Like A Phoenix !

Fantastic Four (1961)

Third Genesis

X-Factor (1986)

Trials And Errors

X-Factor (1986)

Tapped Out

X-Factor (1986)

Apocalypse Now!

X-Factor (1986)

Fall Out!

X-Factor (1986)

Lost And Found!

X-Factor (1986)

Spots!

X-Factor (1986)

Redemption!

X-Factor (1986)

Auteurs : Simonson, Layton, Guice

Jean Grey est revenue d'entre les morts et les X-Men des origines reforment une équipe : X-Factor ! Mais le monde a changé et le groupe va rencontrer un adversaire à la puissance démesurée : le terrifiant Apocalypse. Découvrez le premier volume de la série X-Factor.
(Contient les épisodes US Fantastic Four (1961) 286, X-Factor (1986) 1-11 et Annual 1, publiés précédemment dans les albums MARVEL ABSOLUTE : X-MEN – LA SAGA DU PHENIX NOIR et MARVEL EVENTS : MASSACRE MUTANT et les revues Spidey (Lug) 89-96)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 2 ans

    Voilà une intégrale qui était attendue. Lancée contre l'avis de Claremont, ce titre rassemble les X-Men d'origine avec Jean Grey fraîchement ressuscitée. Après un départ pour le moins bancal, la série se stabilise avec l'arrivée de Louise Simonson, puis de son mari aux dessins. X-Factor n'a jamais réussi à se hisser au niveau de Uncanny X-Men mais on assiste dans ce tome historique à la première apparition d'Apocalypse. Une Madeleine de Proust pour les nostalgeeks.

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de X-Factor L'intégrale 1986. Sorti le 6 mars pour 35€, il contient les titres US Fantastic Four (1961) 286, X-Factor (1986) 1-11 et Annual 1. L'équipe créative est composée de Louise Simonson, Bob Layton et Jackson Guice.

Jean Grey est revenue d'entre les morts et les X-Men des origines reforment une équipe : X-Factor ! Mais le monde a changé et le groupe va rencontrer un adversaire à la puissance démesurée : le terrifiant Apocalypse. Découvrez le premier volume de la série X-Factor.

X-Factor de 1986... Il y a énormément de choses à dire sur cette série mais également sur l'initiative autour de sa création. Avant toute chose, nous allons, un petit peu, expliquer où est-ce que nous en sommes au niveau des X-Men en 1986. En 1975, les X-Men font leur grand retour après une petite pause dans la parution. Len Wein et Dave Cockrum sont en charge de ce retour mais c'est un autre scénariste qui va finir par s'imposer et transformer l'univers comme jamais. Il s'abit, bien évidemment, de Chris Claremont dont le nom est devenu, au fil du temps, indissociable de l'univers des X-Men. Dans les années 80, il met notamment en place une gigantesque saga autour de Jean Grey intitulée La saga du Phénix. Un arc extrêmement connu et encore salué par les critiques actuelles. Une saga incontournable qui s'achève par la mort de Jean Grey. Une petite poignée d'années plus tard, Marvel décide de mettre en place une deuxième série X-Men en parallèle de la première tenue par Claremont. Vous l'aurez compris, il s'agit de X-Factor. Après quelques discussions, il est devenu évident que cette nouvelle série aura, dans un premier temps, pour objectif premier de remettre en avant le personnage de Jean Grey. Claremont s'oppose à cette décision mais ce n'est pas sa série. Le retour est donc bien mis en place.

Tu me le reproches, c'est ça ? Car je ne suis que moi... et pas Phénix ! Je parie que personne n'a pris par surprise Phénix, c'est ça, Scott ?

