Quand un psychiatre affilié au Joker tente de guérir le plus grand criminel de Gotham, c'est le début d'une descente aux Enfers pour celui qui était jusqu'ici un père de famille aimant et paisible.
Mais cette spirale de dépression et d'hallucinations violentes ne cache-t-elle pas aussi un réel gouffre au sein même de sa psyché ?
Contenu vo : Contenu : Joker : Killer Smile #1-3, Batman : Smile Killer #1

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 1 mois

    Killer Smile était un projet qui me vendait du rêve : le duo Lemire/Sorrentino sur le Joker, on peut naturellement s'attendre à du lourd ! Si Sorrentino nous en met plein les mirettes avec son découpage et son style toujours aussi efficace, Lemire par contre ne nous surprend pas trop : l'histoire est top mais peu original, au point que le 3e épisode est extrèmement prévisible. Pire, l'épisode bonus, Batman Smile Killer n'est pas utile et repompe une intrigue vu récemment dans un autre comics Batman sans pour autant lui apporter une réelle conclusion. Un bon comics Joker, surtout pour les dessins donc

  • Preacher_74
    Preacher_74

    il y a 5 jours

    Très efficace, un très bon dessin. Une conclusion déjà vu mais la manière d'y parvenir est très interessante. Dans le premier chapitre, Lemire et Sorrentino sont vraiment très fort dans la suggestion. Il y a un ou deux passages très engoissant car le vide laisser entre les cases doit laisser place à notre imagination et vu le contenu du récit, l'imagination n'est pas très "rose". L'équipe nous amène fait également glissé dans la folie du protagoniste. Depuis le deuil de la famille, je n'avais pas lu une histoire aussi angoissante centré sur jocker. (Dans mes lectures de comics à partir New 52) Il y a également beaucoup de clin d'oeil à Killing Joke ou d'autres récit important de DC.