The Coming Of The Hulk

The Incredible Hulk (1962)

The Brute...That Shouted Lo...

The Incredible Hulk (1968)

But Who Will Judge the Hulk?

The Incredible Hulk (1968)

Today is the first day of t...

The Incredible Hulk (1968)

Vicious Circle

The Incredible Hulk (1968)

Splashdown

Marvel Comics Presents (1988-1995)

Honey, I Shrunk the Hulk

The Incredible Hulk (1968)

Thicker than Water

The Incredible Hulk (1968)

Lest darkness come

The Incredible Hulk (1968)

Dear Betty...

Hulk / The Incredible Hulk (1999)

Always On My Mind

Hulk / The Incredible Hulk (1999)

Exile, Part 1

Hulk / The Incredible Hulk (1999)

Stay Angry! Conclusion: Rio...

The Incredible Hulk (2011)

Return To Planet Hulk Part 1

Incredible Hulk (2017)

Découvrez toutes les facettes du Géant de Jade, de ses alliés et de ses ennemis au travers de ses aventures au fil des décennies. Dans cette anthologie, retrouvez également de nombreux articles sur l'un des héros les plus iconiques de Marvel.
(Contient les épisodes US The Incredible Hulk (1962) 1, 140, 152, 285, 340, 377, 388, 420 et 709(II), The Incredible Hulk (1999) 24-25 et 92, Incredible Hulk (2011) 12 et Marvel Comics Presents (1988) 26 publiés précédemment dans les albums MARVEL CLASSIC: HULK L'INTEGRALE 1962, 1991, 1992 (II), AVENGERS L'INTEGRALE 1971, MARVEL DELUXE : PLANETE HULK, MARVEL DARK : HULK T02, MARVEL LES INCONTOURNABLES 8 et les revues Hulk (Arédit) 15, Hulk (Semic) 20 et MARVEL LEGACY : AVENGERS EXTRA 1 et 1 inédit)

Pas d'avis pour le moment.

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Je suis Hulk, sorti le 3 avril pour 25 euros. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un opus appartenant à la collection des "Je suis"/"Nous sommes".

Découvrez toutes les facettes du Géant de Jade, de ses alliés et de ses ennemis au travers de ses aventures au fil des décennies. Dans cette anthologie, retrouvez également de nombreux articles sur l'un des héros les plus iconiques de Marvel.

La collection Je suis/Nous sommes, qu'est-ce que c'est ? Il s'agit d'une anthologie se focalisant sur un personnage (ou un groupe de personnages). Plusieurs opus sont déjà parus dans cette collection avec, par exemple, Je suis Captain Marvel, Je suis Daredevil ou encore Nous sommes Venom. La plupart du temps, les objets sortent en même temps qu'un film autour du personnage mais comme vous pouvez le voir avec Hulk, ce n'est pas une règle d'or non plus (bien que le personnage apparaisse dans Avengers: Endgame). A l'intérieur de chacun de ces tomes, vous avez une série d'histoires jugées importantes pour le personnage mais également un gros travail éditorial afin d'en savoir le plus possible sur l'univers du personnage choisi. Bien sûr, ce n'est pas parce que Panini annonce des numéros incontournables et un suivi éditorial qu'il faut les croire sur parole. Pour autant, on ne peut nier que, pour le moment, les promesses sont plutôt tenues concernant cette collection. Voyons voir si c'est également le cas avec Je suis Hulk.

Pour ce qui est du principe de l'opus, il n'y a pas grand-chose à redire. La recette est la même que celle des autres tomes. Une recette assez simple, qui sous-entend beaucoup de boulot mais qui, au final, reste très efficace et plait au plus grand nombre. Après tout, un recueil anthologique reste le meilleur moyen de faire le tour rapide d'un super-héros. En partant de ce constat, il peut être un excellent point d'entrée pour le lecteur qui souhaite s'y mettre. Et ce tome sur Hulk n'échappe pas à la règle. Difficile d'être déçu de ce volume si vous avez apprécié les anciens volumes de Panini. Le seul point qui pourrait être litigieux concernerait la sélection des numéros mais même là, le choix est plutôt intelligent.

