Dans une exploration artistique autobiographique, Zoe Thorogood dépeint six mois de son quotidien qui sombre au fil des jours dans une profonde mélancolie. Elle offre un regard intime et métanarratif sur son existence, celle d'une artiste dont la création est la raison de vivre, révélant sa lutte pour la santé mentale - à travers les hauts et les bas de l'anxiété, de la dépression et du syndrome de l'imposteur - alors qu'elle se forge une carrière prometteuse dans l’art séquentiel.

  • Fantasioud
    Fantasioud Staff MDCU

    il y a 5 mois

    Zoe Thorogood se livre à coeur ouvert sur son parcours et dépeint sa lutte contre la dépression avec brio. 
    Un récit profondément humain, magnifiquement mis en scène par cette jeune artiste très prometteuse qui fait constamment preuve d'inventivité sur le plan visuel, en parvenant à retranscrire parfaitement les émotions qu'elle traverse au delà des mots.  
    Une pure merveille à découvrir, même si ce n'est pas le récit le plus feel good à paraître ce début d'année, néanmoins il reste poignant et soulève quelques questions sur l'estime de soi, son rapport à l'autre et sur la capacité de chacun à traverser les mauvaises périodes de la vie. 
    Une étoile en moins pour l'éditeur qui propose un tarrif de 27,95€ pour 208 pages, un prix bien trop élévé qui me semble être un frein pour parvenir à faire découvrir à un plus large public, un titre indépendant à l'identité bien marqué.