Parker est le prototype du dur à cuir sans états d'âmes, brutal, froid et violent, qui n'éprouve que très rarement le moindre sentiment.

Ce personnage a été créé par le « pape » du polar américain, Don Westlake, alias Richard Stark. Et c'est la superstar du comics Darwyn Cooke qui adapte les aventures du « chasseur » dans un style parfait : noir, au couteau, et sensuel.

Cette magnifique intégrale regroupe les 4 volumes traduits chacun par des stars françaises : Tonino Benacquista, Matz, Doug Headline, Nicolas Richard.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Chef-d'œuvre du génial et regretté Darwin Cooke, cette adaptation de 4 romans de Richard Stark est une leçon magistrale de narration et de maîtrise graphique. Le meilleur de Parker (un pro du braquage qui inspirera des générations d'auteurs), les fondations du polar moderne et un artiste hors normes. Voici le cocktail de ce qui est sans hésitation l'achat du mois. 

  • Preacher_74
    Preacher_74

    il y a 2 mois

    Wahou, je suis encore entrain de finir l'intégrale, il me reste Luna Park, mais ce dernier peut être nul, au vu de la qualité des 3 premiers ca reste énorme. Ce scénariste est juste époustouflant et j'aimerais lire les romans car je souhaiterais voir ce qu'il a pu adapter et ce qu'il a pu transcrire "1/1" car dans son entretien du début de l'intégrale, il explique qu'il est resté très fidèle au roman.

    D'ailleurs, parlons de cet entretien du début de l'intégrale, c'est tellement intéréssant de lire ces interviews de Darwyn cooke qui nous parle du processus créatif. c'est vraiment instructif.

    Et puis les dessins, à l'aquarelle, wahou. Darwyn Cooke est vraiment parti trop tot, il ne nous a pas laissé assez d'oeuvre car The new Frontier et Parker c'est juste des chefs d'oeuvre.

    Le seul bémol à cet intégrale et bien c'est la grosseur du volume vraiment pas pratique à lire. Mais ce n'est pas grave.

  • Preacher_74
    Preacher_74

    il y a 7 jours

    Chef d'oeuvre absolu. A lire avant de commencer l'intégrale l'interview sur le process de création qui, pour une fois, est très interessant.