Garth Ennis, l’auteur de Preacher n’a jamais fait dans le politiquement correct. Provoquant, décalé et généreux en humour noir, le scénariste irlandais imagine des aventures à ne pas mettre entre toutes les mains. Ses fans sont nombreux et ce luxueux album recueillant les trois premiers volumes de l’irrévérencieuse série The Boys va en ravir plus d’un. En plus, l’édition est enrichie de bonus !
(Contient les épisodes US The Boys 1-14)

  • Lordo
    Lordo

    il y a 8 ans

    J'ai personnellement lu la version souple chez panini, c'est ici un regroupement des 2 premiers numéros si je ne me trompe pas. C'est vraiment une série démente. Si vous hésitez avec l'indé, celui la pourrais vous séduire, il faut bien sûr (Garth Ennis oblige) ne pas être choquer par le gore ou le sexe, c'est pas 100% du bouquin, mais il y en a pour servir l'histoire. Rapidement c'est un comics d'anti-heros, une bande de gars se ligue contre les héros qui sont en faite des vrais trouduc, les héros ne sont pas tout beau tout héroïque comme on le vois, il se drogue, tue des gens pendant les batailles s'en chercher a s'excuser, picole, viol des femmes et des hommes, tout sauf des saints au final. Et la bande de gars sont clairement la pour empêcher les super de merder (et de leurs coller une belle patate dans le visage). Une de mes série fétiche, en format souple nous en sommes au volume 13, et la serie ne baisse jamais en qualité, un must have dans l'Other Comics pour ma part ! =)

  • Ashka
    Ashka

    il y a 8 ans

    Perso j'ai vraiment détester cette série, j'ai trouver ça barbant et très mal écrit sur la plupart de l'intrigue, sauf sur la partie de Starlight qui n'est pas autant développé qu'elle devrait. On dirais du Millar de seconde zone, beurk ...