Captain America: Steve Rogers (2016) - Captain America: Steve Rogers #12

Captain America: Steve Roge...

Captain America: Steve Rogers (2016)

Captain America: Steve Rogers (2016) - Captain America: Steve Rogers #13

Captain America: Steve Roge...

Captain America: Steve Rogers (2016)

Captain America: Steve Rogers (2016) - Captain America: Steve Rogers #14

Captain America: Steve Roge...

Captain America: Steve Rogers (2016)

Captain America: Steve Rogers (2016) - Captain America: Steve Rogers #15

Captain America: Steve Roge...

Captain America: Steve Rogers (2016)

Captain America: Steve Rogers (2016) - Captain America: Steve Rogers #16

Captain America: Steve Roge...

Captain America: Steve Rogers (2016)

Auteurs : Spencer, Pina, Saiz

Le plus grand des héros, le leader des Avengers, est en secret un agent de l'Hydra. Le plan de Captain America est en route et nul ne sait qu'il faut se méfier de Steve Rogers. Découvrez le prologue de Secret Empire dans les épisodes 12 à 16 de Captain America : Steve Rogers.
(Contient les épisodes US Captain America : Steve Rogers 12-16, publiés précédemment dans les revues IRON MAN (2017) 5-7)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 5 mois

    Presque tous les héros finissent par virer vilain un moment ou un autre : Spider-Man est devenu Superior, Phoenix Dark, Wolverine ennemi d'Etat, Genis Mar-Vell et Thor ont été grisés par leur pouvoir, sans parler des inversions d'Axis, Autant dire que l'idée n'est pas nouvelle. Cependant, elle a souvent bien été traitée par le passé et c'est encore le cas ici. Le récit de Nick Spencer est magnifiquement écrit puisque la version Evil de Steve Rogers, Stevil, garde toutes les caractéristiques de Cap, jusqu'à ses valeurs morales.Toute l'intérêt est là : ce n'est pas une version démoniaque du plus emblématique des Avengers mais un espion qui pense agir pour le bien, quitte à faire des choix radicaux pour y parvenir. Les discours politiques sont bien trouvés, les rebondissements amenés assez naturellement et l'intrigue, avec sa fin inéluctable, n'en reste pas moins captivante. Un très bon récit de Cap dont le seul défaut est de ne pas être entièrement dessiné par Jesus Saiz.

  • Cyrille
    Cyrille Staff MDCU

    il y a 5 mois

    Un bon build-up à Secret Empire, c'est toujours aussi plaisant à lire. Tout a été dit par mon camarade, donc foncez si vous avez les tomes précédents.