Cette histoire est donc très importante et ce, pour plusieurs raisons. La première est d'un point de vue purement scénaristique. La série explique le retour de Jean Grey tout en développant la relation (devenue très compliquée) Cyclope/Madelyne Pryor. La jeune femme n'est plus vraiment un personnage fondamental de nos jours mais à l'époque, elle avait une grande importance puisqu'elle a un lien avec l'event Le Massacre des Mutants et encore plus avec l'event Inferno. Il vaut donc mieux connaître le personnage avant d'attaquer ces deux superbes lectures et cet Intégrale peut être un bon moyen d'en apprendre plus. Une autre raison est le fait de mettre en place une autre série se focalisant sur les X-Men originels. Déjà à cette époque, c'était le bon plan pour contenter tout le monde. D'un côté, vous avez la série principale qui continue et fait plaisir aux fans. De l'autre, vous avez Chris Claremont qui continue son excellent boulot en supervisant la la série New Mutants. Enfin, vous avez le titre X-Factor qui sera idéale pour les lecteurs qui désirent s'y mettre. Tout est mis en place pour aller dans ce sens : il s'agit d'un numéro 1, il y a un gros récapitulatif de ce qui est arrivé auparavant (notamment concernant le Phénix) et on réunit l'équipe originelle de 63. Bref, tout est fait pour rendre cette nouvelle série accessible. D'ailleurs, l'opus a beau mettre en place quelques références notamment concernant les Sentinelles X, elles restent, finalement, très secondaires. Ce n'est pas très grave si quelque chose n'est pas compris.

Combien de nuits vais-je encore faire ce cauchemar ? Je suis bien vivante. Mais les rêves, eux, ne s'en vont pas.


Pour ce qui est du récit en lui-même, il s'agit d'une excellente histoire. Revoir les anciens membres se réunir est un réel plaisir. De plus, ce n'est pas parce que Marvel semble faire machine arrière que c'est le cas. Il ne s'agit en aucun cas d'un reboot. Il s'agit bien d'une histoire qui est la suite de l'histoire de Claremont, qui se passe en parallèle avec la série qu'il scénarise et qui a, tout au plus, des allures de reboot. Mais il y a bien une continuité avec ce qui a été fait auparavant. Ce n'est pas parce que le récit est accessible et plutôt tourné vers les nouveaux lecteurs que l'on a craché sur ce qui a été fait avant. Jean Grey est de retour, c'est un fait. Mais ledit retour n'est pas expédié. On peut même dire que toute la dynamique du récit tourne autour dudit retour. Les anciens membres avaient tous tourné la page. Ce n'est que suite au retour de Jean Grey qu'ils décident de se réunir à nouveau. Même chose concernant Scott. Ce dernier avait carrément refait sa vie avec Madelyne. Ce n'est que suite au retour de Grey qu'il va, à peu de choses près, tout remettre en question.

 

Néanmoins, le gros point positif, le personnage que nous allons sans doute suivre avec le plaisir de plaisir, c'est sans doute Jean Grey. Au-delà de son retour qui est déjà plutôt appréciable, c'est son évolution qui est appréciable. Comme signalé, le personnage ne revient pas end eux pages, il ne tombe pas comme un cheveux sur la soupe. Le retour est travaillé. L'écriture du personnage est bonne, maîtrisée et en aucun cas précipitée. Comme le démontre la citation placée ci-dessus, Jean Grey est de retour mais elle est loin d'être elle-même. Il y a un gros traumatisme qui accompagne la jeune femme. C'est difficile pour elle, difficile pour les anciens X-Men, jouissif pour les lecteurs.

Concernant les dessins, il n'y a pas grand-chose à dire. Le travail proposé est plutôt bon, tout comme le découpage et la mise en scène. La colorisation est à l'ancienne (par exemple, si un personnage pleure, la couleur de la goutte de sera pas différente de la couleur de peau, la couleur "passe par-dessus") mais elle reste efficace. Bonnes covers.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Un récit important dans la continuité X-Men
- Le retour de Jean Grey
- Les relations entre les personnages

LES POINTS FAIBLES

Aucun.

 

4.5

Un très bon récit

Conclusion

Un récit important pour la suite des aventures des X-Men tout en étant directement lié au run de Chris Claremont sur les Mutants.
Une excellente lecture !