Trap For A Terrorist!

The Amazing Spider-Man (1963)

Mysteries Of The Dead

The Amazing Spider-Man (1963)

Spider-Man: Far From Home P...

Spider-Man: Far From Home Prelude (2019)

Spider-Man: Far From Home P...

Spider-Man: Far From Home Prelude (2019)

Auteurs : Pilgrim, Maresca, Lee, McFarlane

Retrouvez l'adaptation en comics de Spider-Man : Homecoming. En bonus, deux histoires du Tisseur : Spider-Man à Londres et Mystério par Todd McFarlane.
(Contient les Ă©pisodes US Spider-Man : Far From Home Prelude 1-2, Amazing Spdier-Man 95 et 311)

  • scarletspider
    scarletspider

    il y a 1 an

    La version comics de Spider-man homecoming. Comme d'habitude c'est pas fameux et il vaut mieux voir le film. On a le droit en supplément à deux histoires d'amazing spdier-man. Les deux sont assez moyennes. La première amène le tisseur à Londres avec John romita sr et la seconde le confronte à Mysterio grâce à MacFarlane. Passez votre chemin c'est vraiment évitable

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Spider-Man : Far From Home, le prologue du film. Il est sorti le 3 juillet pour 9.95€. Il contient les titres US Spider-Man : Far From Home Prelude 1-2, Amazing Spdier-Man 95 et 311.

Peter Parker doit jongler avec sa vie au lycée, le bal de fin d'année qui apprcohe, sa cohabitation avec tante May... et son identité de Spider-Man ! Et avec le Vautour et son  équipe de malfrats qui vendent des armes extraterrestres, le Tisseur a bien du travail.


Avant de plonger dans la toile de Spider-Man: Far From Home, retrouvez le prologue officiel du film avec l'adaptation en comics de Spider-Man: Homecoming. Le sommaire est complété par deux épisodes réalisés par des auteurs légendaires. Retrouvez Spider-Man à Londres (par Stan Lee et John Romita Jr) ainsi qu'un épisode avec Mystério, signé David Michelinie et Todd McFarlane.

Avant de parler de l'oeuvre en elle-même, il serait de bon ton de faire un point sur le contenu de l'opus. Comme le prix le sous-entend, le nombre de pages est assez restreint. En réalité, vous avez ici quatre numéros. Les deux premiers sont Spider-Man: Far From Home Prelude. Ils représentent la moitié de l'opus et sont, à proprement parler, le véritable prélude du film. Le troisième numéro est Amazing Spider-Man 95 tandis que le dernier est Amazing Spider-Man 311. A présent que le point est fait, entrons dans le vif du sujet.

Concernant les deux premiers numéros qui, encore une fois, représentent la moitié du livre mais aussi, finalement, le coeur de l'oeuvre, il est assez délicat de parler de prologue. Si nous prenons le terme au sens stricte, ces deux numéros sont supposés être une introduction au film de Sony. Les numéros en questions se passent bien avant ce dernier mais il est difficile de parler de véritable introduction dans le sens où il s'agit, tout simplement, de l'adaptation du premier film de Sony (autrement dit Spider-Man: Homecoming) en comics. Du coup, dire qu'il s'agit d'une introduction au deuxième film n'est pas tout-à-fait faux... mais pas tout-à-fait juste non plus dans le sens où le lecteur qui est à jour ne tire pas grand-chose de cette première moitié de livre. Il aurait été plus juste d'appeler ces deux numéros US : Spider-Man: Homecoming plutôt que Spider-Man: Far from Home Prelude. Bien sûr, le débat reste ouvert.
Quoi qu'il en soit, il n'y a, du coup, pas énormément de choses à dire sur cette première moitié. L'adaptation est bonne dans le sens où l'essentiel des émotions sont bien retranscrites. Par exemple, la scène entre Parker et Toomes dans la voiture est toujours aussi forte. Aucun problème non plus concernant la partie graphique.

- Tiens, Mary Jane ! J'ignorais que tu étais là.
- Pourquoi t'en défendre ? Ton subconscient te guide partout où je suis.

De son côté, le numéro Amazing Spider-Man #95 nous fait revenir dans les années 60. C'est l'équipe de choc composée par Stan Lee et John Romita qui est aux commandes pour un numéro plutôt sympathique et dont le lien avec le dernier film de Sony est le thème à savoir celui du voyage. En effet, ici, nous suivons l'ami Spidey dans la ville de Londres. Enfin, le dernier numéro est tenu par David Michelinie et Todd McFarlane. Cette fois, le lien avec Spider-Man: Far From Home est un personnage et plus précisément un super-vilain puisque cet Amazing Spider-Man #311 tourne autour de Mysterio. Ces deux numéros sont plutôt bons, sans être exceptionnels non plus. Le premier se résume au fait que Spidey soit ailleurs qu'à New-York, ce qui donnait une petite dimension historique au numéro à cette époque. Pour le reste, le tout reste pour le moins anecdotique.

- Ces statues de Lions... elles bougent ?!? On croit avoir tout vu et puis... New York, quelle ville !

En somme, un opus qui, effectivement, permet de s'armer avant Spider-Man: Far From Home... mais uniquement si on n'y connait rien au personnage. Si vous avez vu le premier film et que vous avez déjà plus ou moins vu Mysterio dans une aventure de l'Araignée, cet opus devient déjà bien plus dispensable.

En bonus, vous trouverez quelques covers à placer dans la catégorie des classiques : Spider-Man #100 par John Romita Sr, Spider-Man #700 par Mr Garcin, Spider-Man #796 par Alex Ross...

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Plutôt intéressant pour l'aspect découverte
- Une partie graphique variée

LES POINTS FAIBLES

- Peu de choses à se mettre sous la dent pour les fans de Spidey
- La première moitié de l'oeuvre n'a rien de nouveau puisqu'il s'agit de l'adaptation de Homecoming

 

3

Assez anecdotique

Conclusion

Un opus qui a de l'intérêt mais uniquement si vous débutez dans l'univers.