Une collection exceptionnelle pour fêter les 80 ans de la Maison des Idées, décennie par décennie ! Avec les années 40, découvrez des aventures inédites de Namor face à la première Torche Humaine. (Contient les épisodes US Mystery Comics 7-10, Human Torch Comics 5, 8 et 10, inédits)

  • scarletspider
    scarletspider

    il y a 1 an

    Un comics assez daté mais c'est assez sympa de voir les débuts de l'univers Marvel. On sent bien l'esprit d'embrigadement dans les histoire (Hitler étant considéré comme la mort elle même) et cela reste plaisant de découvrir un nouveau style de narration. Néanmoins on sent qu'il n'y a pas vraiment de continuité et les histoires se ressemblent beaucoup. L'édition est très bonne et la partie historique est très intéréssante. A réserver d'abord aux fans

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Décennies : Marvel dans les années 40. Il est sorti le 3 avril pour 26€. Il contient les titres US Mystery Comics #7-#10 et Human Torch Comics #5, #8 et #10.

Célébrons les 80 ans des comics Marvel décennie par décennie.
Redécouvrez les deux vedettes des glorieuses années 40.

La Torche Humaine des origines et Namor, le Prince des Mers, sont comme l'eau et le feu. De nombreux récits, publiés à l'époque par Timely Comics, voient les deux héros se livrer des batailles mémorables. Tout commence lorsque Namor, maltraité par le monde de la surface, décide d'attaquer New York... et que la Torche intervient. Plus tard, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage, Namor décide d'inonder la planète afin de restaurer la paix. La Torche et Toro, son jeune acolyte, parviendront-ils à lui faire entendre raison ? Face à l'offensive des troupes nazies, les deux ennemis jurés de l'âge d'or doivent mettre leurs différends de côté et s'unir pour combattre leur ennemi commun.

La collection Décennies, c'est quoi ? Il s'agit d'une collection exceptionnelle pour fêter les 80 ans de la Maison des Idées, décennie par décennie ! Avec les années 40, vous découvrez des aventures de Namor face à la première Torche Humaine. Pour l'occasion, vous avez quelques numéros déjà publiés par le passé et d'autres numéros totalement inédits en France. Voici un extrait de l'introduction de Panini Comcs :

Huit décenies, des  centaines de héros et de vilains, des millers d'histoires.
Lorsque nous avons décidé de célébrer l'anniversaire de la Maison des Idées, nous sommes rapidement arrivés à la conclusion qu'un seul volume ne ferait pas honneur à l'héritage de Marvel. C'est ainsi que la collection Décennies est née. Livre après livre - et décennie après décennie -, cette gamme témoigne de l'évolution de l'univers Marvel au fil du temps. Nous avons sélectionné les personnages clés et les thèes les plus importants de chaque décennie et, après mûre réflexion, nous avons choisi les épisodes qui les représentaient le mieux. Cette collection n'est pas un best of. Il s'agit plutôt, au moyen de récits qui ont aidé à définir ces différentes périodes, d'un voyage dans l'histoire de Marvel, de l'industrie de la bande dessinée... et du monde qui nous entoure.

 

Autant le dire sans détour, Panini Comics vient de frapper fort en proposant ce superbe ouvrage. Non seulement l'initiative est à saluer mais, en plus, l'ouvrage est de qualité.Il s'agit d'un bel objet qui va clairement en jeter une fois sur l'étagère. Le genre de collection qui a de la gueule une fois tous les tomes placés les uns à côtés des autres. La première de couverture est soignée tandis que l'arrière explique très bien ce qui vous attend dans cet ouvrage. La tranche est de couleur rouge, sobre, et met en avant un des personnages sur le bas. Pour ce premier tome, c'est le personnage la Torche Humaine qui a été choisi. Tout cela pour dire que, même si vous prenez ce volume parce que vous êtes fan de Namor, il y a des chances que vous vous laissiez tenté par les tomes suivants. Notons également que vous avez un marque-page intégré ainsi que la numérotation des pages. C'est suffisamment rare pour le souligner, d'autant que cela joue sur le côté assez prestigieux de l'objet.

Pour ce qui est des histoires en elles-mêmes, il s'agit de récits tout ce qu'il y de plus classique au niveau de la construction du scénario : présentation des personnages, du caractère, de leurs pouvoirs et affrontement. Toujours explicable par l'année de parution, le narrateur intervient énormément au fil du récit, soit pour donner plus de détails, soit pour décrire ce que le lecteur voir déjà grâce au dessin (cela se faisait beaucoup à l'époque). Dernière preuve qu'il s'agit bien d'une époque différente, la cover se trouvant à la page 66. Nous pouvons y voir Namor, Mort et deux autres personnages sur des chevaux. Le but final est, pour ceux qui ne l'auraient pas compris, de reprendre le principe des Quatre Cavaliers de l'Apocalypse présents dans la bible. Voici un petit extrait de la description présente sur la cover : Les quatre cavaliers de l'Apocalypse parcourent le monde et leur nom est écrit en lettres de sang ! Hitler, Mussolini, la Mort et le Prince des ners ! Oui, car Namor est devenu incontrôlable et rêve de conquête et d'asservissement ! Inutile de préciser que ce genre d'approche n'est plus vraiment utilsée de nos jours. Tout cela pour dire que cette oeuvre transpire les débuts des comics par tous les pores. Pour les collectionneurs, c'est à ne pas manquer !

En fait, le seul défaut concernant cette nouvelle collection, c'est le contenu éditorial. L'introduction est conséquente et très, très intéressante. Malheureusement, il y aurait eu encore beaucoup de choses à dire... Il n'aurait pas été exagéré de faire encore quelques pages sur l'envers du décor, sur la place du comics dans les années 40 au fil de l'oeuvre (un peu comme dans la collection Je suis dans laquelle nous retrouvons de nombreux éditos sur des sujets riches et variés). C'est dommage car, ici, c'était l'occasion d'apporter une réelle richesse culturelle. Une occasion qui n'a pas été saisie et qui ne se représentera sans doute pas de si tôt. 

 

  

Je dois faire quelque chose pour arrêter cet incendi ambulant. Mais quoi ?

Pour ce qui est de la partie graphique, il est à noter que les dessins sont, forcément, un petit peu vieillots. Rien de bien surprenant lorsque l'on sait que ce sont des planches qui ont été réalisées il y a de cela 80 ans. Le style est très oldschool et ce, que cela soit au niveau du character design, de la mise en scène ou même du découpage. Toujours dans le même ordre d'idée, il y a de nombreuses approximations mais encore une fois, il n'y a rien de bien surprenant à cela. Notons d'ailleurs que cette description ne concerne pas forcément la colorisation qui, elle, passe très bien aujourd'hui encore. Superbes covers.

En bonus, vous trouverez des présentations historiques ainsi que des croquis non utilisés.

  

 

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'initiative
- La qualité de l'ouvrage
- Des numéros inédits
- Une belle introduction
- Une belle façon de fêter les 80 ans de Marvel

LES POINTS FAIBLES

- D'autres éditos liés à l'envers du décor dans les années 40 ?

 

4.5

Une collection à suivre

Conclusion

Une excellente initiative de la part de Panini qui propose ici de fêter les 80 ans de Marvel de la plus belle des manières. Pour les curieux, c'est à découvrir. Pour les collectionneurs, c'est à posséder.