge… Wolverine est l’un des rares héros survivants. Il vit dans une petite ferme de la Californie avec femme et enfants. Il est traumatisé par son passé et refuse désormais de sortir ses griffes. La Californie est sous le joug de Hulk et de son engeance, qui font régner la terreur. Ca fait clairement penser au film « La Colline a des Yeux » Mais le passé va refaire surface lorsqu’Oeil de Faucon, devenu aveugle, vient lui demander de l’accompagner pour remettre un chargement (tenu secret) à New Babylon (anciennement New York) Et c’est donc parti pour un Road Movie qui va les faire traverser tous els USA, dont chaque Etat est dirigé par un vilain. Le jeu étant de découvrir ce que sont devenus tous les héros et vilains que l’on connait, en plus de savoir le contenu du chargement, et l’histoire de Wolverine… Et Millar se fait très (trop) plaisir. Il seme partout des références, des trucs de geek, des fois d’ailleurs bien trop gros (les aventures que je faisait avec mes figurines quand j’avais douze ans n’ont pas à rougir d’un tel scénario…) Alors, franchement, si on prend ça comme une aventure de fan sans prise de tête, on passe un bon moment… Mais clairement il faut mettre ses neurones sur « Off ». Mais ça se lit très très vite ! Notamment le dernier chapitre, qui st un Giant Size double et que j’ai lu… en 7 minutes ! Après c’est sympa de ressortir la Spider Mobile (mais là encore ça titille mon coté geek vu que l’avait en Majorette), de laisser des squelettes géants de Pym et Loki sur la route, de voir un dino choppé par le symbiote… Mais a coté de ça, l’histoire de la fille d’œil de Faucon est clairement à chier ! Je ne vois pas comment la fille de Peter aurait pu avoir une liaison avec Œil, et surtout comment cette fille pourrait être black…Mouais. Et sa réaction à sa libération par son père est assez tirée par les cheveux… La confrontation avec Crane Rouge est la aussi, très rapide, et clairement inspirée de Futur Imparfait de David (il est inutile de précéder que cette saga enterre de beaucoup Old Man Logan) En revanche, l’explication du traumatisme de Logan est pas mal trouvée (Millar recycle ici son propre Ennemi d’Etat). Je m’abstiendrais de parler du combat de la fin, pitoyable (comme l’intégralité de ce giant size d’ailleurs), avec un finish de merde… Graphiquement, je trouve vraiment que Mc Niven s’est pas foulé… Son trait est sans vie.. Ah ça mettre du gore a tous les niveaux, y a pas souci, mais dès que tu veux faire transparaitre de l’émotion, tu repasseras l’ami… D’ailleurs, il n’est même pas capable de conserver la place du cadavre géant de Loki d’une case à l’autre… Au final, un gros gâchis, reste un bon coté funky bien geek quand même pour cette saga, loin d’être « la plus grande aventure de Wolverine » comme indiqué sur la couverture…

  • feanor111
    feanor111

    il y a 5 mois

    J'ai debuter les comics il y a qques temps et on me conseillait toujours de lire ce wolverine.

    Mais voila ! j'ai été decus.

    L'histoire est bien mais très mal expoité. le fait que des vilains on enfin gagné contre les super héros est sympa et bien trouvé.

    Mais baucoup trop de défaults,  

     
    Attention Spoiler
     


    Sinon ca ce laisse lire sympa mais vraiment rien d'exceptionnel et l' Edition deluxe de chez panini fait comme d'habitude
    son travail.
    Les dessins sont bon sans plus.