Quoi de mieux que l’aventure la plus populaire des X-Men pour inaugurer la nouvelle collection Marvel Gold ? Rappelez-vous, Légion a remonté le temps pour tuer Magnéto, mais au lieu de cela il a assassiné son propre père, le Professeur X. Le résultat est catastrophique puisqu’Apocalypse, l'un des pires ennemis des X-Men, en a profité pour s’emparer du présent.
(Contient les épisodes US X-Men Alpha 1 ; Astonishing X-Men 1 ; Gambit & the X-Ternals 1-3 ; X-Men Chronicles 1 ; X-Calibre 1-2)

  • FitzBDnetNation
    FitzBDnetNation

    il y a 9 ans

    Bonne idée que de ressortir cette série culte des années 90 à bas prix. Merci Panini parce que les tomes sortis précédemment coutent un bras d'occasion sur le net. Mais dommage que ça ait si mal vieilli. Les scripts sont assez mauvais et les dessins (même si des génies comme Joe Madureira font leur premières armes) sont très mauvais et rendent le tout illisibles. Mais replacer dans le contexte de l'époque, c'est un indispensable.

X-Men Alpha - A Beginning

Age of Apocalypse (1995)

Once More, With Feeling

Age of Apocalypse (1995)

Some Of Us Looking To The S...

Age of Apocalypse (1995)

The Infernal Gallop

Age of Apocalypse (1995)

Origins

Age of Apocalypse (1995)

Where No External Has Gone ...

Age of Apocalypse (1995)

Burn

Age of Apocalypse (1995)

To The Limits Of Infinity

Age of Apocalypse (1995)

Imaginez. demain, tous les titres d'un éditeur s'arrêtent et recommencent à zéro avec les mêmes personnages mais un peu différent. … Bon, là, vous me dites: "et le relaunch DC alors?" Très bien, je suis d'accord avec vous. Mais imaginez que cela arrive en 1995 alors que ni Internet ni MDCU n'existent (la loose!) et que les sollicitations trois mois à l'avance n'ont pas encore été mises en place. Bon, en plus, ce n'était pas tous les titres de Marvel mais uniquement ceux de la franchise X-Men. Mais quand même, quel choc pour les lecteurs de découvrir en kiosque que leur monde habituel avait fondamentalement changé. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1330708823.jpg[/img][/center] Voilà le point de départ d'[b]Age of Apocalypse[/b] traduit en France par l'[b]Ère d'Apocalypse[/b], un crossover surprise de Marvel qui dura en tout 39 numéros répartis sur 8 séries et plusieurs one-shots. Si vous voulez plus de détails, je vous laisse vous référer à l'excellent TPAMC de Leto écrit il y a quelques mois. [titre]Un concept coui… euh osé[/titre] Le fils de Charles Xavier veut mettre fin au conflit qui oppose son père et Magneto. Il retourne donc dans le passé pour se débarrasser d'Erik mais rate son coup et tue son père. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1330708851.jpg[/img] [i]Le numéro qui lança tout. Mention spéciale à la couverture brillante: So 90s![/i][/center] Les conséquences seront dramatiques et créeront une nouvelle ligne temporelle où c'est Magneto qui fondera les X-mens et où Apocalypse aura pris le contrôle de la terre. Je vous la fais courte pour ne pas tout révéler, mais en gros, certains personnages ne sont pas affectés par l'effet papillon et vont tout faire pour retourner sur le monde normal tout en essayant d'aider celui-ci ou règne le chaos. [titre]La critique[/titre] Comme le dit Leto dans le TPAMC (puisque je vous dis qu'il est complet cet article), le crossover souffre des faiblesses de la franchise X-men de l'époque. Claremont est parti et les dessinateurs ne sont pas des super-stars comme Jim Lee. C'est un peu le foutoir et Age of Apocalypse a justement pour but de relancer la machine et l'intérêt pour les mutants. Cependant, le concept est tout simplement génial et montre qu'un éditeur est capable de surprendre ses lecteurs quand il est dos au mur. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1330708890.jpg[/img][/center] Mais l'exécution va se trouver être d'assez moyenne qualité. Les histoires sont trop rapides et brouillons, tout comme les dessins qui ont très mal (mais alors très mal) vieillis malgré le statut de stars de ces artistes aujourd'hui: Joe Madureira, Steve Epting, Andy et Adam Kubert, Tony Daniel, Chris Bachalo, Joe Bennet, Ian Churchill, Carlos Pacheco, Terry Dodson. Tous sont devenus des stars mais les dessins de l'époque laissent maintenant à désirer. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1330708914.jpg[/img][/center] L'équipe scénaristique n'est pas en reste non plus avec des noms comme Jeph Loeb, Scott Lobdell, Markl Waid et Warren Ellis. Tout ce joli petit monde se consacre à une série, chacune faisant avancer l'intrigue générale qui se terminera de manière assez plate (mais vous verrez ça dans le tome 4). [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1330708932.jpg[/img][/center] Le problème des éditions compilées, c'est qu'elles ne rendent pas compte de l'engouement qui s'était créé au moment de la parution initiale. On a chaque mini-série entière, les unes à la suite des autres alors qu'il aurait fallu respecter l'ordre de parution pour rendre son intérêt à l'évent. Panini a donc raison de rééditer ce titre culte puisque l'édition précédente se trouve à des prix indécents sur le net mais cela n'ajoute pas à la qualité intrinsèque du crossover qui ne peut s'apprécier pleinement sous ce format. [titre]Les conséquences aujourd'hui[/titre] Qu'en est-il maintenant de ce crosser et de son univers? Au départ, Marvel voulait définitivement ranger Age of Apocalyspe au placard mais se succès phénoménal des titres a forcé l'éditeur a donné une suite ou en tout cas l'a forcer à donner de ses nouvelles assez régulièrement. ainsi une mini-série a été publié 10 ans après avec Chris Bachalo au dessin. Il aura ensuite fallu attendre 2011 pour voir l'équipe d'Uncanny X-Force faire une petit tour dans ce monde en en ramenant même d'autres mutants. Cela mène aujourd'hui a une série régulière écrite par[b] David Lapham[/b] et dessinée par [b]Roberto de la Torre[/b]. [center][img]http://www.mdcu.fr/upload/news/news_illustre_1330708952.jpg[/img][/center] L'histoire n'est donc toujours pas terminée.