Auteur : Terry Moore

Il ne nous reste plus que 5 ans à vivre ! Les héroïnes de Terry Moore se regroupent afin de tenter de sauver ce qui peux encore l’être, dans un récit crossover totalement inattendu où la sensibilité et la finesse de l’auteur explosent à chaque séquence, dans un récit aussi haletant que passionnant !

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Un succulent cocktail mélangeant tout ce qui fait le génie de Terry Moore et l’attrait pour son univers si particulier. Une dernière partie expédiée nous laisse sur notre faim mais ne gâche en rien le plaisir absolu de retrouver tous ces personnages que l’on adore, en très grandes formes.

L’auteur indépendant très apprécié Terry Moore est de retour avec une idée un peu folle, un crossover entre toutes ses précédentes séries ! On y retrouve donc les personnages de Strangers in Paradise, Echo, Rachel Rising et Motor Girl, qui courent contre la montre pour tenter de sauver le monde de son hypothétique destruction. C’est publié en un seul tome chez Delcourt, qui détient également tout le catalogue de l'auteur.

Comment réussir à lier tous ses univers pour en créer un partagé ? Comment relier ses personnages sur une même intrigue ? C’est loin d’être chose évidente mais Terry Moore réussit à le faire avec beaucoup de classe et de naturel. L’un des ingrédients majeurs doit bien sûr être une grande menace, qui est ici plutôt originale et liée directement aux séries Echo et Rachel Rising, ce qui permet d’emblée d’installer l’univers partagé. Il s’appuie ensuite sur ses points forts dans la narration pour amener les personnages au fur et à mesure, en prenant le temps et en leur accordant l’espace suffisant pour les présenter à nouveau au lecteur. Il faut bien trois chapitres pour introduire les différents personnages et leurs contextes. On rappelle qu’il ne s’agit que de personnages féminins pour ce crossover, ce qui ne surprendra personne puisque Terry Moore en a toujours fait ses personnages principaux dans ses œuvres. Les scènes d’introduction sont efficaces, on rentre en douceur et avec intérêt dans l’histoire. Et c’est évidemment un grand plaisir de retrouver toute cette galerie de personnages pour une nouvelle aventure !

Cinq Ans se présente vraiment comme un cadeau fait aux fans de l’univers de Terry Moore, tellement on y retrouve tout ce qui fait le charme et la force des travaux de l’auteur. Il met vraiment l’accent sur la personnalité de ses femmes, les relations entre elles, leurs évolutions. On y retrouve beaucoup d’humour et des répliques qui claquent. Il passe finalement plus de temps à s’amuser avec ses personnages qu’à travailler l’intrigue autour de la fin du monde. Si on aime l’ambiance si particulière en noir et blanc de ses œuvres, on ne sera pas du tout perdu, ni déçu, loin de là. On retrouve tout le génie de sa narration à son summum, le rythme est parfait entre les différentes situations et personnages, les pages et les séquences se dévorent littéralement et on avale les dix numéros sans trop s’en rendre compte, le sourire aux lèvres. On atteint de grands enjeux dans l’histoire et il répond totalement présent avec une aisance folle. Même mieux, il réussit à élever son niveau pour nous proposer l’un de ses meilleurs travaux, graphiquement parlant.

Il y a malheureusement un revers de la médaille à se concentrer sur ses personnages et le fait de les réunir ; l’intrigue en pâtie un peu, surtout sur la fin. L’idée de départ est très bonne, elle a les proportions et la dangerosité nécessaire, et elle lie habilement les différentes séries de l’auteur. Elle est également bien installée et la thématique géopolitique de course à l’armement résonne avec notre époque et s’avère inspirée et pertinente. Et cette intrigue est justement si bien installée que l’on ne peut s’empêcher d’être surpris et déçu lorsqu’elle est réglée et conclue bien trop rapidement, alors qu’elle détient un énorme potentiel. Moore en avait sans doute trop sous le pied pour seulement dix numéros, mais la dernière partie semble plutôt expédiée comparée au temps pris pour l’installer. Et compte tenu des enjeux, on ne peut s’empêcher de trouver la résolution un brin « facile ». C’est aussi l’aspect double tranchant d’écrire une série aussi géniale, on en veut forcément plus ! Il y avait en tout cas le potentiel d’en faire une vraie série régulière qui aurait pu nous tenir en haleine sur le long terme. Ce qui en dit long sur ce qu’est capable de construire Terry Moore. La petite lueur d’espoir, c’est la possible suite lancée par l’épilogue du récit ! Mais avant ça on retrouvera à nouveau Zoé pour une série en solo, et ça c’est du bonheur. Parce que oui, elle est encore un pur régal à suivre dans ce crossover mais je ne m’étends pas là-dessus, je vous laisse le découvrir. Parce que si vous aimez Terry Moore et Zoé, Katchoo, Rachel, Francine, Sam et j'en passe, c'est à lire absolument.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Les personnages
- Leur réunion
- L'humour
- La narration et le rythme
- Terry Moore, quoi

LES POINTS FAIBLES

- Une résolution d'intrigue expédiée

 

4.5

Pour tous les fans de Terry Moore

Conclusion

Un succulent cocktail mélangeant tout ce qui fait le génie de Terry Moore et l’attrait pour son univers si particulier. Une dernière partie expédiée nous laisse sur notre faim mais ne gâche en rien le plaisir absolu de retrouver tous ces personnages que l’on adore, en très grandes formes.