Découvrez les débuts des Avengers, d'Ant-Man et de Wolverine. Alors que les Avengers pourchassent Hulk, un mystérieux ennemi cherche à diviser l'équipe naissante. Hank Pym, alias Ant-Man, est un homme brillant et un scientifique génial mais il souffre d’un manque de reconnaissance de ses pairs et ne se remet pas de la mort de sa femme. Quant à Logan, avant de devenir un X-Men, il était agent secret pour le gouvernement canadien. (Contient les épisodes USAvengers Season One, Ant-Man Season One et Wolverine Season One, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : AVENGERS SEASON ONE, ANT-MAN SEASON ONE et WOLVERINE SEASON ONE)

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Des récits annectoditiques pas forcément intéressants pour ceux connaissant déjà les personnages. Peut tout de même servir de petite porte d'entrée pour les novices. À essayer.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Réédition des season one à pas cher, c'est une bonne nouvelle pour les néophytes. Pour les lecteurs plus chevronné ce n'est pas forcément utile. Par contre c'est dommage que Panini ne fasse pas des regroupement un peu plus judicieux. Par exemple, mettre Avengers avec Iron Man et Thor aurait eu plus de sens

  • Cliffhanger
    Cliffhanger

    il y a 3 ans

    J'ai tous les tomes de SEASON ONE que j'ai acheté quand j'ai débuté les comics début 2014.... et je ne les trouve vraiment pas extraordinaire. Il y a du bien et du pas terrible.
    Le pire a été pour moi Iron Man qui est graphiquement "dégueulasse"... mais ceci est juste mon avis.

Ant-Man: Season One #1

Ant-Man: Season One (2012)

Avengers: Season One #1

One-shots Avengers

Wolverine: Season One #1

One-Shots Wolverine

La review du jour est un titre proposé par Panini Comics. Il s'agit de Marvel Season One. L'équipe créative est composée de David, Acker, Blacker, DeFalco, Di Vito, Espin et Domingues, entre autre. Il est sorti le 16 août pour 19 euros. Il contient Avengers Season One, Ant-Man Season One et Wolverine Season One.

Découvrez les débuts des Avengers, d'Ant-Man et de Wolverine. Alors que les Avengers pourchassent Hulk, un mystérieux ennemi cherche à diviser l'équipe naissante. Hank Pym, alias Ant-Man, est un homme brillant et un scientifique génial mais il souffre d’un manque de reconnaissance de ses pairs et ne se remet pas de la mort de sa femme. Quant à Logan, avant de devenir un X-Men, il était agent secret pour le gouvernement canadien.

Avant de commencer la review, il serait de bon ton d’expliquer la démarche de Marvel. Pour les rares qui l’ignorent encore, les éditeurs d’univers complexes (entendez par là Marvel et DC) partent du principe qu’il est compliqué pour le nouveau lecteur de se mettre à la lecture, de prendre une histoire en cours de route bref… de s’y mettre. Est-ce que c’est vrai ? Oui, sans doute. Ce n’est clairement pas impossible, il suffit juste de se lancer, mais cela peut rebuter certains lecteurs, effectivement. Pour régler le problème, les éditeurs ont plusieurs armes à disposition. La principale est le reboot. Pas de prise de tête, on remet tout simplement l’univers à zéro afin que le nouveau lecteur ne soit pas perdu. Le problème, c’est que cela casse les couilles aux anciens lecteurs (pour parler franchement) qui doivent se retaper encore et encore des histoires aux conséquences limitées. A côté de cela, Marvel a mis en place d’autres choses. On peut penser à l’univers Ultimate, destiné aux nouveaux lecteurs ou encore à ce que nous avons aujourd’hui : Season One.

