Auteurs : Roger Stern, Mike Mignola

Tous les ans, à la même date, le Docteur Fatalis souscrit au même rituel : affronter les forces du mal pour tenter de sauver l'âme de sa mère. En vain. Mais cette année, un changement de taille se produit : le Docteur Strange est prêt à aider le seigneur de Latvérie. Ensemble, ils vont littéralement affronter l'Enfer. Une édition prestigieuse grand format proposé avec une jaquette qui se déplie pour devenir un poster géant.
(Contient l'épisode US Doctor Strange & Doctor Doom : Triumph & Torment, publié précédemment dans la revue TOP BD : DOCTEUR STRANGE & DOCTEUR FATALIS)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 6 ans

    Sans conteste l'une des plus belles histoires jamais écrites sur Fatalis. Ce chef-d'oeuvre injustement méconnu mérite cette édition d'exception. Admirez le talent d'un Mike Mignola qui impose son style bien avant la création de son Hellboy. Plongez dans un récit qui fait honneur au roi de Latvérie. Ne passez pas à côté de ce bijou.

  • Did
    Did

    il y a 6 ans

    J'avais acheté en librairie l’édition Semic Top BD à l'époque, et c'était devenu d’emblée une de mes favorites. Elle l'est restée d'ailleurs. Je ne vais pas revenir sur le dessin, l'histoire, etc ... mais je suis curieux de savoir si certains ont le même avis que moi sur la nouvelle traduction. Elle n'est pas mauvaise, quelques fois meilleure, mais de nombreuses fois moins bonne. Je trouve que l’édition Semic Top BD etait plus lyrique dans le vocabulaire et les tournures de phrases choisis, et que cela donnait un ton particulier et vraiment intéressant. Là je ressens une perte sur cette nouvelle édition, alors que tout le reste (format, papier, impression ...) est clairement au dessus.

Dr. Strange and Dr. Doom: T...

One-Shots Doctor Strange

Parmi les sorties liées au film Doctor Strange, Panini Comics a sélectionné une aventure culte du Docteur Stephen Strange écrit par Roger Stern et dessiné par le légendaire Mike Mignola. Associant Strange au Docteur Fatalis, le duo va entrainer les deux sorciers en enfer combattre le démon Mephisto, ni plus, ni moins !

Reclus depuis des années dans une grotte de l'Himalaya, Genghis, le plus vieux sorcier de ce monde, sort de sa méditation pour tester les sorciers et magiciens de cette époque. Celui ou celle qui surmontera son épreuve sera digne de porter le titre de Sorcier Suprême et aura le droit d'exaucer un voeu. Naturellement Stephen Strange répond présent mais aussi le Docteur Fatalis, qui compense ses faibles facultés magiques par sa science. L'épreuve de Genghis les forcera à s'allier et à se rendre jusqu'en enfer.

Avec un tel pitch, on est à peine étonné de voir Mike Mignola dans les crédits tant ce sont des thèmes qu'on retrouve dans ses oeuvres. Avec en plus Roger Stern au scénario et une sublime édition, il y a de quoi se pencher sur ce comics. Docteur Strange & Docteur Fatalis : Triomphe et Tourment est l'une des sorties de Panini liées au film Doctor Strange qu'on est heureux de voir, tant avec The Oath (dispo en novembre), c'est un récit culte du bon Docteur. Enfin, des bons Docteurs, car comme le dit le titre, c'est aussi voir surtout une histoire de Fatalis. Attention donc si vous découvrez le personnage de Strange, vous risquez d'être un poil déçu de voir au centre de l'intrigue un personnage totalement absent du film (et indignement adapté dans les films 4 Fantastiques). Mais c'est cette plongée de Strange dans le passé et l'âme de Fatalis qui apporte tout son charme au récit. Stern et Mignola forcent une alliance entre les deux docteurs qui se développera en quête où les deux devront voyager en enfer. Notez que je suis forcé de spoiler mais c'est bien arrivé à la moitié du récit que les choses sérieuses commencent, lorsque Fatalis et Strange se confrontent à l'invincible démon Mephisto qui détient l'âme de la mère de Victor.

Inutile de le dire je pense, mais les dessins de Mignola sont l'un des gros points forts de cette histoire, une histoire en soi assez simple d'ailleurs mais efficace, Stern peignant de beaux portraits de Strange et Fatalis. Il est d'ailleurs amusant que la première partie d'avantage consacrée à Strange nous montre toute la beauté de la magie et des paysages terrestres, là où la 2e partie Mignola se lache complètement pour nous illustrer ce monde démoniaque. Si le trait de Mignola n'est pas très détaillé, son imagination et ses choix de mise en page sont impressionnants, tout comme son Mephisto, toujours dessiné sous l'angle qui le met en position de supériorité. Du très bon Mignola donc pour un récit culte de Marvel et un passage important dans la vie de Fatalis. Terminons au passage sur l'édition de Panini qui présente ce Docteur Strange et Docteur Fatalis comme un véritable Roman Graphique, pas le genre de comics que l'on passerait à ses enfants ou son petit-frère, voir à n'importe qui quelque soit son âge. En plus de son format très original pour du Panini, de nombreux bonus sont inclus dedans, dont des dessins de propagande tout droit venus de Latvérie ! De quoi terminer cette aventure cauchemardesque avec le sourire aux lèvres !

En Résumé

 

LES POINTS FORTS

- Une édition prestigieuse !
- Une histoire courte mais marquante
- Plongée dans le passé et l'esprit du Docteur Fatalis
- Mike Mignola

LES POINTS FAIBLES

- Plus un comics Doctor Doom que Doctor Strange

 

4.5

Fantastique

Conclusion

Un excellent comics sur Victor Von Doom et une belle aventure pour Strange. Attention, soyez prudent en maninant l'objet !