Auteurs : Zdarsky, Cheung, Schiti

La Torche et la Chose font équipe pour chercher une trace de Reed et Sue dans le multivers pour reformer les Quatre Fantastiques. Ils ne s'en doutent pas mais le Docteur Fatalis épie leur moindre geste… C'est le début d'une grande aventure cosmique dans le plus pur style Marvel ! (Contient les épisodes US Marvel 2-in-1 (2018) 1-6, inédits)

  • Meestake
    Meestake Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Avec ce titre, Chip Zdarsky rend un bel hommage à la famille des 4 Fantastiques. Il écrit très bien la relation entre la Chose et la Torche, tous deux attristés par leur disparition de Reed et Sue et qui gèrent la situation comme ils peuvent. Leurs aventures à travers le Multivers rappelleront à quel point ces personnages sont essentiels à l'univers Marvel, le tout magnifiquement illustré par Jim Cheung puis Valerio Schiti.

  • Atrocitus
    Atrocitus

    il y a 1 an

    Malgré la disparition de deux des membres des 4F, La chose et Johnny continuent malgré tout de vivre et se donnent le but de les retrouver, même si tout est contre eux. Ils ne sont pas seul : Fatalis, qui a endossé le costume d'Iron-man, se joint à la fête pour retrouver le reste de la famille. C'est un énorme développement qui attends Ben, Fatalis mais surtout Mr Fantastic au travers des divers flashback que propose le récit. Très sympathique et vite lu ! 

Fate of the Four Part 1: Fa...

Marvel Two-In-One (2017)

Fate of the Four Part 2: Ou...

Marvel Two-In-One (2017)

Fate of the Four Part 3: Ma...

Marvel Two-In-One (2017)

Fate of the Four Part 4: Fo...

Marvel Two-In-One (2017)

Fate of the Four Part 5: Do...

Marvel Two-In-One (2017)

Fate of the Four Part 6: Ou...

Marvel Two-In-One (2017)

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Marvel 2 in One Tome 1 : Jour fatal. Ecrit par Chip Zdarsky et dessiné par Jim Cheung et Valerio Schiti, il est sorti le 28 novembre pour 16 euros. Il contient les titres US Marvel 2-in-One #1-6.

Maintenant que leur famille d'adoption a disparu, l'heure est venue pour Ben Grimm et Johnny Storm de trouver une nouvelle place dans l'univers Marvel. Dans le même temps, ils tentent de découvrir ce qu'il est advenu de Reed, Sue, Franklin et Valeria Richards. Leur ennemi de toujours, Victor Von Fatalis, semble bien être le seul à pouvoir les éclairer...

 

 

Le point fort de l'opus réside dans le traitement des personnages. Les dialogues sont touchants, percutants et permettent de suive de la relation Chose/Torche Humaine avec un grand intérêt. Deux personnages très bien écrits que l'on suit, en pleine dépression, à travers plusieurs aventures. De plus, malgré le point départ pourtant déjà bien alléchant, de nombreuses autres intrigues se mêlent au récit pour multiplier les rebondissements : la nouvelle alliance est basée sur un mensonge, la perte des pouvoirs de Johnny, le rôle de Fatalis, l'arrivée d'un autre Reed et d'une autre Sue... Autant de bonnes idées qui permettent de placer nos deux compères dans différentes positions. Un récit sérieux, assez intimiste et à peine coupée de scènes plus décalées, plus drôles.

Notons qu'au-delà du récit pur et dur, cet opus est également l'occasion de remettre un peu en avant l'univers des Quatre Fantastiques au sens large. L'introduction proposée par Panini n'en fait pas vraiment mention mais, pour rappel, la disparition du groupe est avant tout une décision politique. Marvel n'appréciant pas la travail proposé par la Fox au cinéma, l'éditeur a tout simplement supprimer les X-Men (plus ou moins remplacés par les Inhumains) et les Quatre Fantastiques. Dès lors, concernant ces derniers, le lecteur se retrouve avec non plus quatre super-héros mais deux : Ben et Johnny. Ben fait équipe avec les Guardians of the Galaxy tandis que Johnny est avec les Inhumains. Pour le reste, Reed et Sue sont absents et empêchent toute nouvelle réunion de l'équipe au complet. Ici, nous avons donc, dans un sens, une première étape du retour des Quatre Fantastiques. Tout cela pour dire que le récit a un double intérêt et que le côté "hommage" est, ici, très important. Ce n'est pas encore le retour en grande pompe des 4F mais on s'y approche.

 

Vous êtes stupides. Autant que si vous pensiez que le nom de Captain America est vraiment America.

 

Du coup, il serait de bon ton de noter que l'opus a deux lectures possibles. Vous pouvez très bien attaquer cet opus sans rien y connaître aux Quatre Fantastiques ou même à Marvel. Ce n'est pas bien compliqué, des explications sont données et les premières pages (très bien réalisées d'ailleurs) font carrément un récapitulatif. Il n'y a aucune raison pour se sentir perdu. A côté de cela, il est évident que vous allez passer à côté de pas mal de choses et, notamment, à côté de cette deuxième lecture possible. Après tout, Marvel 2-in-One, c'est un hommage continuel aux origines des personnages avec des dizaines de références comme le retour sur l'île aux monstres. De même, vous avez pas mal de personnages qui font une apparition comme l'Homme-Taupe, Dr Doom 2.0, Spidey, les Gardiens de la Galaxie ou encore Miss Marvel pour ne citer qu'eux. De même, des références à des évènements passés sont également faites comme Monsters Unleashed. Encore une fois, il n'y a pas mort d'homme si tout ceci ne vous parle. Maintenant, il est évident que cela reste une partie non négligeable de l'opus.

 

 

Pour ce qui est des dessins, le travail est plutôt bon bien que la première partie de l'opus soit plus convaincante que la seconde. De même, les personnages sont déjà bien plus rapidement expédiés lorsqu'ils sont au second plan et ce, même s'il s'agit de Ben Grimm ou de Johnny Storm. C'est dommage. Par contre, la colorisation est bonne, tout comme les jeux d'ombre. Il y a également un travail sérieux au niveau de la mise en scène notamment lors des flashbacks. Des scènes floues, mal cadrées et dans lesquelles il n'est possible de lire que la moitié des phylactères, certaines bulles étant coupées par le cadrage des bulles. C'est malin et cela permet de créer un certain impact chez le lecteur.

Les covers sont plutôt bonnes mais celles de Marvel 2-in-one #1 et Marvel 2-in-one #3 sont vraiment impressionnantes. La première est la cover principale choisie par Panini. Une image assez impressionnante visuellement et qui claque. La deuxième, celle de Marvel 2-in-one #3 (visible ci-dessus, à droite), est encore plus efficace puisqu'il s'agit clairement d'une revisite de la cover de Fantastic Four #1. Un hommage qui en dit également long sur la série à savoir un retour aux sources pour Ben et Johnny avec, dans un coin, Fatalis qui veille. Une excellente idée.

 

J'ai bien aimé ton discours. Tu as l'air d'être un mec qui ne triche pas. 

 

Du côté des bonus, vous trouverez les choses habituelles proposées par Panini Comics à savoir les biographies des auteurs et les variant covers (en mini).

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- L'idée de départ
- Récit accessible
- Les multiples intrigues
- Le côté hommage
- Les covers des numéros 1 et 3

LES POINTS FAIBLES

- Des irrégularités dans les dessins

 

4

Deux fois fantastique ?

Conclusion

Un récit assez intriguant et aux dialogues percutants qui contient pas mal de rebondissements. Comme quoi, deux Fantastiques sur quatre, cela peut aussi fonctionner !