Blade Runner 2019 #5

Blade Runner 2019

Blade Runner 2019 #6

Blade Runner 2019

Blade Runner 2019 #7

Blade Runner 2019

Blade Runner 2019 #8

Blade Runner 2019

Cette série est la seule séquelle officielle du film de Ridley Scott. Cet album est la suite directe des aventures palpitantes de Ash, la Blade Runner, découverte dans le premier opus.
Ash, la Blade Runner qui hait les replicants, poursuit sa plongée vertigineuse dans l'atmosphère moite du Los Angeles inspiré par le roman de Philip K. Dick. Elle doit assumer les conséquences de son enquête sur la disparition de la femme et de la fille d'un riche industriel. Mais une nouvelle menace met sa vie en danger et la conduit dans les colonies spatiales...

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 2 mois

    Un second tome qui relève le joli défi de proposer du neuf et d'étendre l'univers de Blade Runner, tout en y intégrant et développant les intrigues lancées dans le premier.

Blade Runner 2019 est de retour avec le deuxième tome de la série, qui sert de suite au célèbre film de Ridley Scott. C’est toujours édité chez Delcourt, et réalisé par les deux scénaristes Michael Green, Mike Johnson et le dessinateur Andres Guinaldo.

Cette série est la seule séquelle officielle du film de Ridley Scott. Cet album est la suite directe des aventures palpitantes de Ash, la Blade Runner, découverte dans le premier opus.
Ash, la Blade Runner qui hait les replicants, poursuit sa plongée vertigineuse dans l'atmosphère moite du Los Angeles inspiré par le roman de Philip K. Dick. Elle doit assumer les conséquences de son enquête sur la disparition de la femme et de la fille d'un riche industriel. Mais une nouvelle menace met sa vie en danger et la conduit dans les colonies spatiales...

On avait laissé nos personnages de Ash et Cleo sur une fin ouverte lors du premier tome, et l’ouverture de ce deuxième volume est à la fois intéressante et déstabilisante. Les auteurs font le choix de nous raconter la suite en nous propulsant assez loin dans le futur, dans un contexte et dans des lieux inconnus, pour raccrocher les wagons au fur et à mesure que la lecture avance. Même si cela rend les premières pages un peu compliquées à cerner, c’est toujours une forme de narration très efficace, puisqu’elle nous rend impatient d’en savoir plus et que chaque information disséminée est accueillie avec plaisir. C’est, au final, payant pour le lecteur qui s’investit dans l’histoire. Et c’est l’un des points forts de ce deuxième arc : on nous propose vraiment quelque chose de nouveau et de différent du premier, tout en étant parfaitement intégré dans l’intrigue d’ensemble. Et si on a déjà oublié les évènements du premier, il n’est pas très difficile d’y revenir entre les résumés proposés par Delcourt et l’écriture qui remet suffisamment les choses et les personnages en contexte, quand il y en a besoin.

Ce changement de décor permet également d’étendre l’univers de Blade Runner, qui était la promesse faite à la fin du premier tome. On quitte la Terre pour les colonies, où l’on observe une dynamique assez différente avec les répliquants, ce qui offre de nouvelles choses intéressantes à raconter. Mais même si l’on se situe dans un contexte différent, on retrouve malgré tout cette ambiance si particulière à l’univers, qui était très présente dans le premier tome. Elle l’est sans doute un peu moins ici puisque l’on est moins au cœur du Los Angeles poisseux que l’on connait bien désormais, mais on y retrouve l’atmosphère, les couleurs, et les aspects futuristes tels qu’imaginés il y a presque quarante ans.  

Au niveau de l’intrigue, on peut être impressionné par le nombre de choses qui se passent en seulement quatre numéros. C’est bien construit et les auteurs ne perdent pas de temps, offrant un rythme élevé dans la narration et enchainant les évènements. Ils n’en oublient pas pour autant les personnages qui ont eu le temps d’évoluer et que l’on retrouve différents. Que ce soit une Cleo que l’on a à peine connue, et qui ici se révèle et devient l’un des piliers de ce tome, dans un contexte qui est plutôt périlleux pour elle. Ou Ash que l’on retrouve changée, que ce soit physiquement ou mentalement, et que l’on va voir reprendre du poil de la bête. Même le nouvel agent introduit est intéressante parce qu’elle permet de contrebalancer Ash, soulignant encore un peu plus son évolution, et celle du monde qu’elle a quitté. Le versant un peu moins positif de ce rythme et de l'intrigue qui vont vite, est une certaine frustration ne pas en voir plus, que les auteurs n'aient pas l'occasion de développer un peu plus cet univers et tous ses aspects. Voir même les personnages. On regrettera également qu’une certaine forme de statu quo soit retrouvée sur la fin, mais on ne peut qu’apprécier que l’intrigue soit bouclée, et que la suite ait le champ libre pour partir sur autre chose, peut-être.

Andres Guinaldo est de retour au dessin, et d’emblée on apprécie cette cohérence graphique sur l’ensemble de la série. On replonge dans l’ambiance que l’on a aimé sur le premier tome. Et c’est aussi intéressant lorsque l’on redécouvre les personnages assez changés, mais que l’on reconnaît malgré tout assez facilement. Le dessinateur doit s’adapter et passer de décors très urbains à quelque chose de beaucoup plus spatial, ce qu’il réalise avec aisance. On peut notamment admirer quelques jolies pages pleines, ou double pages, remplies de vaisseaux et de structures spatiales futuristes. Le découpage est quant à lui toujours très lisible et efficace, donnant du rythme au récit sans pour autant exagérer sur le nombre de cases par page et la superposition à outrance de celles-ci. La lecture n’en est que plus agréable.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'univers qui s'étend
- L'évolution des personnages
- L'ambiance
- Le rythme de l'intrigue

LES POINTS FAIBLES

- La frustration de ne pas en voir plus de cet univers
- Une partie graphique toujours très classique... mais efficace.

 

3.5

Une suite qui tient ses promesses

Conclusion

Un second tome qui relève le joli défi de proposer du neuf et d'étendre l'univers de Blade Runner, tout en y intégrant et développant les intrigues lancées dans le premier.