Auteurs : Bendis, McNiven, Pichelli, Francavilla

Alors qu'ils ne sont pas censés s'approcher de la Terre, les Gardiens de la Galaxie vont braver cette interdiction et accueillir un nouveau membre : Iron Man! Les héros vont protéger Londres d'une invasion Badoon, rencontrer la mystérieuse Angela et affronter les armées de Thanos.
(Contient les épisodes US Guardians of the Galaxy (2013) 0.1, 1-10 et Guardians of the Galaxy: Tomorrow's Avengers 1, publiés précédemment dans PANINI 20 ANS : LES GARDIENS DE LA GALAXIE et MARVEL NOW! : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1-2)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 15 jours

    C'est joli à regarder, une lecture moderne et digeste mais finalement assez creuse. Bendis n'aura pas brillé sur cette série, se contentant de surfer sur la popularité du film. 

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 13 jours

    Quand Bendis hérite de ce titre, c'est pour préparer la sortie prochaine du film, donc autant dire qu'il avait pas mal de pression sur les épaules : à lui de séduire les lecteurs avec une équipe quasi inconnue du grand public. Surement qu'un autre scénariste aurait réussi à pondre un run qu'on qualifierait d'indispensable, mais Bendis étant Bendis, ça ne raconte rien et ça s'enfonce numéro après numéro dans une betise profonde et ça finira par se reposer sur le succès du film. Alors c'est beau, oui, mais vous pouvez dépenser votre argent dans de bien meilleures lectures !

  • Cyrille
    Cyrille Staff MDCU

    il y a 11 jours

    Cela partait bien mais au final non, il ne se passe rien et c'est juste du blockbuster sans intérêt. Déjà oublié et il n'y a que les dessinateurs qui sauvent ce tome. Dirigez-vous plutôt vers d'autres sorties de ce mois-ci.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 10 jours

    Un titre qui sert clairement un public venant des cinémas et qui débutent plus ou moins dans les comics, Bendis nous sert donc un blockbuster par moments trop lisse, c'est certain, mais qui fait le boulot pour divertir et rendre la franchise accessible. Les excellents dessins permettent d'entrer encore plus facilement dans l'univers. On pourra regretter l'absence d'une grosse intrigue de fond.