Auteurs : Waid, Saiz

Le Docteur Strange ne contrôle plus la magie. Le Sorcier Suprême emprunte alors un vaisseau à Tony Stark, et décide de parcourir le cosmos afin de rencontrer d’autres sorciers, de comprendre et de s’inspirer de leurs pratiques. Dans sa quête, il va découvrir une Pierre de l'Infini… Mark Waid (Daredevil) et Jesus Saiz (Captain America) donnent une nouvelle direction au Sorcier Suprême.
(Contient les épisodes US Doctor Strange (2018) 1-5, inédits)

  • Doc-Marvel
    Doc-Marvel

    il y a 6 jours

    Ce premier tome est prometteur.

    Déjà, les dessins sont d'une qualité incroyable, Jesus Saiz est vraiment au sommet de son art.
    Pour ce qui est du scénario, disons qu'il est simple (ce qui peut en agacer certains, j'en conviens) mais Mark Waid profite d'une base simple pour approfondir le concept à fond et c'est très plaisant : il n'hésite pas à remettre le héros en question, et surtout son approche de la magie.
    D'ailleurs, les nouveaux personnages introduits fonctionnent : Kanna, qui va devenir l'amie du docteur, est attachante et arrive à avoir une personnalité "forte" sans agacer. 

    On peut gueuler sur la base vu et re-vu chez Doctor Strange, à savoir lui faire perdre sa magie, mais ce n'est pas fait gratuitement ou sans conséquence sur le héros : on prend le temps d'exploiter les conséquences psychologiques de cette dépravation, et ça rend le personnage très interessant : le plus notable est qu'il est en colère, et cette colère le destabilise et fait ressortir sa noirceur et son arrogance. C'est agréable de voir un scénariste qui n'hésite pas à faire replonger un personnage dans ses défauts, sans pour autant contredire son évolution passée. Le scénariste a bien compris le personnage, de mon point de vue. 

    J'aime aussi beaucoup cette remise en question de la magie et la manière dont Strange l'utilise à présent. Ce n'est pas révolutionnaire, mais cela permet au héros de se reconstruire une nouvelle fois, et c'est fait inteligemment. On a d'ailleurs toujours la thématique de "la magie a un prix" : les agissements du héros ont des conséquences, et elles seront, je pense, encore plus exploitées dans la suite. 

    Et cette fin, qui déconcerte, nous fait poser beaucoup de questions. D'ailleurs, beaucoup de questions sont laissées volontairement sans réponse : pourquoi Strange n'avait plus accès à la magie sur Terre ? Pourquoi ne se souvient-il plus de rien avant le début de sa dépravation ? Que s'est-il vraiment passé ? 

    Bref, je le conseille, ce premier tome.