Auteurs : Pacheco, Perez

Longtemps remplacée par un Skrull, Jessica Drew est de retour ! Mais quelle est la nouvelle mission de Spider-Woman et pourquoi est-elle si difficile ? Une nouvelle ère commence pour l'un des personnages les plus complexes de l'univers Marvel.
(Contient les épisodes US Spider-Woman (2020) 1-5, inédits)

  • jy77
    jy77

    il y a 4 mois

    Une lecture vraiment sympathique pour découvrir le personnage. Pas à positioner en priorité mais s'il reste un peu de place dans le buget ce n'est pas un mauvais choix.

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Spider-Woman : Mauvais sang. Le numéro est écrit par Karla Pacheco et est dessiné par Pere Perez, Paulo Siqueira et Mattia De Iulis. Il est sorti le 14 avril pour 17 euros. Il contient les titres US Spider-Woman (2020) 1-5.

Longtemps remplacée par un Skrull, Jessica Drew est de retour ! Mais quelle est la nouvelle mission de Spider-Woman et pourquoi est-elle si difficile ? Une nouvelle ère commence pour l'un des personnages les plus complexes de l'univers Marvel.

Je souffre vraiment le martyre. Cela tombe bien, j'adore partager.

Spider-Woman : Mauvais sang est ce que l'on pourrait appeler un titre "décontracté". Le scénariste préfère mettre en place une intrigue touche directement le personnage de Jessica et son entourage plutôt que de rentrer dans la grosse crise habituelle qui va menacer l'ensemble du Marvelverse ou, au moins, les Etats-Unis. Non, ici, nous sommes face à une menace plus contenue et surtout, plus personnelle. Il s'agissait sans doute de la meilleure approche pour le personnage. Au final, nous avons des retournements de situation plutôt bons, une bonne dose d'action et une approche très décomplexée. On cogne, on met en place des dialogues parfois drôle et, finalement, le lecteur tourne les pages assez vites. A ce titre, l'oeuvre tient bien son rôle de divertissement. Il est difficile de le conseiller par rapport à d'autres titres plus importants mais si, à l'inverse, vous voulez tout simplement souffler un peu entre deux grosses lectures, Spider-Woman peut être un bon choix.

Pour le reste, on notera également une maladresse. Chaque début de chapitre débute avec un recap du type "Je suis Jessica Drew bla bla bla". Très bien. Par contre, ce recap est effectué sur une planche noire, à travers des récitatifs noirs dans lequel nous avons les phrases écrites avec une typographie noire. A titre personnel, j'ai lu ce livre hier soir dans mon lit (ouais, je sais, c'est sexy). Et autant dire que ces planches ont tout bonnement été sautées pour ne pas à avoir à forcer sur mes yeux.

Euh, quelqu'un aurait vingt dollars à me prêter ? Je vous rembourserai... ... un jour.

Pour ce qui est de la partie graphique, les dessins sont bons et la colorisation est efficace. Le découpage possède un certain dynamisme et les personnages costumés, Jessica Drew en tête, sont très bien représentés. Spider-Woman est à la fois féminine et combative, un juste milieu qui n'est pourtant pas toujours facile à trouver. Pour ce qui est des covers, elles sont signées Junggeun Yoon et sont toutes superbes. Elles sont soignées tout en faisaint très "super-héroïque".

En bonus, vous trouverez les biographies des auteurs ainsi que les variant covers.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une lecture détente...
- Une bonne dose d'action
- Les dessins (Jessica Drew en tête)
- Les covers

LES POINTS FAIBLES

- ...Une lecture détente
- Les recaps, vraiment mal-fichus.

 

3

Une lecture pour la détente

Conclusion

Un titre sans grosse répercussion ni fioritures inutiles. Un récit décomplexé qui détend. Et on en demandait pas plus.