The Hunter

Nightwing (2011-2014)

Die For Me

Nightwing (2011-2014)

Cleaning House

Nightwing (2011-2014)

Curtain Call

Nightwing (2011-2014)

The Punchline

Batman (2011-2016)

The Long Week

Nightwing (2011-2014)

Slow Burn

Nightwing (2011-2014)

Contient les épisodes US Nightwing 13 à 18 et Batman 17

Pas d'avis pour le moment.

La collection DC fait tourner les héros, et celui du jour est Nightwing ! Bien qu’il ait perdu son mentor, parti dans l’autre collection Eaglemoss consacrée à Batman, Dick Grayson est resté, et après le tome 41 et le tome 50, voici la suite de sa série des New 52.

L’album est globalement partagé en trois parties. La première accueille une équipe artistique différente de l’habituelle, avec Tom DeFalco au scénario et Andres Guinaldo au dessin. L’intrigue principale se focalise sur le retour de Lady Shiva à Gotham. Nightwing cherche à arrêter la tueuse, et l’histoire se conclut en deux chapitres. Elle n’est pas forcément passionnante, mais permet de faire la transition avec la suite, et ce sont du coup les intrigues secondaires qui en font l’intérêt. Dick continue de développer son projet d’installer le cirque Haly à Amusement Mile et, en toile de fond, nous avons le retour du Joker.

Le Joker est du coup au centre de la deuxième partie, qui marque le retour de l’équipe habituelle composée de Kyle Higgins et Eddy Barrows. Au début réticent, Nightwing va se retrouver embarqué dans un combat contre le Joker lorsque ce dernier commence à s’en prendre à lui à travers les membres du cirque Haly. Il est plus dangereux et violent que jamais, et le scénariste arrive à nous faire trembler pour ses personnages. Même s’il est dommage que les principales intrigues de Nightwing nous viennent de la série Batman, Higgins arrive à les exploiter à merveille.

 

Oui, parce que ce retour du Joker puise ses origines dans la série Batman écrite par Scott Snyder et dessinée par Greg Capullo, si bien que la conclusion s’y trouve. C’est pour cette raison que l’on a dans l’album le Batman #17. Cette série Batman n’est plus publiée dans la collection DC, et donc si vous ne suivez qu'elle, vous n’aurez pas tous les éléments de l’événement. Mais vous évitez un doublon. Bref, ce n’est pas vraiment grave, puisque la partie Nightwing est suffisante.

Enfin, si le chapitre Batman permet de conclure l’affaire du Joker, la troisième partie s’intéresse plus aux retombées sur Nightwing. Le personnage va mal, mais sa relation avec Robin, Damian Wayne, va être mise en avant. Ils ont déjà été Batman et Robin ensemble, et leur dynamique est toujours agréable. Cependant, dans le dernier chapitre, Damian est mort, et cet événement ne devrait pas être publié dans cette collection… En tout cas, dans cet album, on s’intéresse juste à son impact sur Nightwing, qui est au fond du gouffre, et dont la fin en suspens annonce des choses pas très réjouissantes à venir.

Au niveau du dessin, Barrows est toujours aussi bon, Guinaldo offre une prestation très correcte même si moins travaillée et Capullo est excellent, mais un peu hors sujet. Enfin, Juan José Ryp s’occupe des deux derniers chapitres. Son style est très particulier, assez précis et rigide. Il ne plaira pas à tout le monde, c’est certain.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Le personnage
- La qualité générale du récit
- Les dessins de Barrows

LES POINTS FAIBLES

- Trop lié à d'autres séries

 

3.5

Pauvre Dick !

Conclusion

Nightwing, bien que personnage secondaire, a une personnalité forte plutôt retranscrite dans cette série. Tout n’est pas parfait, mais c’est une lecture très agréable, malgré les trous dans l'histoire.