Season One, qu’est-ce que c’est ? Comme son nom l’indique, cela raconte la première aventure des différents héros. En ce sens, il reprend le principe de Year One de Batman du côté de DC. Sauf qu’ici, l’idée n’est pas de mettre en place une simple histoire. Ici, le but est de faire une revisite d’une Origin Story déjà existante mais tout en la présentant comme étant un fondamental. L’idée aurait été que ces histoires soient le point de départ ultime de tous les futurs nouveaux lecteurs. Une sorte de petit récapitulatif rapide des premières aventures afin de comprendre à peu près comment fonctionne l’univers de tel ou tel héros. Bien sûr, tout ne fonctionne pas comme prévu. Cela aurait été trop beau. L’idée générale a été un petit peu abandonnée par Marvel et les histoires ne sont pas considérées non plus comme des références pour s’y mettre à cause, malheureusement, d’une qualité un peu trop aléatoire. Pas facile de se mettre à Iron Man (par exemple) lorsque l’histoire par laquelle on vous demande de commencer n’est pas géniale, pas vrai ? 

Ici, nous avons donc trois graphic novels. Nous avons les revisites des Avengers, Wolverine et Ant-Man. Pourquoi ces trois-là ? Aucune idée, il n'y a pas de logique. Est-ce une bonne pioche ? Oui et non. Comme signalé dans la grosse introduction, la qualité est assez variable. Le gros point fort est que le personnage est respecté. Il est respecté dans les grandes lignes mais également dans son fondement. C’est-à-dire qu’il n’est pas rare qu’un Season One ait des allures de véritable revisite de l’Origin Story originelle. Le cas le plus flagrant est peut-être l’histoire autour des Avengers. Il est intéressant que Loki soit lié de manière plus ou moins directe à la réunion des super-héros pour former l’équipe dans le sens où c’était déjà lui qui était à l’origine de la création du groupe en 63. L’histoire de Wolverine permet également de remettre en avant Hulk contre le Wendigo contre Hulk qui est également un grand classique. Plusieurs idées sont ainsi réutilisées ci et là. C’est une approche intéressante qui a le mérite de garder une certaine forme de continuité avec le personnage. De même, les histoires mettent souvent, tôt ou tard, des pistes quant à la suite. Ainsi, l’histoire autour de Wolverine met déjà un lien en avant avec Dents de Sabre mais également les X-Men.

J'espère que tu en as fini avec cette dépression Henry. Une brillante carrière t’attend.

De manière générale, on notera d’ailleurs que le traitement des personnages est plutôt bon, que cela soit au niveau des personnages principaux ou des plus secondaires. C’est notamment le cas des personnages dans la deuxième histoire. Ant-Man, Bill et le père sont très bien écrits. Par exemple, on peut saluer l’approche scientifique. Le scénariste évite soigneusement de tomber dans le piège du « tout du premier coup ». Il y des essais encore et encore. Cela donne de la consistance à l’histoire tout en continuant de dessiner le caractère de Pym. Notons également une grande aisance à jouer sur les deux tableaux : Hank est-il fou ou est-il le seul à avoir les yeux ouverts ?

Pour le reste, les dialogues sont assez bons, la violence utilisée à bon escient et certaines scènes sortent du lot comme celle mettant en avant la salle des costumes.

Nous sommes sur l'île silencieuse alors pourquoi diable ne peux-tu pas te taire ?

Concernant la partie graphique, c’est un petit peu la même chose. Il y a du bon et du moins bon. La première histoire s’en sort pas mal tandis que la dernière histoire autour de Wolverine met en avant plusieurs cases clairement ridicules. Le numéro sur Ant-Man propose aussi de bonnes choses comme les insectes qui sont très bien représentés. La colorisation et les covers sont plutôt bons.

En somme, nous avons donc de bonnes petites histoires qui tiennent la route mais... c'est tout. Difficile de conseiller cet opus à côté de tant d'autres lectures, même pour commencer.

En bonus, vous trouverez un carnet de croquis.

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une principe général intéressant
- Une porte d'entrée facile
- Des personnages respectés
- Des références aux histoires originelles

LES POINTS FAIBLES

- Le lecteur chevronné n'a rien à se mettre sous la dent
- Une partie graphique variable

 

3

Lecture sympathique, tout au plus

Conclusion

Une publication qui a son intérêt mais qui possède bien trop de défauts pour remplir convenablement sa fonction.