The Clone Conspiracy (2016) - The Clone Conspiracy #1

The Clone Conspiracy #1

The Clone Conspiracy (2016)

The Amazing Spider-Man (2015)  - Spider-Man's Superior

Spider-Man's Superior

The Amazing Spider-Man (2015)

The Clone Conspiracy (2016) - The Clone Conspiracy #2

The Clone Conspiracy #2

The Clone Conspiracy (2016)

The Amazing Spider-Man (2015)  - Live Another Day

Live Another Day

The Amazing Spider-Man (2015)

The Clone Conspiracy (2016) - The Clone Conspiracy #3

The Clone Conspiracy #3

The Clone Conspiracy (2016)

The Amazing Spider-Man (2015)  - Seeing Red

Seeing Red

The Amazing Spider-Man (2015)

The Clone Conspiracy (2016) - The Clone Conspiracy #4

The Clone Conspiracy #4

The Clone Conspiracy (2016)

The Amazing Spider-Man (2015)  - The Moment You Know

The Moment You Know

The Amazing Spider-Man (2015)

The Clone Conspiracy (2016) - The Clone Conspiracy #5

The Clone Conspiracy #5

The Clone Conspiracy (2016)

The Amazing Spider-Man (2015)  - Night Of The Jackals

Night of the Jackals

The Amazing Spider-Man (2015)

The Clone Conspiracy (2016) - The Clone Conspiracy: Omega #1

The Clone Conspiracy: Omega #1

The Clone Conspiracy (2016)

Auteurs : Slott, Gage, Camuncoli, Cheung

La Conspiration des Clones ! Peter Parker n'a pas conscience de ce qui se trame autour de lui : le Docteur Octopus vit dans son entourage, des morts reviennent miraculeusement à la vie et le Chacal a ressuscité Gwen Stacy. Une saga déjà culte, illustrée par Jim Cheung (Avengers : La Croisade des Enfants).
(Contient les épisodes US Spider-Man : The Clone Conspiracy 1-5 et Omega 1, Amazing Spider-Man (2015) 20-24, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN (2017) 1-6)

  • Cyrille
    Cyrille Staff MDCU

    il y a 1 an

    Un bon event mais qui malheureusement se termine en demi-teinte. Slott nous en remet une couche sur spidey et sa culpabilité et c'est d'ailleurs à ce moment que j'ai décroché de la série. On a de beaux dessins dans l'ensemble, mais en tout cas, c'est une histoire sans prise de tête apparente.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Comme souvent avec Dan Slott, l'idée de départ est passionnante mais l'exécution pèche. Les enjeux sont réels, on a tout pour que ça devienne un classique mais l'intérêt se perd un peu en route. On a droit à un pschitt là où ça aurait pu être un boom. Pas mauvais mais cela aurait pu être tellement mieux. Heureusement que Jim Cheung nous régale de son talent.