10 ans de Mutafukaz réunis en une intégrale !

Angelino squatte une chambre d'hôtel miteuse dans le quartier latino de Rios Rosas avec son pote Vinz et enchaîne les petits boulots. Ses journées se traînent en de monotones zappings télé (heureusement il y a ces matchs de catch mexicain dont il est fan), de jobs foireux en discussions métaphysiques sous les étoiles avec son pote. Jusqu'à cet accident qui le plonge dans un tourbillon impliquant hommes en noir surarmés, gangs de toutes sortes, catcheurs justiciers mexicains et même des entités cosmiques vicieuses aux buts mystérieux !

  • Slim
    Slim

    il y a 3 ans

    Ayant toujours été attiré par ce comics français, il aura fallu attendre la sortie de l'intégrale pour que je craque enfin ! 
    Mutafukaz nous raconte le parcours d'Angelino et Vinz, deux gros glandeurs qui vont finir par se retrouver dans quelque chose de beaucoup trop gros pour eux.. Au programme : Démons, complot politiques, catch mexicains et ( et beaucoup d'autres choses..) le tout dans une ambiance générale mélangeant cultures américaines et influences latines. L'histoire prends forme au fil de l'avancement des chapitres, et l'ambiance est vraiment hors du commun. Il a été très difficile de me faire décrocher du bouquin malgré sa longueur. Les personnages sont tous intéressant :  autant Lino qui arrive à nous émouvoir par son passé, El diablo un catcheur de la Lucha Libre bien Bad-ass, où bien enocre Willy le genre de pote un peu relou mais qu'on aime bien quand même ! 

    La première chose qui m'a frappé à l'oeil c'est avant tout le trait de Run, c'est beau, parssemés de détails sur chaque cases et on en prends littéralement plein la gueule que ça soit sur les scènes d'action où bien même sur les décors !
    Je suis d'avantage encore plus admiratif du monsieur et de son parcours général autour de son oeuvre et j'ai hâte de voir ce que donnera l'adaptation en film :)

    Si vous n'avez pas peur de lire quelque chose de différent dans le vaste paysage du comics, franchement foncez ! 

    PS : Et puis 35 euros pour un pavé pareil c'est plutôt raisonnable ! 

  • Stéph
    Stéph

    il y a 3 ans

    Sur le papier, Mutafukaz est un gros délire dans la plus pure tradition des séries z, mélangeant les genres, les références et la violence. Sa lecture devrait être fun, or il n’en est rien, l’histoire à des longueurs inutiles cassant le rythme de l’histoire, perd son côté fun en cours de route au profité d'une pseudo-réflexion politico-mythique, très étrange à ce demandé si Guillaume « Run » Renard ne fait pas partie d’une secte.