Année de création 1970
Site web
Kiosque
Librairie
Facebook
Twitter
Veuillez patienter ...

Ankama

1 / 4 (2010)

Ankama

1 / 6 (2017)

Ankama

1 / 4 (2010)

Ankama

2 / 4 (2011)

Ankama

1 / 1 (2012)

Ankama

1 / 3 (2012)

Janitor - Good As Gold
  • Anthony Soiky
    Anthony Soiky

    il y a 14 jours

    Pour un livre de cet épaisseur, je m'attendais à plus de développement sur l'histoire et sur les personnages (en fait les pages sont bien épaisses!). Au final, il ne m'a fallu qu'une quinzaine de minutes pour le lire. L'originalité repose sur les dessins, originaux, on sent les mouvements dans les traits au crayon. L'idée de départ est sympa, dommage que ce soit un one shot, j'aurais voulu en savoir plus.

D4ve Tome 1
  • Hawkguy
    HawkguyStaff MDCU

    il y a 1 an

    Le concept était intéressant mais le résultat n'est pas vraiment fameux... On a quelques bonnes idées mais c'est une lecture vite oubliable, qui manque de rebondissements et de persos forts

The Woods Tome 1
  • Pastore27
    Pastore27

    il y a 2 ans

    Énorme .. à première vues, vu les dessins de certains " monstre " pas crédible ( mais qu'il on leur explications dans le récit ) on peut s'attendre à un comics pour ado, que neni ca aurait été édité chez vertigo ou image que ce serait pareil, a mi chemin entre lost, le labyrinthe ( le roman pas le film ) et the walking dead ( arc du révérend ) un récit excellent avec des dessins parfait pour l'ambiance, un énormément pavé ( 8 chapitre ) qu'on dévore, mon comics book du mois !!

Doggybags, Volume 03
  • gwegs
    gwegs

    il y a 2 ans

    Un tome un tantinet moins bon que les deux premiers, mais on retrouve Masiko du premier tome !

Doggybags, Volume 02
  • gwegs
    gwegs

    il y a 2 ans

    Un tome aussi bon que le premier. Toujours la même formule : 3 histoire indépendantes les unes des autres. Et c'est vraiment fun et sympathique à lire !

Doggybags, Volume 01
  • gwegs
    gwegs

    il y a 2 ans

    3 petites histoire bien fun, et 100 % frenchy ! une série plutôt sympathique, à découvrir. Petite préférence pour l'histoire de Masiko

Six-gun Gorilla
  • Adrien L.
    Adrien L.Staff MDCU

    il y a 2 ans

    Excellente surprise que ce comics complétement déjanté ! Visuellement, c'est absolument génial, très dynamique, et le gorille a une classe incroyable. L'univers de science-fiction est très bien rendu, avec de bonnes idées, et des choix parfois pas si innocents. Mais là où les autres récits vont rester superficiels, et se contenter d'une ambiance visuelle folle, Six-Gun Gorilla pousse l'histoire un peu plus loin, et offre un vrai fond. Je suis épaté par cette maitrise sur tous les fronts, et content qu'Ankama nous le propose en France. Un comics qui mérite d'être plus connu, et qu'il faut absolument lire !

L'intrépide 1
  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 3 ans

    En 1976, le jeune Marc Lacombe alias Marcus, fan de super héros, depuis que sa grand-mère lui avait offert un « Spécial Strange », créa son propre super héros en dessinant son propre BD comics dans « L’intrépide ». Devenu journaliste et animateur spécialiste dans les jeux vidéos et ultra geek, il finit par ressortir ses archives d’enfant au moment où les super héros sont grandement exploités au ciné et à la TV. Les fans du journaliste/animateur/geek prennent d’affection ce super héros made in France et créant des concept arts, des dessins, des hommages multiples. Alors 36 après sa création et boosté par ses admirateurs, Marcus s’entoure du scénariste Rémi Guérin et du dessinateur Guillaume Lapeyre pour écrire une histoire complète de 96 pages et faire un comics issu de sa création d’enfance. A Paris, le super héros l’Intrépide est projeté dans le temps de 1976 à 2013. Chamboulé par tous les changements dans la capitale et dans la vie courante survenus en presque 40 ans, le justicier apprend que cette situation de voyage temporel n’est due qu’à son ennemi de toujours, le Voleur Vert. S’en suit alors une bataille à travers « Panam’ » puis à travers le temps. La première partie de l’histoire est fun, divertissante, drôle pleine de clin d’œil et de clichés amusants quand l’action se déroule à Paris. Ensuite l’histoire de Marcus et Rémi Guérin part un peu dans tous les sens dans les voyages temporels et cela devient largement moins attrayant. Surtout quand elle nous sort l’anachronisme qui était peut-être valable dans les années 50 à 70 où les hommes préhistoriques côtoyaient les dinosaures dans les BD ou dans les films. Bien dommage tout ça. Sinon, esthétiquement, les dessins et l’encrage de Guillaume Lapeyre et la colorisation de Julien Nido sont très bons et donne une touche manga à ce French Comics. En bonus, on retrouve à la fin du recueil, deux pages centrés sur les origines du héros créé par Marcus puis de multiples fans art.