Auteurs : Remender, Romita Jr

Le machiavélique Arnim Zola réussit à emprisonner Captain America dans la Dimension Z. Coupé du reste du monde, Steve Rogers doit survivre durant de longues années dans un monde apocalyptique. Rick Remender (Uncanny Avengers) et John Romita Jr (Avengers) emmènent l'Avenger étoilé là où il n'est jamais allé.
(Contient les épisodes US Captain America (2012) 1-10, publiés précédemment dans MARVEL NOW! : CAPTAIN AMERICA 1-2)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 15 jours

    Remender est un excellent scénariste mais il faut avouer que sa proposition pour Captain America n'est peut-être pas forcément à la hauteur de ses meilleurs travaux. On y retrouve un certain nombre de ses thèmes et de ses marottes, les conséquences sont importantes pour Steve Rogers et son supporting cast mais il faut adhérer à cette longue aventure dans une autre dimension. Et il faut apprécier John Romita Junior dont les accents kyrbiens sauvent sa prestations. Une saga à part dans la biographie de Cap  intéressante et marquante, mais pas forcément enthousiasmante. 

  • Cyrille
    Cyrille Staff MDCU

    il y a 11 jours

    Assez dur à s'accrocher au début mais néamnoins Remender essaye de changer un peu l'univers de Captain America. Mais du coup, est-ce que cela a duré ? Eh bien non pas vraiment. Je crois que c'est l'une des dernières oeuvres où le style de Romita Jr réussit à passer dû à la dimension Z. Bref, je pense que tout le run de Remender est oubliable vu qu'il est parti en cours de chemin et que c'est Spencer qui a repris par la suite. Donc à vous de voir si vous voulez être complétiste sur le personnage où privilégier autre chose.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 10 jours

    Un Captain America comme vous l'avez sans doute rarement vu, une grosse histoire qui se déroule dans une dimension parallèle, où Steve se retrouve une nouvelle fois hors du temps et de son environnement. Remender se lance dans une drôle d'histoire assez originale, qu'il va réussir à maitriser et rendre intéressante jusqu'au bout, même si cela ne figurera pas parmi ses meilleurs travaux chez Marvel. Le point noir, malheureusement, ce sont les dessins de Romita Jr qui plomblent un univers qui aurait eu plus de choses à offrir sous des traits moins grossiers.