Chassés de leurs royaumes par l'Adversaire, les Fables trouvent refuge dans notre monde et établissent leur communauté au coeur même de New York.

Cependant, aux antipodes du conte de fées, Rose Rouge, la soeur de Blanche Neige, aurait été assassinée, et c'est à Bigby, shérif de Fableville et Grand Méchant Loup repenti, de résoudre l'affaire. Deux suspects se détachent : Barbe Bleue, ex-amant de la jeune victime et serial killer compulsif, et Jack, bon à rien débonnaire, tout juste descendu de son haricot magique.

(Contient les épisodes US Fables #1-17)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 5 mois

    Si vous ne possédez pas déjà cette série, jetez-vous dessus. C'est un très grand classique, un titre Vertigo que même ceux qui n'aiment pas le label adulte de DC peuvent adorer. Cette intégrale propose à un prix très compétitf 17 épisodes. Le concept est simple : tous les personnages des contes de fées ont survévu et vivent ensemble dans une commaunuté secrète à New York. Si le premier arc commence doucement avec une enquête pour meurtre, le titre décolle pour ne jamais plus quitter les sommets avec le 2e arc, superbe hommage à la Ferme des animaux d'Orwell. Indispensable.

  • Sofia
    Sofia Staff MDCU

    il y a 5 mois

    Alors franchement, quand j'ai sû qu'une intégrale allait sortir sur Fables je me suis sentie heureuse et triste à la fois. Heureuse parce que c'est le meilleur moment de se lancer dans cette petite merveille, dont l'univers et son éctiture sont géniaux. Et triste simplement parce que moi aussi j'aurais voulu ne pas possèder ce titre (en VO souple) pour pouvoir avoir la belle réédition intégrale française. 

    • rockbluespat
      rockbluespat

      En réponse à Sofia

      il y a 4 mois

      Bah faut faire comme moi... revendre sa collection pour une nouvelle. ca m'arrive souvent...c'est penible et cher, mais quand on aime hein, il parait qu'on ne compte pas. lol

  • ChtiDkois
    ChtiDkois

    il y a 3 mois

    Urban Comics nous réédite dans un format volumineux la série Fables, où l'on découvre la vie des ces personnages de contes, chassés de leur monde par l'Adversaire et se retrouvant au cœur même de New York. Ce comics débuté en 2003 vous rappellera peut être la série TV de 2011 "Once Upon A Time", mais il n'y a aucun lien entre les deux sinon l'idée de fond. Auparavant déjà publié sur des formats moins volumineux, on retrouve ici l'équivalent des trois "anciens" premiers tomes (soit 17 numéros/chapitres), ce qui permet un large brossage des personnages.
    Sur fond d'une enquête policière autour du meurtre de Rose Rouge (la sœur de Blanche Neige), le premier arc nous présentera de nombreux personnages "humanoïdes" ou pouvant se présenter sous forme humaine grâce à des sortilèges, mais également la vie de cette communauté et leur Histoire. La force du récit est dans la parfaite inclusion du passé de cette communauté au sein du présent, sans nous balader dans un classique aller-retour dans le temps entre les pages. Le genre policier est également bien mené, au point de nous amener à une seconde lecture pour y chercher/déceler les indices que l'on a(urait) manqué !
    S'en suit ensuite un voyage au Nord, à la Ferme où résident les Fables ne pouvant se confondre dans la société des "communs" (les gens comme vous et moi). Nous découvrons alors ces reclus ou exclus, qu'ils soient petits cochons, lièvre ou panthère, en passant par les trolls, géants et j'en passe, dans un récit plus axé sur la politique de cette communauté et la considération de chacun de ses membres.

    Le monde des Fables est grand, et cette intégrale réussit parfaitement à doser la présentation de ces personnages de conte revisité sans nous alourdir d'une narration figée et en alternant les histoires pour mieux saisir les enjeux et la vie de cette communauté, forcée de se réfugier chez nous il y a des années, des siècles. C'est une brillante idée de la part de Urban de republier sous ce format la série (dont les premiers tomes commencent à dater), toujours accompagné de bonus sympathiques, de la petite histoire du Grand Méchant Loup à un ensemble des couvertures (magnifiques) ! Le seul manque que je vois ? Dans l'édition précédente nous avions un petit texte sur les contes d'origine des protagonistes du numéro, qui est absente ici (j'y avais appris la double origine de Blanche Neige, qui est traité après le second arc !)