En février 2017, le magazine culte britannique 2000 AD et son personnage le plus populaire, Judge Dredd, auront 40 ans. Pour célébrer cet évènement, Delirium lance avec ce premier volume une nouvelle collection d'anthologies reprenant les histoires de Judge Dredd dans leur ordre chronologique. Avec une nouvelle traduction soignée et dans un format prestigieux, il sera enfin possible de redécouvrir ce personnage mal connu, de ses tout premiers pas hésitants au personnage culte qu'il deviendra sous la plume et le trait d'auteurs emblématiques tels John Wagner et Pat Mills aux scénarios, ou Brian Bolland, Mick MacMahon, Carlos Ezquerra, Kevin O'Neill aux dessins, pour n'en citer que quelques-uns tant la liste est impressionnante ! A cette occasion, les lecteurs pourront également découvrir ces histoires telles qu'elles furent publiées à l'époque avec leurs pages en couleurs. En plus d'une galerie de couvertures, d'histoires additionnelles et de la toute première histoire non publiée de Judge Dredd, Pat Mills, rédacteur-en chef de 2000 AD à la création du magazine et scénariste plébiscité notamment pour La Grande Guerre de Charlie, Slaine, ou Requiem signe une préface exclusive pour cette édition française où il nous relate l'origine du magazine culte et de son personnage phare, devenu à ce jour l'une des créations les plus populaires de la bande dessinée britannique.

  • rockbluespat
    rockbluespat

    il y a 2 ans

    Ce livre est formidable, je ne connaissais que très peu judge dredd (film avec Stallone) et on peut dire que maintenant il me tarde la suite!! un beau livre grand format relié et un papier glacé de grande qualité pour des histoires en noir et blanc avec une ambiance rock'n'roll euh... Punk pardon. la bd n'a pas tellement vieillit et se laisse très bien lire. à condition bien sur d'apprécier un taux d'action et d’explosion élevé avec un soupons d’enquête policière. ah oui et les anti-héros surtout...^^

  • Erak
    Erak

    il y a 1 an

    Judge Dredd fait parti de ces personnages cultes de l'histoire des comics qui n'ont pas eu de chance en France, en partie à cause de Soleil et de ses intégrales mal fagotées (tient comme les Tortues Ninja). Mais Délirium vient combler ce vide dans nos coeurs et nous apporte enfin les premières aventures du plus célèbre des Juges de rues.

    Ces numéros ont 40 ans et sont pour l'immense majorité en noir et blanc donc forcément le style ne plaira pas à tout le monde, mais le tout fait moins daté que certains épisodes des X-Men ou Spider-Man, surement grace à l'absence de colorisation et la présence d'une brochette d'artistes tous très talentueux (dont un certain Brian Bolland).

    Comme expliqué dans la préface, tout n'est pas figé ou bien défini et le personnage ainsi que la ville évoluent et se construisent au fil des épisodes. Le personnage reste cependant assez violent (jamais gratuitement) et possède une forme d'humour noir et froid assez présent. Pas d'inquiétude certains personnages secondaires apportent de la fraicheur et de la "normalité" dans cet univers de brute.  Le tout est une vraie satire de notre monde, forcément de la fin des années 70 mais aussi de notre époque (et ça se vérifiera encore plus dans le second tome). 

    Pour ce qui est de l'objet en lui même, c'est un sans faute. Le bouquin est balaise, le papier d'excellente facture pour des noirs profonds et des blancs éclatants, la traduction enfin à la hauteur et le tout est réhaussé par les habituelles bonus (cover, interview des créateurs).

    Au même titre que les premiers épisodes d'un Spider-Man, ceux de Judge Dredd sont une pépite de l'histoire des comics et une excellente lecture. Et pour ne rien gacher le second tome est encore meilleur (et en plus les épisodes n'avaient pas été réédités depuis 40 ans, ça serai dommage de passer à côté).