Cette fois, ils sont au nombre de 14 et couvrent pas moins de 55 années de parutions. En effet, nous commençons avec Hulk - The coming of Hulk soit le tout premier numéro autour du personnage plus connu sous le nom de The Incredible Hulk #1 sorti en mai 1962 par Stan Lee et Jack Kirby et nous terminons avec L'incroyable Hulk sorti en 2017, écrit par Robbie Thompson et dessiné par Joe Bennet. Et si la tendance est aux numéros plus anciens (neuf numéros avant 1995), on ne peut pas dire pour autant que les histoires plus récentes sont oubliées. Après tout, nous avons pas moins de cinq numéros datant d'après 2000 dont deux qui se suivent : The Incredible Hulk #24 et The Incredible Hulk #25, écrit par Paul Jenkins et dessiné par John Romita Jr.

Sans surprise, le tout premier numéro autour de Hulk a, bien évidemment, une dimension historique. Tout d'abord parce que tous les premiers numéros autour d'un super-héros sont toujours historiques mais pas seulement. Ici, il y a également d'autres paramètres qui entrent en ligne de compte. Avant toute chose, il est à noter que cela sera l'occasion pour les lecteurs débutants de découvrir un Hulk gris. Oui, pour le fan, c'est un fait bien connu. Mais pour le lecteur débutant ou plus jeune, voir Hulk dans une couleur autre que le vert, cela va forcément surprendre. L'autre point marquant est l'approche même du scénariste Stan Lee qui prend immédiatement le lecteur à contrepied. En fin de compte, c'est le cas dès l'origin story du personnage. Avec Hulk, Lee donne le mauvais rôle à la science. L'horrible Hulk est créé à cause de la bombe atomique. Nous avons donc une science qui a ici un côté néfaste. Or, jusque-là, c'était souvent l'inverse. L'exemple le plus connu est sans doute celui de Captain America qui a reçu ses pouvoirs non pas à cause de la science mais grâce à la science. Ici, vous avez donc un changement radical des mentalités suite à l'utilisation de la bombe atomique lors de la seconde guerre mondiale. Un fait qui a l'air annodin mais qu'il faut forcément avoir en tête lors de la lecture.

Un autre numéro qui sera sans doute très attendu sera Hulk au coeur de l'Atome. En fait, l'intérêt de cette œuvre est de se focaliser avant tout sur le personnage de Jarella et, bien évidemment, de sa relation avec Hulk. Hulk in love... C'est une facette du personnage que peu de monde connait et pour cause, elle est assez rarement mise en avant. Il est donc particulièrement intéressant de voir le personnage dans cette position. Bien évidemment, les autres histoires ont également un intérêt particulier, chacune à sa manière.

De manière générale, on notera que le volume a mis en avant un bon nombre d'artistes qui sont entrés dans la légende : Stan Lee, Jack Kirby, Roy Thomas, Todd McFarlane ou encore John Romita Jr pour ne citer qu'eux.

Pour ce qui est du travail éditorial, les écrits sont variés et complets. Après une introduction (dont vous trouverez un petit extrait en fin de review), nous passons à une série d'articles qui couvre la majeure partie des aventures du personnage, ses différentes facettes mais également ses ennemis. Enfin, notons que vous trouverez, en fin d'ouvrage, les essentiels autour du personnage conseillés par Panini Comics (Planète Hulk, World War Hulk...). Une petite liste très sympathique qui permet au fan d'aller encore un petit peu plus loin avec le personnage de Hulk s'il le désire.

Bref, un excellent choix pour quiconque veut commencer Hulk ou encore pour les lecteurs qui n'ont pas eu l'occasion de lire du Hulk plus "oldschool". Les titres sont clairements bien choisis et l'opus devrait plaire au plus grand nombre.

Je vous quitte avec un extrait de l'objet :

Hulk est devenu à trois reprises l'une des figures les plus emblématiques de Marvel. Sa première heure de gloire date des années 60, au moment de sa création. Peu de temps après les Quatre Fantastiques et avant Spider-Man, Ant-Man ou Thor, Stan Lee puise dans les personnages de l'horreur gothique du dix-neuvième siècle pour sa seconde création majeure. On y perçoit notamment l'influence assumée de l'Etrange cas du Dr. Jekyll et M. Hyde de Robert Stevenson et de Frankenstein de Mary Shelley. Des références qui se trouvent jusque dans la première couvverture de The incredible Hulk datant de mai 1962, qui arbore la question : "Est-ce un homme, un monstre ou... les deux ?"

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Le choix des oeuvres
- La variété des auteurs
- La variété des époques
- Les différentes ambiances qui sont présentes
- Les bonus

LES POINTS FAIBLES

Aucun

 

4.5

idéale pour débuter

Conclusion

Un opus qui reste dans la continuité des autres oeuvres de la collection "Je suis". Une bonne anthologie.